Manifestation des agriculteurs : une délégation sera reçue par Valls

 |   |  483  mots
Drapeau de la FNSEA et lumière clignotante sur le toit, les agriculteurs en colère remontent vers Paris.
Drapeau de la FNSEA et lumière clignotante sur le toit, les agriculteurs en colère remontent vers Paris. (Crédits : REUTERS/Jacky Naegelen)
Les syndicats jugent "insuffisant" le plan de soutien à l'élevage présenté fin juillet par le gouvernement et contestent le montant de 600 millions d'euros annoncé. Les agriculteurs ont prévu une démonstration de force et promettent la participation de "plus de 1.000 tracteurs" pour exprimer leur désespoir face à l'effondrement des cours et demander des réformes de fond.

Des agriculteurs venus de toute la France avec, selon la préfecture de police, 1.365 tracteurs (1.733 selon le décompte de la FNSEA à 8 heures) et 49 bus, convergeaient jeudi 3 septembre vers Paris pour réclamer des aides supplémentaires et des réformes de fond face à l'effondrement des cours contre lequel ils se sont mobilisés tout l'été.

Les manifestants répondant à l'appel de la FNSEA, premier syndicat agricole, et des Jeunes agriculteurs (JA) participeront à un grand rassemblement place de la Nation après avoir emprunté le périphérique parisien. Une délégation d'une centaine d'agriculteurs se rendra dans le même temps à l'Assemblée pour remettre aux députés les "demandes et doléances d'un monde paysan au bord de l'explosion et qui attend beaucoup de ses représentants nationaux".

Des annonces attendues vers 15 heures

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, et celui des Jeunes Agriculteurs, Thomas Diemer, seront reçus à la mi-journée par le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

Manuel Valls "doit apporter des réponses aux demandes que nous avons formulées lors de notre entretien avec François Hollande il y a plus d'une semaine (...) J'espère pouvoir faire des annonces vers 15 heures devant les troupes à la Nation", déclare Xavier Beulin dans Le Figaro à paraître jeudi.

Xavier Beulin, qui attendait un millier de tracteurs et quelque 5.000 agriculteurs, a assuré que l'objet de cette action n'était pas de bloquer Paris mais a reconnu qu'il y aurait des perturbations. "L'objet, c'est de montrer au gouvernement qu'il y a une grande détermination", a-t-il dit mercredi sur France Info.

Un plan de soutien "insuffisant"

Pour rappel, les syndicats jugent "insuffisant" le plan de soutien à l'élevage présenté fin juillet par le gouvernement et contestent le montant de 600 millions d'euros annoncé.

"C'est absolument faux. La vérité, c'est moins de 100 millions d'euros qui ont été annoncés par le gouvernement. Le reste, ce sont des garanties apportées par la banque publique d'investissement sur des refinancements",  a expliqué à Reuters Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a confirmé le 25 août que le gouvernement français envisageait d'augmenter les aides financières aux agriculteurs.

Le président de la FNSEA avait déclaré après une réunion sur le sujet à l'Elysée que François Hollande avait promis de nouvelles mesures de soutien. Il évoque notamment dans Le Figaro la systématisation de la restructuration de la dette bancaire, une meilleure prise en charge du retard de cotisations ou la généralisation de la taxe sur le foncier non bâti. Il a par ailleurs précisé que les discussions lors du Conseil européen des ministres de l'Agriculture du 7 septembre viseraient à obtenir la levée de l'embargo russe sur le porc.

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2015 à 8:00 :
@picnidouille en plus je ne justifie pas je dis simplement que pour la manifestation il prenne les tracteurs les plus neufs ou les plus récents d'ailleurs il y avait pas mal de céréaliers dans le lot , mais même ça pour vous c'est dur à analyser !!!
a écrit le 03/09/2015 à 20:15 :
Comme c'est etrange, les agriculteurs sont majoritairement de droite, favorable à l'economie de marche...et ils reclament des subventions
La loi du marche c'est un comme le travail du dimanche....on est pour mais pour les autres bien sur....
Réponse de le 04/09/2015 à 8:22 :
@ boss, ils ne réclament pas de subventions mais un prix de vente juste !!!
a écrit le 03/09/2015 à 16:27 :
UN ANCIEN SOUVENIR DE MON PASSAGE DEVANT L'ELYSEE SOUS MITTERAND???INTERDICTION DE PASSER ??IL FALLAIT TRAVERSER??CE JOUR D'APRES LES IMAGES LE PETIT GROS A BARRE LA ROUTE???SI J'AVAIS UN TRACTEUR ???J'AURAI ENFONCER LA PORTE 'AFIN QUE FRANCOIS ET JULIE PUISSENT FAIRE POUSSER DES SALADES COMME CELLES QU 'ILS NOUS RACONTENT????FRANCOIS MONTE SUR LE TRACTEUR ET CASSE TOI A TULLE???UN FRANCAIS PUR ET DUR QUI NE PEUT PLUS TE SOUFFRIR
a écrit le 03/09/2015 à 15:52 :
Il ont voté pour Chirac et ses subventions à chausse-trappe, ils ont voté pour les européïstes avec leurs subventions à chausse-trappe, ils ont voté pour Hollande avec ses subventions à chausse-trappe.... Pendant ce temps ils ont évité de s'organiser pour que leur production se développe, soit représentée et confient leurs intérêts à ceux qui les étouffent en prétendant parler en leur nom. Comment qualifier de tels personnages ? Aujourd'hui ils pensent participer à une "jacquerie" et voudraient y voir un pseudo esprit révolutionnaire, criminel s'il en est, hors du temps et des réalités. Ils savent qu'ils n'obtiendront rien de ce voyage à Paris voulant punir les parisiens. Repartiront-ils comme ils sont venus ? Vont-ils camper sur place ? Une grande fermeté doit s'appliquer pour éviter de telles dérives car la réflexion on le sait doit porter sur d'autres modes.
a écrit le 03/09/2015 à 15:44 :
Ca vaut le coup d'être de droite : t'as une belle enveloppe de 3 milliards tirés des contribuables...
Réponse de le 03/09/2015 à 18:07 :
Je vois pas le rapport dans ce cas d'être de droite ou de gauche,vous devez être un sacré contribuable pour écrire en plein après midi!!!
a écrit le 03/09/2015 à 15:07 :
QUE veut Beulin lui qui les exploites en 1êr et la JA Tous ses présidents sont la juste pour se remplir les poches sur leurs dos en plus 600 millions pas suffisant alors
3 milliards encore sur le dos des contribuables quand va ton arrêter de prendre l'ETAT pour une vache a lait trop de charges tous le monde les payent .Nous touchons pas de Primes ,pas de rabais sur le Fioul QUAND A L.ENDETTEMENT il faut savoir gérer le
beau matériel coûte cher mais qu'il arrête de pleurer et je ne porte pas peine pour eux ils on du bien au soleil
a écrit le 03/09/2015 à 14:11 :
"Il a par ailleurs précisé que les discussions lors du Conseil européen des ministres de l'Agriculture du 7 septembre viseraient à obtenir la levée de l'embargo russe sur le porc."

Encore de la langue de bois, un miroir aux alouettes dont on se demande si il aura l'effet escompté ou si il ne fera qu'empirer la situation des agriculteurs. Comment compte-t-il le Conseil européen d'obtenir la levée de l'embargo russe si Bruxelles vient de déclarer que les sanctions russes seront maintenues jusqu'à la fin de l'année ?

La Commission Européenne exige un renforcement des sanctions contre Moscou mais tout en demandant que Moscou lève l'embargo sur les agro-alimentaires français ?? c'est insensé. Est-ce que Bruxelles oublie qu'après le scandale de la non-livraison des Mistral à la Russie, la France est déclarée "persona non grata" par Moscou ? quel intérêt aura la Russie de lever son embargo tout en subissant des sanctions européennes ?

Un peu plus de clarté dans les déclarations s'impose.
a écrit le 03/09/2015 à 13:22 :
On ne va chipoter.
Faites vallser les milliards car la France est plus forte et prospère qu'il y a 3 ans.
Il est temps de redistribuer la gagnotte François.
a écrit le 03/09/2015 à 13:10 :
Rien de tel que la demande d'aides en tracteurs de 500.000 euros !
Réponse de le 03/09/2015 à 18:10 :
Quel idiotie ce commentaire, les tracteurs sont des outils de travail , achetés à crédit , en plus ils vont pas faire 600kms avec des vieux tracteurs, que d'ignorance dans ce forum!!
Réponse de le 03/09/2015 à 18:40 :
J'ai touché là où ça fait mal ^^. Un scoop pour Jeff : un crédit se rembourse et quelque chose me dit que les agriculteurs auraient moins de difficultés à boucler leurs fins de mois s'ils n'avaient pas des machines à 500.000 à rembourser. Ces machines faites pour la beauce et pas du tout pour l'élevage, ces machines qui étaient deux fois moins imposantes il y a même pas 10 ans ce qui ne semblaient poser aucun problème... Va t'on voir les titulaires de crédits cetelem manifester demain pour avoir des aides pour leur remboursement de leurs audi ? Quand à la justification, il faut des machines neuves pour manifester à 600 kms, je ne sais pas si je dois rire ou m'écrouler de rire !
Réponse de le 04/09/2015 à 7:50 :
@picnidouille le mieux quand on connaît rien .c'est de ne rien dire, déjà les tracteurs ne coûtent pas 500000€,deuxièmement je n'ai jamais dit que l'agriculteur achète des tracteurs neufs pour aller dans les manifestation mais c'est sur que pour faire la distance , ils vont pas choisir un tracteur de 10 ans et quel commentaire stupide de comparer l'achat d'un tracteur et d'une voiture, la surface moyenne a évolué et c'est normal que le matériel évolue mais c'est sur que quand on a jamais mis les pieds dans une exploitation, et que l'on a une totale méconnaissance du secteur agricole , cela conduit généralement au genre de commentaire dont vous faites preuve,alors non vous n'appuyez pas la ou cela fait mal!!!c'est un peu à l'image de votre pseudo.Le matériel est une composante importante d'une exploitation et doit être renouvellé .Sinon allez plutôt faire un stage en milieu agricole, ça ouvrira votre vision plutôt restreinte !!
a écrit le 03/09/2015 à 12:46 :
Ils viennent en tracteur!!!! je pensais qu,ils viendraient dans leurs gros 4X4 Japonnais ou Anglais quˋils utilisent le dimanche pour aller à la chasse, leur patron de syndicat est patron dˋune grosse coopérative, cette coopérative détient une marque très connue dˋhuile dˋolive, regardez les bouteilles dans une grande surface et vous verrez dˋou elle vient cette huile, pas de France, mais là çà ne les dérange pas.
Réponse de le 03/09/2015 à 14:15 :
Des 4X4 oui, mais pas seulement japonais ou anglais, le mien, par ex, il est allemand, un Mercedes classe G. Et vive la différence ! ;-)
a écrit le 03/09/2015 à 12:39 :
Ne pas oublier patrimoine acquis par le marche noir pendant la souffrance du peuple
a écrit le 03/09/2015 à 11:52 :
B. Le Maire, ministre de l'Agriculture de Sarkozy a soutenu la LME, la "loi de dérégulation de l'économie" qui a tout dérégulé, a été d'accord pour la fin des quotas laitiers et a prôné le libéralisme économique, alors où se trouve la responsabilité du quinquennat précédent ? Ce Gouvernement paie les erreurs des quinquennats précédents et notamment celui de Sarkozy... (exemple parmi d'autres : 1 milliard € que la France doit rembourser aujourd'hui à l'UE pour erreur dans ses calculs d'attributions d'aide aux agriculteurs) ! Alors regardons plutôt du côté de la Droite et de la façon dont elle a géré le problème des agriculteurs depuis des années et notamment sous Sarkozy au lieu d'accuser Hollande. Ce n'est pas en 3 ans qu'il l'a mise KO ou alors il serait très fort... ce sont les erreurs des quinquennats précédents qui sont en cause !
Réponse de le 03/09/2015 à 12:25 :
la DROITE a toujours soutenu l agriculture point ..
Réponse de le 03/09/2015 à 13:07 :
C'est vrais la gauche n'a rien fait, c'est justement ce que on leurs reproche. Bouffer dans la gamelle en attendant que les Français crèvent!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :