EDF : Le projet Hercule est abandonné, confirme Le Maire

reuters.com  |   |  168  mots
Le site de la centrale nucleaire du tricastin a saint-paul-trois-chateaux[reuters.com]
(Crédits : Eric Gaillard)

PARIS (Reuters) - Le projet Hercule de réorganisation d'EDF est abandonné et le gouvernement ne reviendra pas dessus, a confirmé vendredi le ministre de l'Economie et des Finances.

"Hercule est abandonné. Que les choses soient claires, nous avons travaillé dessus, nous avons vu que cela ne correspondait pas aux attentes de l'entreprise (...) Nous ne reviendrons pas sur Hercule", a déclaré Bruno Le Maire, en déplacement à la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime).

Ce projet de réorganisation, dont les grandes lignes ont été tracées fin 2019, devait permettre d'améliorer les capacités d'investissement et de financement d'EDF en redécoupant ses activités en trois entités distinctes : nucléaire, énergies renouvelables et réseaux.

Soutenu par le gouvernement français, Hercule, qui a par la suite été rebaptisé "grand EDF" a suscité de vives oppositions des syndicats et d'une partie de la classe politique, qui craignaient un démantèlement et un début de privatisation du groupe.

(Rédigé par Kate Entringer)

tag.dispatch();