Alain Juppé : « Si le scrutin est "bidouillé", je me présenterai au premier tour des présidentielles 2017 »

 |   |  103  mots
Alain Juppé, maire de Bordeaux, ancien Premier ministre, candidat à l’élection présidentielle de 2017.
Alain Juppé, maire de Bordeaux, ancien Premier ministre, candidat à l’élection présidentielle de 2017. (Crédits : reuters.com)
[Replay] Plus populaire que jamais, le maire de Bordeaux explique à La Tribune pourquoi il veut mener le combat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017.

Alain Juppé dévoile ses priorités pour redresser la France : réduire la dépense publique et les impôts, réviser le code du travail, donner la priorité à l'éducation, la formation et l'emploi. Un projet qu'il veut co-construire avec les Français et qui s'inspirera de la démarche collaborative mise en œuvre par l'ancien Premier ministre à Bordeaux.

Propos recueillis par Philippe Mabille avec Laurent Lequien Sylvain Rolland.

>> Première partie : Alain Juppé, la politique et le moment Juppé

>> Deuxième partie : Alain Juppé et Bordeaux

>> Troisième partie : Alain Juppé et la France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2016 à 21:34 :
je prefere largement juppe a sarkozy..pas photos.
avec juppe un espoir ,avec sarko le dessepoir assure...
a écrit le 07/05/2015 à 19:11 :
Avec un type comme Juppé la France n'est pas prête de voir le bout du tunnel ,il devrait y avoir une loi pour l'euthanasie politique.
a écrit le 07/04/2015 à 21:53 :
ça veut dire quoi bidouille ???
a écrit le 07/04/2015 à 10:15 :
et question bidouille il s'y connait le Juppé ,c'est même un maître en la matière.
a écrit le 07/04/2015 à 9:41 :
s'il est élu président on fera des économies il pourra amener toutes ses casseroles, la cuisine sera bien équipée.
a écrit le 03/04/2015 à 19:00 :
Oh ! Comment peut-on imaginer qu'il puisse y avoir "bidouillage" dans une "affaire" montée
par Sarkozy ?
a écrit le 03/04/2015 à 17:43 :
En gros, il va se présenter au 1er tour quoiqu'il arrive, car on peut faire confiance au petit haineux pour bricoler quelque chose en sa faveur, du style faire voter que les militants encartés à l'UMP tendance Sarko.
Sauf si la justice rattrape NS, mais je n'y crois pas, elle est bien plus rapide pour juger le droit commun style les handballeurs de Montpellier qui n'ont fait qu'un petit 1/50 ème des turpitudes des politicards de tous bords, style Sarko, Cahuzac, Balkany, Guerini, etc
a écrit le 03/04/2015 à 15:59 :
s'il passe président au moins on est sûr qu'il va donner un coup de fouet pour les soins de la prostate.
a écrit le 03/04/2015 à 15:58 :
il représente l'avenir de la France dès qu'il se retourne.
a écrit le 03/04/2015 à 15:57 :
il faudra qu'il n'oublie pas d'amener ses casseroles ainsi que sa canne.
a écrit le 03/04/2015 à 14:05 :
Une crise cardiaque se profile...!
a écrit le 03/04/2015 à 13:42 :
Bidouillé en sa faveur ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :