L'Europe en baisse avant le rapport sur l'emploi américain

reuters.com  |   |  373  mots
Des traders travaillent a la bourse de francfort[reuters.com]
(Crédits : Kai Pfaffenbach)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en baisse vendredi dans les premiers échanges, la prudence étant globalement de retour dans l'attente de la publication de plusieurs indicateurs économiques, dont le rapport mensuel sur l'emploi américain.

À Paris, le CAC 40 perd 0,58% à 7.124,96 points vers 08h20 GMT. A Francfort, le Dax fléchit de 0,78% et à Londres, le FTSE 100 abandonne 0,79%

L'indice EuroStoxx 50 cède 0,57%, le Stoxx 600 0,46% et le FTSEurofirst 300 0,42%.

Les contrats à terme à Wall Street préfigurent également une ouverture dans le rouge après deux séances consécutives d'euphorie sur les marchés liée au scénario d'un possible ralentissement marqué de l'inflation et d'un atterrissage en douceur de l'économie à la suite des annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed), de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre (BoE).

Ce scénario doit toutefois désormais être confirmé par les données attendues ce vendredi des indices PMI, des prix à la production en zone euro et surtout le rapport du département américain du Travail sur l'emploi. Le consensus Reuters prévoit un ralentissement des créations de postes à 185.000 en janvier, une décélération de la hausse du salaire horaire moyen à 4,3% sur un an et un taux de chômage à 3,6%.

En Bourse, des résultats de sociétés animent une nouvelle fois les échanges avec notamment Sanofi qui plonge de 4,59%, le laboratoire tablant sur une croissance modérée de son bénéfice cette année.

Ailleurs en Europe, la banque espagnole Caixabank gagne 2,01% après l'annonce d'une hausse de 62% de son bénéfice net au quatrième trimestre.

Sur le plan sectoriel, l'immobilier (-1,54%) accuse la plus forte baisse du Stoxx 600 sur des prises de bénéfice au lendemain de la forte hausse de l'indice dans la perspective d'une accalmie sur les taux d'intérêt.

L'indice des nouvelles technologies (-0,65%) marque également le pas pour les mêmes raisons. Les résultats publiés par Apple, Alphabet et Amazon après la clôture de Wall Street ont en outre déçu. Les trois géants perdaient environ 4% dans les transactions hors séance.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();