Déconfinement : le port du masque et la distanciation dans les transports seront obligatoires

 |   |  459  mots
(Crédits : HANNAH MCKAY)
Le port du masque sera obligatoire pour tous les passagers dans les transports publics pendant les trois semaines suivant la fin du confinement le 11 mai, mais les règles de distanciation imposeront d'en réduire drastiquement la capacité, a annoncé mardi le Premier ministre Edouard Philippe.

"Le port du masque sera rendu obligatoire dans tous les transports, métros comme bus, et les opérateurs devront, au moins pour les trois semaines à venir, s'organiser pour permettre, même dans le métro, de respecter les gestes barrières", a-t-il indiqué à l'Assemblée nationale.

"Cela veut dire, par exemple, que la capacité du métro parisien sera (...) drastiquement réduite par rapport à sa capacité normale. Qu'il faudra (...) condamner un siège sur deux, favoriser, par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d'affluence", a précisé le Premier ministre.

Lire aussi : DIRECT Coronavirus : tests massifs, port du masque, transports et déplacements... Philippe présente les mesures de déconfinement

Les pouvoirs publics vont en contrepartie s'employer à faire "remonter au maximum l'offre de transports urbains" à partir du 11 mai. Edouard Philippe veut aussi "faire baisser la demande", en favorisant le télétravail, en étalant les horaires, et "en demandant aux Français de considérer que les transports aux heures de pointe doivent être réservés à ceux qui travaillent".

Port du masque obligatoire

Des concertations doivent s'engager très rapidement au niveau local entre les autorités organisatrices, les usagers et les opérateurs de transport pour régler les détails techniques, a indiqué M. Philippe. "S'il faut organiser les flux, réserver les transports à certaines heures à certaines populations, nous accompagnerons les autorités organisatrices de transport", a-t-il précisé.

Lire aussi : Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a explosé avec la pandémie

La capacité sera de même réduite de moitié dans les transports scolaires, avec obligation du port du masque pour les chauffeurs "et les écoliers, à partir du collège". Le port du masque sera également obligatoire dans les taxis et les VTC qui ne disposent pas de protection en plexiglas. Enfin, les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux seront toujours réduits après le 11 mai "aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus", a annoncé le Premier ministre.

"Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf (...) pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel", a-t-il précisé plus tard dans son discours. "Nous allons continuer à réduire l'offre, à exiger une réservation obligatoire dans tous les trains - TGV ou non -, à décourager les déplacements entre départements", a relevé Edouard Philippe. "Le jeudi de l'Ascension sera bien férié, mais je dis clairement aux Français que ce n'est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end", a-t-il prévenu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2020 à 20:42 :
Moi je suis prêt à porter un masque mais à 2 conditions : 1) que l’on me fournisse le masque gratuitement et 2) que l’on me donne 10 000 euros (ou plus) à chaque fois que j’en mettrai un. Donc vous l’avez deviné pour moi pas question de prendre les transports en commun tant que la « mascarade » durera et de remettre les pieds dans tout magasin « normal » (autre que les salons de coiffure par exemple où la promiscuité le justifie) qui me le demandera.
a écrit le 29/04/2020 à 13:11 :
Je déteste ces "ne même temps"... Hier le premier ministre nous disait qu'il voulait faire appel au civisme des français en gros il veut nous faire confiance pour déconfiner, ce matin le ministre des transport lui indique qu'il y aura des amendes pour ceux qui porteraient pas de masque dans les transports... Est ça la confiance? Vivement 2022...
a écrit le 29/04/2020 à 11:08 :
Je n'ai pas de masques normalisé mais j'ai mieux, j'ai fait l'expérience : mettre un slip sur la tête c'est super. Les yeux sont en face de l'ouverture pour les jambes. Le nez la bouche sont parfaitement couverts de même que la tête. Parfaite stabilité pas besoin d'élastique. l'essayer c'est l'adopter.
Réponse de le 29/04/2020 à 11:53 :
le slip kangourou est particulièrement recommandé à ceux qui ont un grand nez .
Réponse de le 04/05/2020 à 20:42 :
tu est a la hauteur de tes commentaires
a écrit le 29/04/2020 à 8:18 :
Le port du masque est obligatoire ? Soit !
Mais cela veut dire qu'il faut laisser fonctionner à plein régime le Système D, car jusqu'à aujourd'hui le seul moyen de se procurer des masques n'est certainement pas officiel (prison, suspension et amendes pour les pharmaciens) !
Il paraît que les entreprises vont distribuer des masques - mais pour arriver jusqu'au bureau les gens vont faire quoi ? Ils ne sont pas tous couturiers ...
Moins de places dans les transports ? Faudrait nous expliquer comment pour 100 personnes, qui doivent garder les distances, 33 places suffiront (au lieu de 100 places) ...
a écrit le 29/04/2020 à 7:44 :
c'est les ecolobobos qui sont furieux de ce coup porte a la collectivisation des transport........ chacun en deduira sans peine que le covid est au service du grand capitalisme qui detruit la planete, pas vrai?
a écrit le 28/04/2020 à 18:25 :
Visiblement , ils n'ont jamais pris de métro/RER/Train de banlieue à 18h00 .
a écrit le 28/04/2020 à 17:57 :
Si vous ne voulez pas vivre, ayez l'amabilité de laisser-vivre les autres au lieu de faire semblant de les protéger pour mieux laisser s'imposer votre peur de vivre. Tout homme bien portant n'est pas un malade qui s'ignore, sauf chez les charlatans. Là on vit la pièce de théatre "Knock" ou l'album d'Astérix "Le devin"... Et au lieu d'avoir peur, vous feriez mieux d'être à jour de vos vaccins... Il n'y a pas que le covid19 qui menace vos vies.
a écrit le 28/04/2020 à 17:47 :
"en demandant aux Français de considérer que les transports aux heures de pointe doivent être réservés à ceux qui travaillent""

Oui c'est bien ça, un complot contre la génération des trente glorieuses, ah bravo ! ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :