Zone euro : la production industrielle repart en juin en progressant de 0,7%

La production industrielle a progressé de 0,7% en juin dans la zone euro, selon des données publiées mardi par l'office européen de statistiques Eurostat.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Une nouvelle positive pour la zone euro. En juin, la production industrielle y a progressé de 0,7%, selon des données publiées mardi par l'office européen de statistiques Eurostat. Cette hausse intervient après un léger repli de 0,2% le mois précédent, selon un chiffre révisé (-0,3% annoncé précédemment).

Hausse de la production de biens de consommation durable

La hausse de juin est due essentiellement à celle des biens de consommation durables (+4,9%) et dans une moindre mesure, des biens d'investissement (+2,5%). Les biens intermédiaires ont vu leur production augmenter de 0,5% tandis que les biens de consommation non durables ont reculé de 0,6% et la production d'énergie de 1,6%.

L'Allemagne tire le gros des troupes, la France et les Pays-Bas à la traîne

Parmi les Etats membres de la zone euro pour lesquels des données sont disponibles, les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Irlande (+8,7%), en Allemagne et en Grèce (+2,5% chacun) et les plus fortes baisses aux Pays-Bas (-4,1%), au Portugal (-2,8%) et en France (-1,5%). De manière générale, hausse est en fait largement attribuable à la production industrielle allemande, estime Howard Archer du cabinet IHS Global Insight, qui souligne les mauvaises performances de la France et des Pays-Bas.

La fin de la récession pointe le bout de son nez

La production industrielle a été publiée 24 heures avant les chiffres de la croissance en zone euro au deuxième trimestre. "Avec une hausse de 1,2% trimestre sur trimestre, le chiffre de la production industrielle est compatible avec une expansion du PIB de 0,3% au deuxième trimestre", estime Peter Vanden Houte, analyste pour la banque ING. Pour Ben May de Capital Economics, l'activité de la zone euro devrait croître de seulement 0,2% au deuxième trimestre. Dans tous les cas, une progression du PIB, quelle que soit son ampleur, signifiera que la zone euro est sortie au printemps de sa plus longue phase de récession. 

"Cependant, avec un nouveau renflouement nécessaire en Grèce et une situation économique qui reste fragile dans la plupart des pays périphériques, une reprise modérée est probablement le mieux que nous pouvons espérer", estime l'analyste d'ING.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 13/08/2013 à 15:51
Signaler
Est-ce trop demander que de donner les chiffres sur l'année glissante... ? Dire qu'un mois, c'est 0,2%, un autre - 0,3%, en France - 1%, en Grèce +2%, cela n'a aucun sens !

à écrit le 13/08/2013 à 15:42
Signaler
L'Irlande et l'Allemagne vont bien et oh surprise la France, comme les Pays Bas et le Portugal sont à la traîne, mais je suis sûr que MOSCOVICI va trouver est que l'essentiel est la bon chiffre de + 0,7% de la zone euro en Juin.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.