20 propositions pour mettre fin aux fractures territoriales

 |   |  1507  mots
(Crédits : DR)
THE VILLAGE 2019 | Créé à l’initiative de La Tribune et d’Inco, The Village-Changer le monde est un événement expérientiel annuel qui réunit depuis trois ans à la fin août pendant deux jours, décideurs et « change makers » nationaux et internationaux dans un lieu propice à la réflexion : la petite cité antique et médiévale de Saint-Bertrand-de-Comminges, nichée en plein cœur des Pyrénées, en Haute-Garonne, et classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Objectif : préfigurer un futur meilleur, inclusif et responsable ; proposer des solutions qui, de la ruralité à l’urbanité, de l’individu au collaboratif, révèlent un monde "glocal" dans lequel l’innovation positive met le citoyen au centre des enjeux.

La troisième édition de The Village, les 30 et 31 août 2019, en présence de Stéphane Bern, animateur de radio et de télévision, acteur, écrivain et défenseur du patrimoine, et de Sébastien Lecornu, ministre en charge des Collectivités territoriales, aux côtés de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, a été l'occasion de lancer un incubateur de startups situé en milieu rural et de formuler 20 propositions à l'attention des maires de France en vue des prochaines élections municipales de 2020.

Atelier Produire local

REDYNAMISER | Les campagnes se vident, le rural subit l'attractivité des métropoles, le nombre d'agriculteurs baisse inexorablement : comment rompre ce cercle vicieux d'une désertification autoréalisatrice de pans entiers du territoire ? Comment réveiller et redynamiser les économies locales ?

1 CONSTRUIRE DES PROJETS DE TERRITOIRES
AVEC L'ENSEMBLE DES ACTEURS LOCAUX

Élaborer un contrat de développement local avec la participation de tous les acteurs (citoyennes et citoyens, entreprises, secteur associatif...) et en veillant à ce que les moyens associés soient assurés.

2 PROMOUVOIR UN TOURISME DURABLE

Valoriser l'ensemble des savoir-faire artisanaux et des patrimoines culturel, architectural, agricole (AOC, AOP...) d'un même territoire.

3 CRÉER DES HUBS TERRITORIAUX D'ACTIVITÉ

Lancer des plateformes locales de services pour les travailleurs indépendants et les salariés nomades qui vivent entre les villes et les campagnes.

4 METTRE EN PLACE DES OUTILS DE MAÎTRISE DU FONCIER RURAL

Créer des fonds d'investissement ruraux afin de faciliter l'entrée des agriculteurs dans le métier, ainsi que leur sortie, et conserver les terres pour ceux qui en vivent.

5 SOUTENIR LES PRODUCTIONS LOCALES À HAUTE VALEUR AJOUTÉE

Mettre en place des filières économiques cohérentes grâce à des boucles locales solidaires, par exemple dans l'alimentaire ou la construction (bois).

Atelier Mobilité

BOUGER | Le mouvement des « gilets jaunes » a jeté une lumière crue sur la précarité des mobilités dans les territoires : désinvestissement dans le ferroviaire, disparition des services publics, dépendance à la voiture thermique... Les élus locaux réfutent la fatalité d'un enclavement économique et social et sont convaincus que des mobilités innovantes peuvent revitaliser les régions.

6 RÉORIENTER LE FINANCEMENT DES
TRANSPORTS TRADITIONNELS VERS LES MOBILITÉS DOUCES

Pour accélérer le développement des mobilités alternatives, un pourcentage du financement des transports traditionnels doit être affecté vers les offres de mobilité douce, qui doit également bénéficier d'investissements plus importants, en définissant les priorités pour les populations, en sécurisant les parcours et en multipliant les hubs multi-modaux.

7 INTÉGRER LA LOGISTIQUE
DU DERNIER KILOMÈTRE DANS LES PLANS D'URBANISME

Les plans d'urbanisme favorisent aujourd'hui la mobilité des personnes mais pas celle des marchandises, pourtant en pleine explosion. Une lecture « marchandise » de ces plans est donc nécessaire, notamment en se centrant sur la logistique du dernier kilomètre, pour faciliter et diminuer les flux.

8 PASSER À UN MODÈLE URBAIN POLYCENTRIQUE

Pour recréer de la densité en milieu rural et sortir de l'étalement urbain, les pôles de vie doivent être rééquilibrés.

9 INSTAURER DU COLLABORATIF
DANS L'ÉLABORATION DES PLANS DE TRANSPORT

Pour améliorer l'organisation des transports urbains, périurbains et ruraux, une gouvernance collaborative intégrant tous les acteurs (entreprises, institutions, citoyens...) doit être instaurée à la bonne échelle. ¦

10 RÉDUIRE ET OPTIMISER LA MOBILITÉ AU MOYEN DES OUTILS DIGITAUX

Tirer parti des outils digitaux en accélérant le développement de la 5G peut favoriser le télétravail et l'utilisation des solutions de transport alternatives, comme le covoiturage, l'autopartage, les scooters, trotinettes et vélos électriques en libre service, les véhicules à la demande..., tout en maintenant les offres actuelles des Maisons de la mobilité et de services au public.

Atelier Mieux produire, mieux se nourrir, mieux vivre

INNOVER | Alors que les crises climatiques, énergétiques ou environnementales s'accumulent et appellent une riposte coordonnée dans les territoires, de nouvelles pratiques locales innovantes sont indispensables pour favoriser des systèmes de production plus durables et valoriser les filières agricoles de proximité, tout en stimulant la cohésion sociale.

11 DÉVELOPPER LES FABLABS ET LES RESSOURCERIES

Favoriser l'économie circulaire, promouvoir la réparation, l'échange et le troc, l'apprentissage de compétences du quotidien, et revaloriser les métiers créatifs et manuels (et en tension).

12 FAVORISER L'AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE DES COMMUNES

Encourager la création par les communes de jardins partagés, gérés et travaillés collectivement par les habitantes et habitants, favorisant les rencontres inter-générationelles et encourageant les consommations de saison, raisonnée et en circuit court.

13 LANCER UNE DÉMARCHE VERS LE ZÉRO DÉCHET DANS TOUTES LES VILLES

Repenser les modes de consommation afin de produire moins de déchets à la source et essaimer des initiatives comme celle menée à Roubaix, référence mondiale du zéro déchet, dont le plan de réduction des déchets a été mené en impliquant les habitants et les commerçants.

14 CONSTITUER DES TIERS-LIEU DE L'AGRICULTURE

Créer des « agrilabs » afin d'encourager l'éducation des plus jeunes et des moins jeunes sur le mieux produire et le mieux se nourrir en développant des jardins avec la participation des habitants du voisinage, des écoles et des seniors. Favoriser les expériences pédagogiques innovantes permettant de réduire la fracture agricole.

15 INCITER À LA COLOCATION ÉTUDIANTE EN EHPAD

Proposer aux étudiants un logement à loyer très modéré contre des heures de bénévolat assurées auprès des seniors.

Atelier Transition écologique

TRANSFORMER | La transition écologique est une préoccupation majeure des Français et l'échelle locale s'affirme comme le moyen le plus efficace pour initier le changement. En matière d'énergie, de mobilité, d'urbanisme, d'agriculture ou de modèles économiques, les espaces ruraux ont vocation à occuper un rôle et une place stratégique dans la transition vers une économie bas carbone pouvant donner lieu à de nombreuses réciprocités entre villes et campagnes.

16 ENCOURAGER L'ACCEPTABILITÉ
DES PROJETS DE TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET ÉNERGÉTIQUE

Pour encourager l'acceptabilité par les citoyennes et les citoyens des projets de transition écologique et énergétique, systématiser la concertation locale en adaptant le format des discussions à chaque sujet et en accompagnant les communes dans le financement et la méthodologie de ces concertations.

17 ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT
DU COVOITURAGE POUR LES TRAJETS DOMICILE-TRAVAIL

En termes de mobilité, la voiture reste aujourd'hui bien souvent indispensable dans les territoires ruraux ou quasi-ruraux, surtout pour aller travailler. Il faut accélérer le développement du covoiturage pour les trajets domicile-travail via un soutien assumé au covoiturage par les municipalités, en termes de communication auprès des habitants ou au moyen de la création de zones de parking ou de dépose spécifiques. Et ceci en lien avec le soutien aux dispositifs qui favorisent le télétravail, les mobilités alternatives à la voiture, etc.

18 STIMULER LE DÉVELOPPEMENT
DES BOUCLES LOCALES D'ÉNERGIE EN MILIEU RURAL

Développer en milieu rural des projets de production et de consommation locale d'énergie , qu'elle soit d'origine photovoltaïque, hydraulique ou éolienne, par et pour les citoyennes et les citoyens, qui s'inspirent des « communautés énergétiques citoyennes » promues par l'Union européenne.

19 LUTTER CONTRE L'ARTIFICIALISATION
ET L'IMPERMÉABILISATION DES SOLS

Pour réconcilier agriculture et développement durable, renforcer les dispositifs qui permettent de préserver les terres naturelles et agricoles non bâties, notamment en encourageant les projets alternatifs (type production d'énergie) ou encore en pénalisant les plus-values foncières liées aux changements d'usages (de l'agricole vers le non-agricole).

20 ÉLARGIR LA NOTION D'AGRICULTURE
ET VALORISER LE STATUT D'AGRICULTEUR

Élargir la notion d'agriculture à la production de services environnementaux pour accélérer la transition écologique des territoires. Faire émerger de nouvelles sources de revenus pour les agriculteurs et favoriser d'autres collaborations avec les acteurs industriels.

_________

LA RÉSIDENCE, ACCÉLÉRATEUR DE RURALITÉ

La « Résidence Saint-Bertrand-de-Comminges » est un lieu inédit piloté par Inco, né lors de l'édition 2018 de The Village. Cette « villa Médicis de la ruralité » est dédiée à l'accompagnement de startups au service du monde rural. Il s'adresse ainsi à tous les entrepreneurs qui portent des solutions aux enjeux économiques et sociaux des territoires ruraux. Depuis juillet dernier, et pour deux mois, une première promotion de sept pépites travaille sur la thématique « Mieux produire et mieux se nourrir ».

Leur objectif : prototyper des solutions à déployer localement. Les entrepreneurs sont hébergés et accompagnés à Saint-Bertrand-de-Comminges. Pour Nicolas Hazard, Fondateur et Président d'Inco : « La vocation de The Village n'est pas seulement d'être qu'un énième lieu de réflexion déconnecté des réalités. Les participants formulent des propositions concrètes ou envisagent des solutions à court terme pour répondre aux enjeux abordés lors des discussions. Ces propositions seront ensuite adressées aux décideurs politiques, notamment à l'Élysée. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :