Après un recul, les salariés ont retrouvé le chemin du télétravail en avril

 |  | 456 mots
Lecture 3 min.
Depuis les dernières mesures annoncées par Emmanuel Macron, surtout la fermeture des écoles, le télétravail a fortement augmenté en France, selon une étude.
Depuis les dernières mesures annoncées par Emmanuel Macron, surtout la fermeture des écoles, le télétravail a fortement augmenté en France, selon une étude. (Crédits : Caitlin Ochs)
Délaissé depuis plusieurs mois par les salariés, les mesures annoncées par Emmanuel Macron le 31 mars et surtout la fermeture des écoles ont porté un coup d'accélérateur au télétravail, révèle une étude. Avec 3,7 jours par semaine en moyenne, le télétravail redevient progressivement « la règle », selon l'expression de la ministre du Travail.

Alors que le télétravail était en perte de vitesse, retombant à 31% des salariés en décembre contre 41% en mai 2020, selon un étude de Malakoff Humanis, les annonces faites par Emmanuel Macron le 31 mars ont remis le télétravail à distance au rang des habitudes quotidiennes. Ainsi, parmi les actifs ayant travaillé du 12 au 18 avril 2021, 43% ont télétravaillé au moins partiellement (55% disant que leur métier peut être exercé en télétravail), révèle une étude Harris Interactive réalisée en ligne du 15 au 18 avril. Or, cette proportion était moindre lors de la précédente enquête début avril (à 37%). Avant la fermeture des écoles, elle était même à 35% mi-mars.

De fait, la fermeture des écoles, des commerces non essentiels et les vacances avancées ont conduit à une forte progression du recours au télétravail mi-avril, notamment en Ile-de France, selon un sondage Harris interactive réalisé pour le ministère du Travail.

> Dossier : le télétravail, un progrès pour tous ?

3,7 jours de télétravail en moyenne par semaine

En moyenne, les salariés qui télétravaillent le font 3,7 jours par semaine (4 en Ile-de-France), selon l'étude réalisée auprès d'un échantillon de 2.008 personnes.

19% l'ont fait à temps complet, contre 15% début avril et 20% en novembre.

En Ile-de-France, cette hausse est encore plus marquée : 62% des actifs ont télétravaillé au moins partiellement contre 53% début avril.

Lire aussi : Télétravail : le gouvernement veut renforcer l'accompagnement et les contrôles

Parmi les actifs pouvant télétravailler facilement, 78% l'ont fait contre, 67% début avril. En Ile-de-France, ce taux est passé de 78% à 88%, et de 46% à 55% pour ceux pratiquant le télétravail à temps complet.

Cependant, le travail à domicile reste une expérience difficile pour une partie des salariés : 47% estiment se sentir isolés et 34% estiment que le télétravail augmente le stress ressenti.

29.156 contrôles depuis le 1er janvier

Pourtant, le protocole sanitaire national prévoit qu'il soit la règle pour l'ensemble des activités qui le permettent. Depuis janvier s'est ajoutée la possibilité pour les salariés en télétravail à 100% de revenir un jour par semaine s'ils le souhaitent.

« C'est un moyen efficace pour freiner l'épidémie et il faut plus que jamais poursuivre les efforts », avait commenté la ministre du Travail, Elisabeth Borne, dans Le Parisien.

Et pour veilleur au respect de ces règles, l'inspection a réalisé plus 29.156 contrôles sur la crise sanitaire depuis le 1er janvier. Cela a donné lieu à 59 mises en demeure, dont 33 sur le télétravail, ainsi qu'à l'envoi de milliers de lettres d'observation.

Lire aussi : Télétravail "systématisé" et garde d'enfants: mode d'emploi

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :