Comment l'amour 2.0 ravive les sentiments

 |  | 1131 mots
Lecture 6 min.
Le succès mondial de Tinder, l'appli aux 200 millions d'utilisateurs, effare les pourfendeurs de la marchandisation de la rencontre et des corps. A tort selon l'économiste Nicolas Bouzou.
Le succès mondial de Tinder, l'appli aux 200 millions d'utilisateurs, effare les pourfendeurs de la marchandisation de la rencontre et des corps. A tort selon l'économiste Nicolas Bouzou. (Crédits : Mike Blake)
LA CHRONIQUE DES LIVRES ET DES IDÉES. Les applications de rencontres comme Tinder, le polyamour, la multiplication de divorces, la GPA, la MPA, vont-ils détruire la famille, le couple et les sentiments en transformant l'amour en marchandise à consommer pour l'individu ? L'économiste et essayiste Nicolas Bouzou a mené l'enquête et assure qu'au contraire les nouvelles possibilités offertes par la technologie favoriseront le sentiment amoureux qui a toujours habité l'être humain.

« Il faut que tout change pour que rien ne change. » La célèbre réplique du jeune Tancrède au vieux prince Salinas dans le film le Guépard de Visconti, adapté du livre de Lampédusa, aurait largement pu figurer en sous-titre de l'essai de Nicolas Bouzou, L'amour augmenté, nos enfants et nos amours au XXIe siècle (éd. de L'Observatoire) (*). L'idée de ce livre ne lui est pas venue au cours d'un bal sous des lustres en cristal comme celui qui sert de décor au jeune tigre Tancrède, mais au cours d'un dîner de quarantenaires en banlieue parisienne. Une bande d'amis du collège qui sont retrouvés par Facebook. C'est par le biais de cet ancrage hyper contemporain et les témoignages de ses anciens camarades de collège, Thomas, Sophie et Charlotte et les autres, sur leurs vies amoureuses, leurs séparations, leurs désirs et leurs peurs, que l'auteur prend alors conscience qu'il est le seul parmi ces célibataires, remariés, pacsés, sans-enfants, à « encore » former un couple « traditionnel » marié avec enfants depuis quinze ans. Exception, anomalie, hasard, chance ?

Un secteur économique à part entière

C'est en partie pour tenter de lever l'énigme de son statut de survivant anachronique de « l'ancien monde » que l'économiste, maniant avec virtuosité les idées et les données chiffrées, va convoquer la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :