Wall Street toujours en proie aux craintes sur l'Europe

Les places américaines ne profitent pas de statistiques macro-économiques meilleures qu'espéré. Elles s'inquiètent toujours de la situation en Europe.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le repli se poursuit à Wall Street. Les marchés américains ont en effet ouvert dans le rouge ce mardi, malgré des statistiques macro-économiques meilleures qu'espéré. Mais les investisseurs restent inquiets par la situation en Europe, notamment en Italie alors que les taux de rendement des obligations italiennes s'approche des 7 %. Les marchés redoutent que l'Italie soit contrainte à demander une aide extérieure.

Peu après l'ouverture, le Dow Jones perdait 0,35 % à 12.037 points, le S&P 500 reculait de 0,37 % à 1.247 points et le Nasdaq abandonnait 0,36 % à 2.648 points.

Sur le front des statistiques, les ventes de détail ont augmenté de 0,5 % en octobre, après une hausse de 1,1 % en septembre. Les économistes anticipaient un gain de 0,3 %. Hors automobile, elles s'inscrivent en hausse de 0,6 %, la plus forte en sept mois.

Par ailleurs, l'activité manufacturière de la région de New York s'est stabilisée après cinq mois de baisse. L'indice Empire State du mois est ressorti à +0,6 en novembre, contre -8,5 en septembre et -0,8 attendu par les marchés.

Du côté des valeurs, Wal-Mart recule de 1,70 % à 57,89 dollars. Le premier distributeur mondial a publié un bénéfice très légèrement inférieur aux attentes pour le compte du troisième trimestre, à 3,3 milliards de dollars. Son chiffre d'affaires a progressé de 8 % sur la période, à 110 milliards de dollars, notamment grâce à une hausse plus importante que prévu des ventes à nombre de magasins comparables aux Etats-Unis.

Home Depot gagne 0,03 % à 38,26 dollars. Le spécialiste du bricolage et de l'aménagement intérieur a relevé ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année, après avoir dépassé le consensus au troisième trimestre. Ses profits se sont élevés à 934 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 16,3 milliards.

Toujours dans le secteur de la distribution, Staples a fait état de résultats très décevants, faisant chuter son action de 4,49 % à 14,68 dollars. Le groupe a dégagé un bénéfice net de 326 millions de dollars, en ligne avec les attentes. Mais son chiffre d'affaires a moins progressé que prévu, à 6,6 milliards de dollars. En outre, Staples a abaissé ses prévisions pour le reste de l'année.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.