Téléchargez
notre application
Ouvrir

Grande-Bretagne : L'UE se refuse à un nouveau mandat de négociation sur l'Irlande du Nord

reuters.com  |   |  330  mots
Grande-bretagne: l'ue se refuse a un nouveau mandat de negociation sur l'irlande du nord[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

LONDRES (Reuters) - L'Union européenne ne donnera pas de nouveau mandat pour renégocier les règles commerciales relatives à l'Irlande du Nord dans le cadre de l'accord sur le Brexit, a déclaré jeudi son ambassadeur à Londres.

S'exprimant lors d'un événement à Westminster, João Vale de Almeida a dit que l'UE s'en tiendrait à son mandat actuel pour les pourparlers avec la Grande-Bretagne.

"On nous a dit que nous devrions obtenir un nouveau mandat, je peux vous dire très clairement ce que les États membres nous disent : vous n'avez pas besoin d'un mandat, et même si vous en demandez un, vous n'en obtiendrez pas", a déclaré l'ambassadeur.

La Grande-Bretagne, qui souhaite présenter dans les semaines à venir un projet de loi modifiant le "protocole nord-irlandais", a déclaré que le refus du bloc de bouger sur ses positions est "extrêmement décevant".

Les deux parties tentent depuis des mois de sortir d'une impasse sur l'accord, qui prévoit l'instauration de contrôles douaniers sur certaines marchandises transitant de Grande-Bretagne vers l'Irlande du Nord, afin d'éviter que le Brexit ne débouche sur le rétablissement d'une frontière physique avec l'Irlande, restée dans l'UE.

Mais la Grande-Bretagne déclare désormais ces règles irréalisables et menace de mettre fin à cet accord depuis des mois, augmentant le risque d'une guerre commerciale avec l'Union Européenne alors que l'inflation grimpe en flèche et suscite des inquiétudes sur tout le continent.

João Vale de Almeida s'est dit préoccupé par le faible niveau de confiance entre les deux parties et a déclaré que la Grande-Bretagne n'avait présenté à l'UE que deux options : renégocier, ou prendre des mesures unilatérales pour annuler le protocole.

"Nous devons absolument élever ce niveau de confiance pour créer les conditions d'une meilleure coopération", a-t-il déclaré.

(Reportage d'Andrew MacAskill, écrit par Alistair Smout ; version française Dina Kartit, édité par Sophie Louet)

2 mn