COVID-19 en 24h : Révolte des restaurateurs, saison blanche, PIB suédois...

 |  | 1303 mots
Lecture 8 min.
(Crédits : Reuters)
L'Union européenne est-elle capable d'accélérer le rythme des vaccinations ? Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont, eux, assuré tenir de nouvelles livraisons. Des déclarations d'autant plus attendues que la situation économique liée aux restrictions sanitaires se dégrade progressivement en Europe. Voici les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
  • L'INFO À SUIVRE - Vers une accélération de la vaccination en Europe ?

L'annonce par plusieurs laboratoires d'une augmentation de leurs livraisons devrait permettre une accélération de la campagne de vaccination dans les pays de l'Union européenne.

Le laboratoire allemand BioNTech a promis lundi de livrer à l'UE jusqu'à 75 millions de doses supplémentaires au deuxième trimestre du vaccin développé avec l'américain Pfizer. Les deux partenaires comptent "augmenter les livraisons à partir de la semaine du 15 février".

L'objectif pour les deux acteurs est de fournir la quantité de doses initialement promise ainsi que près de 75 millions de doses supplémentaires, a expliqué Sierk Poetting, directeur financier.

Autre signe d'optimisme : l'Union européenne a donné samedi son feu vert au laboratoire AstraZeneca pour administrer son vaccin à des adultes de tout âge.

  • LE CHIFFRE - Dans cinq mois...

Le Produit intérieur brut des Etats-Unis devrait retrouver son niveau d'avant la pandémie dès mi-2021, mais il faudra attendre 2024 pour retrouver les niveaux d'emploi antérieurs à la crise, selon les projections actualisées des services du budget du Congrès (CBO) publiées lundi.

Fondant ses nouvelles prévisions sur le déploiement en cours du vaccin contre le Covid-19, le CBO souligne "que l'expansion économique amorcée à la mi-2020 se poursuivra" et que l'économie sera "plus forte qu'estimé en juillet".

Cette agence indépendante table sur une croissance du PIB de 4,6% en 2021, de 2,9% en 2022, de 2,2% en 2023, puis de 2,3% en moyenne en 2024 et 2025.

> DOSSIER - Les 100 jours de Joe Biden

  • LA PHRASE - « J'ai des crédits à payer, un loyer de 5.000 euros par mois : les 10.000 euros du fonds de solidarité, ça ne suffit pas » Yannick Moulin, restaurateur.

Les restaurateurs sont-ils au début d'une révolte face à l'interdiction d'ouvrir en France ? Yannick Moulin, 41 ans, patron du restaurant lyonnais Le François Villon en fait, lui, partie. a donc décider Avant de régler la note, son client Bernard Ouziel, 57 ans, pousse un "ça fait du bien !" et revendique un "acte de désobéissance total".

Mais d'autres reculent: "Puisque les sanctions sont lourdes nous appliquerons le plan B", a annoncé le restaurant O'Marignano à Marignane (Bouches-du-Rhône) sur Facebook, invitant ses clients à "amener une chaise" pour manger "sur la place de la mairie".

"Malheureusement, je ne vais pas ouvrir à l'intérieur car j'ai des responsabilités par rapport à ma famille, à ma banque", s'est aussi justifié Philippe Vieira, gérant de l'Espace Zola 229 à Villeurbanne. Ni "rebelle" ni "provocateur", il "demande des perspectives d'avenir".

Lire aussi : Télétravail : quels outils numériques pour soutenir la productivité en temps d'épidémie ?

  • LE GRAPHIQUE - Le secteur manufacturier se redresse en janvier

En France, le secteur manufacturier connait la plus forte amélioration de sa conjoncture en janvier, depuis six mois. Le taux d'expansion du PMI reste toutefois "modéré", selon le cabinet IHS Markit. L'indice des acheteurs s'établit à 51,6 points en janvier contre 51,1 en décembre, soutenu par une nouvelle augmentation de commandes, et ce malgré une légère réduction de la production. Pour rappel, une valeur supérieure à 50 marque une expansion, une valeur inférieure à cette limite une contraction.

"Les dernières données PMI illustrent parfaitement l'évolution actuelle de la pandémie: l'espoir d'une reprise économique suscité par les campagnes de vaccination s'est traduit par un rebond de la demande tandis que les restrictions imposées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 ont limité les niveaux de production", commente Eliot Kerr, économiste chez IHS Markit.

De plus, en janvier, "la fin de la période de transition du Brexit ainsi que les perturbations liées à l'épidémie ont contribué à une nouvelle hausse des délais de livraison", analyse le cabinet. A moyen terme, "le développement des campagnes de vaccination devrait toutefois favoriser une reprise de la production des fabricants", estime Eliot Kerr.

 EN RÉGIONS -

Les stations de ski ne devraient pas voir de skieurs en 2021

Les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février, sans qu'une date de réouverture n'ait été fixée, a annoncé lundi Matignon à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre Jean Castex et les acteurs de la montagne.

"L'évolution de la situation sanitaire ne nous permet pas à ce stade de rouvrir les remontées mécaniques", a expliqué l'entourage de Jean Castex, en faisant observer qu'il n'y avait "pas de tendance à la réouverture générale" dans les autres pays européens.

Lire aussi : Les stations ne ski ne rouvriront pas en février, une « saison blanche » en perspective

Suspensions des voyages touristiques en Polynésie

Les voyages touristiques à destination de la Polynésie française seront suspendus à partir de mercredi, a annoncé dimanche soir (lundi matin à Paris) sur deux télévisions locales le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu.

Pourtant l'épidémie ralentit en Polynésie française : après un pic en novembre, où la collectivité a connu l'un des taux d'incidence les plus élevés au monde, ce taux s'est réduit à 74 pour 100.000 habitants et la collectivité ne compte plus que dix personnes en réanimation.

Polynésie française

À L'ÉTRANGER - Le Royaume-Uni séduit par un vaccin franco-autrichien

La biotech franco-autrichienne Valneva a développé un candidat-vaccin pour lequel elle a déjà reçu des pré-commandes, principalement du Royaume-Uni.

Biotech de quelque 600 collaborateurs présente dans six pays, Valneva est issue de la fusion en 2013 entre la société autrichienne Intercell AG et la start-up française Vivalis. Basé sur la technologie du virus inactivés, les résultats des premières phases du vaccin de Valneva sont attendus en avril.

Le Royaume-Uni s'est positionné le premier, en passant un accord dès juillet, avant de signer en septembre dernier un partenariat portant sur un potentiel de 190 millions de doses achetées, pour une valeur maximale de 1,4 milliard d'euros.

Lire aussi : Bourse: +15% pour la biotech nantaise Valneva à qui Londres a commandé 100 millions de doses de son candidat-vaccin

Le PIB suédois continue de se redresser

Le Produit intérieur brut de la Suède a progressé de 0,5% au quatrième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent, selon une première estimation de l'institut des statistiques SCB, publiée lundi, alors que la banque centrale tablait sur une baisse de 1,2%.

L'économie suédoise avait enregistré au troisième trimestre un fort rebond, de près de 5%, après un effondrement au trimestre précédent à cause des effets du Covid.

Contrairement au reste de l'Europe, la Suède a maintenu ouverts cafés, bars, restaurants et entreprises, demandant à chacun de "prendre ses responsabilités" - un appel qui a tout de même pesé sur l'activité.

Lire aussi : Soupçon de surfacturation par Pfizer: la Suède suspend le paiement des vaccins

Israel prolonge encore le confinement

Le gouvernement israélien a décidé dimanche soir de prolonger jusqu'à vendredi 7h les mesures de confinement qui devaient se terminer à minuit, ont annoncé le bureau du Premier ministre et le ministère de la Santé, dans un communiqué.

Le nombre des personnes contaminées étant toujours à la hausse malgré une intense campagne de vaccination, le gouvernement a rallongé pour la troisième fois le confinement imposé le 27 décembre à la population israélienne, le troisième depuis le début de la pandémie.

Lire aussi : En tête des vaccinations anti-Covid 19, Israël est-il un modèle à suivre ?

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2021 à 8:18 :
Bien vu de faire vivre le suspens du PIB suédois dont on se doute qu'il doit être excellent, en comparaison avec le reste de l'UE, forcément, je propose d'ailleurs que le gouvernement suédois prenne la tête de l'UE, c'est tout crevé là dedans faut tout remplacer ils sont totalement ravagés par leur pathologique cupidité.
a écrit le 01/02/2021 à 20:49 :
"L'Union européenne est-elle capable d'accélérer le rythme des vaccinations ? "

L'Union européenne est-elle capable d'accélérer l'arrivée d'un vaccin pour les volontaires à cette dose serait plus juste.Le mot volontaire s'estompant petit à petit du discours des dirigeants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :