Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street ouvre en hausse, l'inflation américaine ralentit

reuters.com  |   |  383  mots
Wall street ouvre en hausse[reuters.com]
(Crédits : Lucas Jackson)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi après la publication de nouvelles données économiques qui semblent confirmer que l'inflation aux États-Unis a désormais atteint un pic tandis que les dépenses de consommation restent vigoureuses.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 50,99 points, soit 0,16%, à 32.688,18 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,79% à 4.089,98 points.

Le Nasdaq Composite prend 1,36%, soit 159,94 points, à 11.900,59.

Une heure avant l'ouverture de Wall Street, le département du Commerce a indiqué que l'indice des prix "core PCE", mesure de l'inflation privilégiée par la banque centrale américaine, avait ralenti en avril à 0,3% et 4,9% en rythme mensuel et annuel, contre respectivement un gain de 0,3% et 5,2% en mars.

Parallèlement, les dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique aux États-Unis, ont continué de progresser, de 0,9% le mois dernier après un bond de 1,4% (révisé de 1,1%) le mois précédent.

Ces nouvelles statistiques ont amplifié l'élan positif sur les marchés d'actions constaté depuis mercredi à l'occasion de la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Depuis cette publication, certains investisseurs estiment que la banque centrale américaine pourrait freiner, voire suspendre, le rythme de son resserrement monétaire dans le courant de l'année, tandis que la crainte d'une récession s'éloigne.

Les trois principaux indices de Wall Street s'acheminent sur l'ensemble de la semaine vers un gain qui mettrait fin à leur plus longue série de replis hebdomadaires depuis des décennies.

Signe du regain d'optimisme sur les marchés, l'indice CBOE mesurant la volatilité recule pour la troisième séance consécutive, à 26,8 points.

Aux valeurs, les chaînes de prêt-à-porter GAP et American Eagle Outfitters chutent respectivement de 13% et 10% en réaction à un abaissement de leurs prévisions annuelles, tandis que le distributeur Costco recule de 1,4% après avoir fait état d'une baisse de sa marge brute trimestrielle, impactée par l'augmentation des coûts.

Côté hausse, Dell bondit de 17,4% à la faveur de résultats et de prévisions trimestriels au-dessus des attentes, soutenues par le développement du télétravail.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

2 mn