Agriculture : Manuel Valls sort le chéquier

 |  | 270 mots
Plus de 1.500 tracteurs ont débarqué à Paris.
Plus de 1.500 tracteurs ont débarqué à Paris. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
3 milliards d'euros, sur trois ans, c'est le montant de l'enveloppe annoncée par le Premier ministre. Lequel a notamment aussi promis de ne pas faire de surenchère dans les normes agricoles imposées par Bruxelles dont se plaignent les agriculteurs. Xavier Beulin, patron de la FNSEA, a été accueilli sous les huées à la place de la Nation où sont rassemblés les agriculteurs.

Le Premier ministre a reçu les représentants des syndicats agricoles alors qu'un mouvement social réunit plus d'un millier de tracteurs (plus de 1.300 ou de 1.700 selon les sources) aux portes de Paris. Xavier Beulin, président de la FNSEA, et Thomas Diemer, représentant de Jeunes Agriculteurs, ont été reçus à Matignon.

A l'issue de cette réunion, Manuel Valls a promis que la France n'ira pas au-delà des normes européennes. Les agriculteurs se plaignent d'être soumis à de nombreuses normes et réglementations. D'après eux, ces règles constituent soit des obstacles au développement de leur activité, soit créent des surcoûts.

Pour soulager les agriculteurs pris à la gorge par la chute des cours, le Premier ministre a également annoncé une "année blanche" sur les dettes bancaires et les rallonges financières. Il a promis une enveloppe de 3 milliards d'euros sur trois ans.

Xavier Beulin hué par les agriculteurs

Xavier Beulin, le leader de la contestation agricole, s'est rendu à la Place de la Nation après son entrevue avec Manuel Valls.

"Le gouvernement a entendu" le message des agriculteurs et leur "demande de considération", a lancé le président de la FNSEA, Xavier Beulin, aux milliers d'agriculteurs.

Ainsi, quelques minutes après l'annonce par Manuel Valls d'une série de nouvelles mesures d'aide à un secteur en grande difficulté, M. Beulin ajoutait:

"Il aura fallu 1.800 tracteurs pour ça, mais pour la première fois depuis longtemps, cette demande de considération, le Premier ministre l'a entendue, le gouvernement l'a entendue."

Mais Xavier Beulin a été accueilli sous les huées des agriculteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2015 à 13:06 :
Fait-on des ENAgre atrabilaires accagnardés qui aident l’agriculture en la détruisant ? On parle de subventions poulet avec 40% d’importation, mais on ne subventionne pas le bœuf alors que les prix ont augmenté ces dernières années et que la consommation baisse. On fait des importations de poisson qui serait nourri aux excréments, on entend dire que les vaches produisent du méthane et contre l’effet de serre il faut taxer la viande. Ne fait-on pas des absurdités économiques comme des normes excessives qui démolissent la production ? Le but est-il de produire des emplois chez nos voisins alors que les déficits produiraient des importations sans augmentation de la production manufacturière. On roule pour qui? Si la baisse de l’euro est proposée comme favorisant les exportations qui augmenteraient moins que nos voisins, avons-nous un problème de compétence, de déficit de fonctionnaires exports, de paresse ou de boulets institués ou bien de portage, le FRANC dans cette logique ne serait-il pas adéquat alors que nous commerçons surtout avec l’Allemagne ? Fait-on des clowns fou qui racontent des absurdités économiques à fabriquer le chômage et faire baisser le niveau de vie en Europe du Sud ? N’avons-nous pas un problème de gouvernance ? Comment expliquer qu’en France il y aurait des professions maltraitées comme les agriculteurs dont le chiffre déclaré du suicide serait élevé comme la moyenne nationale double de nos voisins, existe-t-il une politique de maltraitance d’Etat, un Donjon National, on aurait la passion du peuple français, c’est la brimade d’Etat contre la consommation ? Pour l’agriculture et l’industrie l’Etat n’est-il pas coupable de déroute comme en 40, à quand Riom ? Il y aurait des thèses à 4/20, le mérite c’est quoi, qui disent qu’il faut paresser pour produire de la croissance, ne fait-on pas dans la destruction humaine par le chômage et la baisse du PIB ? On fait une relance tradère à la japonaise en maximum de faillites, c’est pour 20 ans de déclin, ne fait-on pas du charlitanisme économique, la promotion de du con la joie à l’ancienneté ? Que penser de l'accord libre échange TAFTAïen qui ferait des importations de viandes alors qu'on augmente les prix, est-ce pour flinguer la filière qui serait sous-compétitive comme on vend les entreprises à l'étranger, on aurait des champions? L’accord permet-il alors qu’il existe du trafic de drogue international de financer des campagnes en se moquant des français qui seraient considérés comme de la viande ?
Et une danceuse sur un vélo ça veut dire quoi en termes de croissance?
Si l'Etat décrète l'emploi, n'est-ce pas comme décréter que la Terre tourne dans l'autre sens en condamnant Galilée?
Le français c'est compliqué alors qu'on JO on pourrait imaginer un énarthon à perruque et poudre avec des escargots ou des escarbilles?
Réponse de le 08/09/2015 à 14:42 :
Votre blabla est trop long et indigeste...
a écrit le 04/09/2015 à 14:34 :
Incapables de gerer le pays ,les socialistes appliquent le systeme des vases communiquants : "taxer d'un cote pour perfuser de l'autre,"Jamais le pays avancera avec leur inertie .
a écrit le 04/09/2015 à 13:28 :
Patazut et la baisse d’impôt de 2 milliards???? ça fait 5 milliards en moins de 2 semaines... dans peu de temps avec les migrants la note ce montera a combien? 7, 8 milliards.....
Réponse de le 04/09/2015 à 18:45 :
MdR en effet les élections c'est simple on les gagne avec l'argent des autres
a écrit le 04/09/2015 à 11:14 :
Pour les nuisance des agriculteurs : Oui; mais pour les petites et moyennes entreprises , sans tracteurs mais plus nombreuses à capoter : Niet, demerdez-vous
a écrit le 04/09/2015 à 11:09 :
Le point de départ est tout simplement ou il va chercher les 3,5 milliarfds alors que nous sommes a la rue. Jattends une réponse.. les promesses n'engagent..............
a écrit le 04/09/2015 à 10:33 :
Marco : un peu long mais bien vu ! Marco President !!!!
a écrit le 04/09/2015 à 9:19 :
Ces gesticulations de défilés de mode tracteur durent depuis longtemps, organisée par les gouvernements depuis Chirac Sarkozy et maintenant Hollande,

les agriculteurs sont les dindons des farces des gouvernements Raffarin DeVillepin Fillon Valls

et les Députés Sénateurs sont bien installés dans leur confort, dans leurs permanences qui brassent de l'air vicié par les producteurs d'engrais et de pesticides,

Beulin Valls ont excellé dans la mise en scène remarquable.

Ils ont un talent sans pareil pour se moquer et mépriser malicieusement l'agriculture et de l'industrie en général, avec le concours exceptionnel de la FNSEA et du MEDEF.
a écrit le 04/09/2015 à 8:44 :
Manque de productivité, archaïsme, socialisme: l'agriculture française est doublée par l'Allemande. Qui l'eut cru ! Le jardin potager de l'Europe est stérile. Remède: de l'argent public. On est bien en France..... L'échec est total, spectaculaire, catastrophique. Le jour où cet état semi-voyou ne pourra plus émettre de chèques en bois, la France s'effondrera.
a écrit le 04/09/2015 à 7:56 :
le titre est plus qu' excellent...
il sagit en effet de chèques sans provisions !!!!, mais qui seront néanmoins payés......
par ......
a écrit le 04/09/2015 à 7:13 :
L'Europe doit examiner les aides aux agriculteurs accordées par le gouvernement, en regard des aides déjà versées par elle. C'est la France qui en percevait le plus. A t'elle point que sur le net on ne peut plus consulter les aides versées à ceux-ci.
Un agriculteur dans une reportage T.V critiquait le statut des chômeurs. Mais beaucoup de chômeurs n'ont pas le patrimoine d'un agriculteur. On le voit bien, ils ont tous des tracteurs neufs et pour beaucoup de marque étrangère.
a écrit le 04/09/2015 à 4:15 :
Les agriculteurs peuvent être beaucoup plus aidés à être "énergiculteurs" : ils peuvent en effet produire du solaire hybride et aérovoltaïque pour l'électricité, le chauffage, le séchage etc, le biogaz, la biomasse, des cultures énergétiques etc Il y a plusieurs technologies qui leurs sont favorables et sont aussi l'intérêt des autres français pour leur indépendance énergétique. Dès lors que les agriculteurs ont une ressource constante ils pourront alors se consacrer plus favorablement à l'élevage et à la culture. Donc aidons les agriculteurs via la transition énergétique, tout le monde sera gagnant.
a écrit le 04/09/2015 à 0:06 :
Il y a une question économique, mais il y a aussi une question environnementale apparemment ignorée.
La campagne française est de moins en moins entretenue, car il y a de moins en moins de paysans, et cela va s'accroître avec l'industrialisation agricole.
Le soutien à des exploitations petites ou moyennes devrait ressortir de la compétence du ministère de l'environnement.
a écrit le 04/09/2015 à 0:02 :
Et oui, l'agriculture est à la France, ce que la Grèce est à l'Europe. Encore le contribuable qui va payer des gens déjà gavés de subventions, et qui n'en ont rien fait, contrairement aux Allemands. Et en ce qui concerne les normes européennes, elles ne sont déjà même pas respectées par les éleveurs : il n'y a qu'à voir la directive nitrate.

Pendant ce temps là, l'industrie qui ne touche pas de subventions, se bat pour rester compétitive. Et les salariés de l'industrie, eux, ne peuvent pas toucher de subventions et vont au chômage.
a écrit le 03/09/2015 à 21:47 :
L'égalité républicaine : Des remises de pénalités (retard de paiement ) refusées par l'administration de M. VALLS pour les uns et une année blanche pour les autres ...L'égalité républicaine socialiste...
a écrit le 03/09/2015 à 21:18 :
Non, je ne suis pas d'accord du tout, il n'y a pas d'égalité entres agriculteurs. Certains n'arrivent pas a s'en sortir, mais d'autres en profitent (primes, primes....)
Dans ma commune en Vendée j'en connait plusieurs qui se sont fait construire des maisons pour location, et sur la côte aussi. Ils profitent d'avoir du matériel pour faire du "noir".Enfin sachez que pour construire leurs maisons l'hiver, pas besoin d'artisans !!!

Je regrette qu'il n'y ai pas de reportage à la télé sur ce sujet. Dépité, j'entame dès ce soir une grève de faim chez moi jusqu'à ce qu'il n'y aura pas un seul tracteur sous la fenêtre de ma fille qui habite à Paris.
a écrit le 03/09/2015 à 20:26 :
@marco Claas ce n'est pas français , et puis tu me cites Zetor , je pense qu'il n'y a aucun concessionnaire dans ma région, je réitère ma remarque qu'il y a beaucoup trop de gens qui parlent sans savoir et sans avoir mis les pieds dans une exploitation.!!!
a écrit le 03/09/2015 à 20:21 :
Une fois de plus les socialistes plient au moindre petit remous ... Il aurait été bcp plus intéressant d’empêcher ces tracteurs d'arriver jusqu'à Paris en faisant respecter la loi ... Un tracteur sur l'autoroute, c'est la saisie de ce dernier et l'arrestation du conducteur.
Réponse de le 04/09/2015 à 4:19 :
Les agriculteurs concernés sont des jeunes qui ne méritent certainement pas ce traitement. Ils ont certes été manipulés par la FNSEA et Xavier Beulin sont président qui ferait mieux de changer de méthode mais tout s'est bien passé et ils ont en parti été mieux compris et soutenu.
a écrit le 03/09/2015 à 20:14 :
Le chéquier, solution de facilité car baisser les charges, réduire la paperasse administrative et les normes diverses et variées, tout cela fout la trouille à nos gouvernants.
a écrit le 03/09/2015 à 19:36 :
D'oû sortent ils cet argent ?
Réponse de le 04/09/2015 à 0:22 :
De vos impots, si vous en payez...
a écrit le 03/09/2015 à 18:26 :
La faiblesse extrême de notre "bon" gouvernement (liée aux mensonges de notre normal flanby) permet d'obtenir tout et n'importe quoi aux frais des contribuables !
a écrit le 03/09/2015 à 18:20 :
Manuel Valls n'a rien sorti du tout, Les soit disant trois milliards du gouvernement sont totalement imaginaire, en effet il intègre un effet de levier, en réalité les aides de l'état, des région et de l'Europe ne dépasserons pas quelques millions par an, qui ne sont d'ailleurs pas financé. Les agriculteurs ne souhaitait pas de subvention mais une réforme du secteur avec une meilleur repartions des gains. Ils n'ont strictement rien obtenu, il voulait une baisse du nombre de norme, ils ont seulement obtenu que la France pendant 3 mois n'en ferait pas plus que l'Europe. Ils ont obtenu une année blanche pour les dettes bancaires en 2015, sachant qu'il ne reste plus que 3 échéance a payer cette année, cette annonce est une coquille vide, ce n'est que reculé pour mieux sauté. Sur l'évolution des prix ils n'ont également rien obtenu de concret. l'état est d'ailleurs a l'origine de la baisse des débouché pour l'agriculture avec l'embargo russe qui a fait perdre 10% de vente et qui entraine une baisse des prix en Europe suite a une forte hausse de l'offre.
Réponse de le 03/09/2015 à 18:57 :
si l'embargo de la Russie était arrêté , ce n'est pas pour ça que les Russes nous achèteraient du lait à 0,40 ou du porc à 1,40 ! ils achèteraient aux plus compétitifs ! les marchés à l'export on les gagne par sa compétitivité , pas avec les aides de l'Etat
Réponse de le 03/09/2015 à 19:23 :
L'embargo russe sur les produits agricole a entrainé une perte de chiffre d'affaire de plus de 5,5 milliards d'euro et a divisé par deux les exportations de produits agroalimentaire. les produits sous embargo russe atterrissent sur d’autres marchés européens déjà saturés, entraînant un effondrement des prix, à commencer par le lait, dont le cours a chuté. La filière porcine française, qui vendait 70.000 tonnes chaque année à Moscou accuse depuis un an 800 millions d’euros de pertes
Réponse de le 03/09/2015 à 23:06 :
@La taupe
Les exportations françaises agricoles + sylvicoles + pêche + aquaculture , totales vers le Monde étaient en 2014 de 14,731 Md€.
.....
Exportations totales françaises tous produits, agricoles et industries vers la Russie en 2014: 6,752 Md€
.....
Et plus précisément, nos exportations totales vers la Russie:
3ème trim. 2014: 1,532
4ème trim. 2014: 1,592
1er trim. 2015: 1,220
2ème trim. 2015: 1,025
Donc je ne vois au maximum qu'une perte aux environ de 800 millions sur un semestre. Cette perte incluant aussi auto, tracteurs, aéronefs, et autres industries.
Et pour ce qui est des produits issus de l'agriculture, certains ont déjà été redirigé vers d'autres nations ou sont en cours de négociation!
Donc vos 800 millions de pertes juste pour le porc et pour le seul motif Russie me semblent exagérés.
......
2014, secteur porcin, en milliers de tec:
Production indigène brute: 2 211,4
Animaux vivant de boucherie:
Exportations: 62,3
Importations: 2,0
Viandes fraîches et congelés:
Exportations: 468,7
Importations: 406,0
VSSF et conserves:
Exportations: 108,3
Importations: 182,9
Graisses:
Exportations: 37,0
Importations: 28,7
Consommation indigène brute: 2154,7
Là, on voit de suite que le secteur est nul et à revoir, on exporte plus qu'on importe, dans les conserves et c'est assez proche dans les graisses et les frais & congelés. Système délirant, surtout à une époque où on discute taxe carbone! Donc mettre sur le dos des embargos un énorme problème qui couvait depuis des années est incorrect!
Il faut y voir aussi la responsabilité des hypers, régions et des gouvernements successifs qui n'ont fait que mettre des pansements à un grand malade depuis plus de 10 ans.
Réponse de le 04/09/2015 à 4:22 :
L'embargo russe est de la faute de Poutine qui envahit ses voisins et qui souhaitait redresser l'agriculture de la Russie. Donc il ne fallait surtout pas trop s'impliquer avec la Russie dont le gouvernement est impérialiste, maffieux, pas fiable et qui finance en plus des partis séparatistes en Europe comme le FN pour semer le chaos au profit des oligarques russes.
Réponse de le 04/09/2015 à 8:44 :
Correction de: "on exporte plus qu'on importe"
On importe plus qu'on exporte dans les conserves et beaucoup aussi dans les frais et congelés, et de trouve c'est réalité délirante et grave. Ce n'est pas du aux embargos. La filière avait donc un gros problème installé bien avant les embargos.
a écrit le 03/09/2015 à 18:11 :
Tracteurs américains ou étrangers pour les paysans français,
Réponse de le 03/09/2015 à 18:28 :
Reste-t-il une marque française de tracteur?!
Réponse de le 03/09/2015 à 18:36 :
@jb c'est clair qu'il y a longtemps que les marques Françaises ont disparu, mais certains émettent des avis sans rien connaître , c'est ça aussi la France!!!
Réponse de le 03/09/2015 à 19:13 :
Il reste Claas au Mans et Massey Ferguson à beauvais. Kubota va ouvrir une usine dans le 59.
Ils veulent que l'on achète Français...mais la majorité des Agriculteurs achètent autres choses... faites ce que je dis...
Réponse de le 03/09/2015 à 19:21 :
Peu importe les marques, la France est un important producteur de matériel agricole, et exporte, mais pourrait bien mieux faire!
......
@Jeff ("certains émettent des avis sans rien connaître")
Exemples:
Claas Tractor France (ex-Renault) étudie et produit des tracteurs spécifiques made in France et exporte.
Zetor a installé une filiale à Duttlenheim, en Alsace, il y a une dizaine d'années et Zetor des produits de sous-traitants français.
Ou encore Agco et Kverneland, fabriquent et assemblent en France.
......
Et des entreprises bien françaises, France Tracteur, Manitou,.......
...
"Premier pays agricole européen, la France compte 540 entreprises de production d'agroéquipements et 2.000 distributeurs. La filière compte environ 40.000 emplois. Jean-Marc Bournigal, président de l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea)"
Réponse de le 03/09/2015 à 19:21 :
Peu importe les marques, la France est un important producteur de matériel agricole, et exporte, mais pourrait bien mieux faire!
......
@Jeff ("certains émettent des avis sans rien connaître")
Exemples:
Claas Tractor France (ex-Renault) étudie et produit des tracteurs spécifiques made in France et exporte.
Zetor a installé une filiale à Duttlenheim, en Alsace, il y a une dizaine d'années et Zetor des produits de sous-traitants français.
Ou encore Agco et Kverneland, fabriquent et assemblent en France.
......
Et des entreprises bien françaises, France Tracteur, Manitou,.......
...
"Premier pays agricole européen, la France compte 540 entreprises de production d'agroéquipements et 2.000 distributeurs. La filière compte environ 40.000 emplois. Jean-Marc Bournigal, président de l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea)"
Réponse de le 03/09/2015 à 19:23 :
Peu importe les marques, la France est un important producteur de matériel agricole, et exporte, mais pourrait bien mieux faire!
......
@Jeff ("certains émettent des avis sans rien connaître")
Exemples:
Claas Tractor France (ex-Renault) étudie et produit des tracteurs spécifiques made in France et exporte.
Zetor a installé une filiale à Duttlenheim, en Alsace, il y a une dizaine d'années et Zetor des produits de sous-traitants français.
Ou encore Agco et Kverneland, fabriquent et assemblent en France.
......
Et des entreprises bien françaises, France Tracteur, Manitou,.......
...
"Premier pays agricole européen, la France compte 540 entreprises de production d'agroéquipements et 2.000 distributeurs. La filière compte environ 40.000 emplois. Jean-Marc Bournigal, président de l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea)"
Réponse de le 03/09/2015 à 19:25 :
Peu importe les marques, la France est un important producteur de matériel agricole, et exporte, mais pourrait bien mieux faire!
......
@Jeff ("certains émettent des avis sans rien connaître")
Exemples:
Claas Tractor France (ex-Renault) étudie et produit des tracteurs spécifiques made in France et exporte.
Zetor a installé une filiale à Duttlenheim, en Alsace, il y a une dizaine d'années et Zetor des produits de sous-traitants français.
Ou encore Agco et Kverneland, fabriquent et assemblent en France.
......
Et des entreprises bien françaises, France Tracteur, Manitou,.......
...
"Premier pays agricole européen, la France compte 540 entreprises de production d'agroéquipements et 2.000 distributeurs. La filière compte environ 40.000 emplois. Jean-Marc Bournigal, président de l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea)"
a écrit le 03/09/2015 à 17:32 :
L'accord de libre échange entre le Vietnam et l'EU va prochainement être signé, ce qui intéressera le secteur agricole pour les exportations viandes, fromages, semences, fruits,.....
A terme, "Plus de 99 % des barrières tarifaires seront levées"
"Les droits de douane sur les vins et spiritueux européens, par exemple, seront éliminés après sept ans. La levée de ces barrières tarifaires sera immédiate pour la totalité des exportations européennes de textile, pour une partie des exportations de machines et d’appareils (le reste après cinq ans), et pour environ 50 % des exportations de médicaments (le reste après sept ans). Même chose pour 70 % des exportations de produits chimiques, les 30 % restants devront attendre trois, cinq et sept ans. Le Vietnam ouvrira également son marché à la majeure partie des produits alimentaires européens, primaires et transformés, comme le bœuf (après trois ans), la viande de porc congelée (après sept ans) ou le poulet (après dix ans)."
...
En attendant, la France négocie avec le Vietnam des accords qui vont concerner 22 entreprises françaises de la viande bovine, Singapour vient aussi de lever l’embargo sur une catégorie la viande bovine française.
La Coface sera certainement aussi fortement mobilisée pour faciliter les exportations françaises vers ces deux nations. La Grèce a aussi baissé sa TVA de 23 à 13% sur la viande bovine. Donc des bonnes nouvelles!
a écrit le 03/09/2015 à 17:26 :
3 milliards de plus pour 1800 personnes... Ca ferait combien pour 5 millions de chomeurs ?
Réponse de le 03/09/2015 à 18:25 :
Et de plus combien parmi ces 1800 personnes sont convaincus que les 5 millions de chômeurs sont des fainéants ? alors que l'on pourrait également dire d'eux que ce sont bien des assistés....
Réponse de le 03/09/2015 à 18:38 :
@papillon tu peux dire cela mais sache qu'ils travaillent plus que toi et que ce n'est pas des improductifs!!!
Réponse de le 03/09/2015 à 20:40 :
raccourci inutilement méchant...
1800 c'est environ le nombre de tracteur, les agriculteurs étaient là bien plus nombreux. et évidemment pas tous là
Et puis, les filières entières que cela fait vivre... et ! qui seraient ravies d'embaucher.
je ne dis pas que cela est formidable, les problèmes de fond de sont surement pas réglés, mais dans notre pays si on était un peu constructif plutôt qu' être dans la jalousie permanente ?
Réponse de le 04/09/2015 à 0:31 :
Selon l'insee la filiere agricole représente pratiquement 1 million d'emplois et est largement subventionnée. La culture l'est moins et représente un CA total supérieur. Le raccourcis est peut être méchant mais en y regardant bien, 15milliards de plus ne seraient pas vain pour créer plus de boulot à ceux qui n'en n'ont pas et qui pourraient consommer plus, en commençant par de la bouffe française.
a écrit le 03/09/2015 à 17:00 :
Et lundi des mliers de tracteurs a Bruxelles mais qui paiera??? Et pourquoi pas revoir tout de A a Z pour l Europe!!!! La Suisse a aussi les mes soucis. Marre délayer des sommes pour manger quand les intermédiaires et distributeurs gagnent des milliards sur notre dos.... Les politiciens sont tous nuls et achetés regardez nié nombre d lobbyistes a Bruxelles. Pourquoi n allons nous pas aussi bloquer le pays..... Sommes nous que des bœufs ...... Et a mon avis ce n est que le début. Chômeurs, retraites etc. Mêmes problèmes ...... Regardez ce qui c est passe avec les gitans , il suffit de bloquer pour que nos politiciens baissent leurs frocs....
Ils ont raison, Xavier Beulin par contre profite largement des aides et il n est pas crédible ni a sa place. Lisez le canard ......
a écrit le 03/09/2015 à 16:39 :
Mes amis, j'observe avec étonnement et une grande préoccupation l’impuissance totale dont fait preuve l’Union européenne face à l’afflux des migrants des pays du Proche-Orient et du Nord de l’Afrique. Or nous savons que cette crise sans précédent est une conséquence directe de la politique irresponsable du changement des régimes dans la région, plus précisément, de la politique irresponsable de Nicolas Sarkozy associée à celle de l'Otan. En attendant que la rédaction et les amis de ce forum conjuguent leurs efforts pour trouver une solution durable à ce problème, je vous envoie, à tous, mes salutations les plus distinguées.
a écrit le 03/09/2015 à 16:32 :
Algérie, l'un des plus gros débouchés pour nos agriculteurs, 2014
(D’après Chambre de Commerce Franco-Arabe)
…….
Les importations françaises en provenance d’Algérie :
En 2012 : -10,8%.
2013 +8,1%.
2014 +4,1% à 4,4 Md€
Sont constituées à 94% d’hydrocarbures dont :
>> Pétrole brut 47 % (+6,3% à 2,1 Mds€).
>> Gaz naturel 28 % (-28,9% à 1,2 Md €).
>> Produits de raffinage 18 % (+96,1% à 782 M€).
>> Gaz industriels 1%.
………
Les principaux autres produits importés par la France sont constitués d’engrais et de composés azotés (+191,6% à 217 M €) qui représente 5% du total des importations.
……..
Après baisse sensible en 2013, les exportations françaises à destination de l’Algérie sont à nouveau en hausse en 2014, progression de +4,2% (douanes françaises).
Elles passent de 5,9 Md à 6,2 Md.
…….
3 premiers postes :
Céréales, en baisse -12,1% 976 M€.
Produits pharmaceutiques, +6,3% 782 M €.
Automobiles -1,5% 728 M €.
…….
Autres :
Produits laitiers et fromages +84,0% 206 M€.
Produits sidérurgiques +42,5% 134 M€.
Aliments diététiques +30,9% 98 M€.
Raffinage du pétrole -25,9% 116 M€.
Machines d’usage générale -6,2% 102 M€.
Matériel de distribution et de commande électrique -9,7% 58 M€.
……..
Selon les douanes algériennes :
Parts de marché des importations algériennes :
Chine : 14,07%, (hausse de +20,59%)
France : 10,81% (contre 11,39% en 2013)
Italie, malgré une baisse de -11,20%, reste le 3ème fournisseur, en concurrence avec :
Espagne qui voit ses exportations vers l’Algérie régresser de -1,74 % en 2014 après une progression de +16,9% en 2013.
……..
Hausse des importations algériennes en provenance de
Allemagne +32,65%.
Etats-Unis +21,36%.
Argentine +11,60%.
République de Corée +43,73%.
………
Sous l’effet conjugué de la hausse des exportations légèrement plus accentuée que la
hausse des importations françaises, l’excédent commercial de la France vis-à-vis de l’Algérie a augmenté de 4,4% pour atteindre 1,74 Md€ en 2014 contre 1,67 Mds€ en 2013.
Réponse de le 03/09/2015 à 18:20 :
Principaux importateurs de BLE, Monde, saison 2014/2015 en Mt :
Tous blés : blé tendre, blé dur, farine et semoule.
Egypte : 10,5 +4%
Indonésie : 7,7 +2%
Algérie : 7,0 -7%
Brésil : 6,5 -7%
Iran : 6,0 +8%
Turquie : 5,8 +38% (forte sécheresse au pays)
Japon : 5,7 -2%
U.E. : 5,7 +37% (sortie de crise, les européens ont les crocs !)
Nigéria : 4,5 -1%
Corée du Sud : 4,0 -2%
Maroc : 3,3 -16%
Irak : 2,7 -13%
Chine : 1,8 -73%
Total Monde: 157,1 -1%
...
"Égypte, 1er importateur mondial tente de «réduire le gaspillage pour limiter les importations de blé.
L’Égypte est engagée depuis plusieurs mois dans un processus de modernisation du système de subvention au pain «baladi», qui se matérialise par l’introduction d’une carte à puce attribuée à chaque famille. Le pain « baladi » représente 80% du pain produit en Égypte, à partir d’une farine à 82% d’extraction. Le système de subvention a été mis en place dans les années 1950 et permet aux familles d’acheter du pain à très bas prix. Le programme de modernisation mis en place pour lutter contre le gaspillage a pour objectif, à terme, de réduire les importations de blé de près de 30 %, et in fine de faire baisser la facture des importations. Après une phase de test dans la ville de Port Saïd sur le Canal de Suez, la nouvelle carte est, à ce jour, généralisée à tout le territoire égyptien."
Pour la saison 2014/15, L'Egypte nous aura acheté à 2,1 Mt contre 700.000 tonnes la saison précédente. Mais, les ventes vers l'Afrique du nord ont plafonné à 4,5 Mt contre 7,7 Mt la saison précédente.
Les exportations se sont réorientées vers l'Asie:
"dont la Thaïlande (600.000 t), le Bangladesh (400.000), la Corée du Sud (300.000) et les Philippines (100.000), marchés inhabituels pour la France, premier exportateur européen de blé avec 11,4 Mt vendues hors UE."
"En 2013-2014, l'Asie avait acheté 200.000 tonnes à la France, rappelle-t-elle, tout en soulignant l'aspect singulier de la campagne 2014, dû à une mauvaise qualité du blé tendre du fait de la forte humidité de l'été et avec, par conséquence, des prix anormalement bas. Selon elle, cette performance n'est pas appelée à se répéter."
Source FranceAgriMer
a écrit le 03/09/2015 à 16:32 :
les représentants d etat et BELEIN veulent pacifier !!! mais il ne faut pas s y fié personne n est dupe
a écrit le 03/09/2015 à 16:24 :
3 milliards pour que les agriculteurs modernisent, numérisent, sécurisent et investissent pour l'avenir?
Où pour acheter des berlines, utilitaires, aspirateurs, cocotte-minute et fer à repasser de marques étrangères, plutôt que des françaises ou assemblées en France?
a écrit le 03/09/2015 à 16:23 :
3 milliards pour les agriculteurs et zéro pour les migrants !!
a écrit le 03/09/2015 à 16:23 :
C'est triste : pas de direction, pas de rêve, pas d'objectifs autour desquels les secteurs d'activités pourraient se diriger !! Pauvres politiques , pauvres responsables syndicaux , pauvres de nous ....
a écrit le 03/09/2015 à 16:22 :
Et une fois de plus, la solution facile: tous à vos chéquiers mesdames et messieurs les contribuables, parce que vous vous imagnez bien que les 3 milliards ne vont pas sortir de la poche de Valls ou de ses comparses, mais bien de la vôtre :-) Même un jospinet (bac +2 sans savoir lire ou écrire correctement) pourrait être au gouvernement apparemment avec ce genre de solution :-)
a écrit le 03/09/2015 à 16:11 :
Bloquer Paris une nuit et il ira jusqu'à 10 milliards.
Et probablement 30 milliards pour une semaine.
Et n'oubliez pas d'acheter Français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :