L'euro remonte lentement la pente face au dollar

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
L'euro termine en nette reprise un mois de mai erratique.

Après son décrochage du début mai, l'euro continue à remonter lentement mais sûrement la pente face au dollar. Retombé en dessous de 1,40 au début de la dernière décade de mai, il la termine à plus de 1,44 dollar, renouant avec ses meilleurs niveaux depuis trois semaines, qui le rapprochent de son point haut de l'année atteint au tout début de ce même mois à près de 1,50. Les acteurs du marché des changes ont ainsi salué à leur manière - en rachetant la monnaie unique - les avancées vers une réponse commune de l'Europe à la crise de la dette souveraine grecque. Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe a en effet affirmé que les responsables européens mettront sur pied un nouveau programme d'aide à Athènes d'ici à la fin juin et qu'unanimement ils s'oppposaient à une « restructuration totale » de la dette grecque, alors que jusqu'à présent ils nous infligaient une assourdissante cacophonie (voir page 6).

L'euro a également tiré profit des contreperformances que traverse l'économie américaine. On a notamment appris mardi que l'indice Case-Schiller, qui recense les prix de l'immobilier dans vingt grandes métropoles, avait chuté en mars à son plus bas niveau depuis 2003.

Résorption du chômage

Par contraste, la reprise européenne marque des points et l'on assiste à un accélération de la résorption du chômage dans les grands pays. C'est ainsi qu'en Allemagne il est tombé en avril en dessous de la barre des trois millions pour la première fois depuis 19 ans. Une situation qui devrait conduire la Banque centrale européenne à baliser le terrain en vue d'une deuxième hausse de son taux directeur dès juillet, lors de son conseil du 9 juin. D'autant que si la hausse des prix s'est un peu assagie en mai, refluant de 2,8% à 2,7% en glissement annuel, elle se maintient largement au dessus de son objectif maximum de 2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :