Delevoye prêt à claquer la porte si l'âge de départ à la retraite est reculé

 |   |  183  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
L'âge de 62 ans pour le départ à la retraite sera-t-il maintenu, conformément aux promesses de campagne d'Emmanuel Macron ? La communication du gouvernement semble patiner avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn qui évoquait le 17 mars, à titre personnel, la possibilité de reculer l'âge de départ à la retraite avant que le gouvernement ne fasse marche arrière.

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, est prêt à démissionner si l'exécutif décale l'âge de départ à la retraite, qui est pour l'heure de 62 ans, indique-t-on mardi dans son entourage, confirmant une information de presse.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait évoqué le 17 mars, à titre personnel, une possibilité de report de l'âge de départ à la retraite dans le cadre de la réforme en cours de négociation entre le gouvernement et les syndicats, avant que le gouvernement ne fasse marche arrière.

Delevoye prêt à claquer la porte: "Plutôt partir que faire ça"

Selon Le Canard enchaîné, à paraître mercredi, le Haut-commissaire, en cas de remise en cause de l'âge permettant de partir à la retraite dans le cadre de la réforme en cours de discussion, pourrait démissionner "dès la fin de cette semaine".

Il aurait déclaré : "Plutôt partir que faire ça" à propos de ceux qui souhaitent un report de l'âge de départ dans les cercles du pouvoir, selon l'hebdomadaire satirique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2019 à 12:39 :
Je pense quand on a travaillé 42 années ca suffit pour prendre ca retraite a taux plein si on a commence tot ou tard total de cotissation 42 ans dans le privé pas normal que les fonctionnaires ne sont pas loge pareil que le privé
Réponse de le 04/04/2019 à 23:27 :
bcp de gens pensent comme ca... mais quand on fait le calcul le financement n'est pas assure. je vous laisse faire vos calculs, mais grosso modo 5% de cotisation pendant 42 ans, ca vous fait de quoi tenir 2 ans a 100% du salaire ou 4 ans a 50%. Avec une esperance de vie a 85 ans... il faut donc tenir 85-62 ans = 23 ans, cela nous donne plus grand chose.

Le modele est mathematiquement intenable mais 8 francais sur 10 preferent ne pas faire ce calcul a la portee de collegiens. C'est toujours mieux de rever meme si plus dure sera la chute (pour le generations futures).
a écrit le 04/04/2019 à 8:05 :
Bonjour
Les politiques ont ils pas une retraite
Au terme de leurs mandats ?
6 ans 12 ans
Es ce normal ?
62 ans C est déjà énorme pour la majorité des salariés que leurs restent ils pour profiter un peu de la vie ? Les gens riches décèdent vers 95ans les ouvriers plutôt non ? Alors soyez humain vous les politiques... 2 poids 2 mesures ?
Liberté Fraternité égalité 😁
Svp merci
Mettre plutôt la t à à 33% sur les produits de luxe les gens riches ne verront pas la différence nous on est à 5€ près !
Soyez humain
Réponse de le 05/04/2019 à 4:01 :
Encore une fausse bonne idee des GJ. Taxer les produits de luxe à hauteur de 33% peut séduire en pleine période électorale mais il s'agit d'une hypothèse déconnectée des réalités économiques du terrain. En effet, cette mesure semble excessivement délicate à mettre en œuvre et ses vertus sont très incertaines.

D'abord comment définir un produit de luxe ? C'est une notion ambiguë. Le luxe, c'est aussi sa voiture, son téléphone portable ou les fleurs que l'on plante dans son jardin !

Si nous appliquons un tel taux de TVA, nous occulterions alors le fait que nous sommes dans un monde global. La libre circulation des biens en Europe entrainerait donc une fuite de la consommation sur nos pays voisins ou sur Internet. L'effet serait inverse avec une diminution des recettes fiscales, un commerce local en berne et l'essor du marché noir totalement incontrôlable.

Une surtaxe risquerait surtout de freiner le dynamisme de ce secteur pourtant porteur de croissance. En pesant ainsi sur les marges, c'est l'emploi qui risquerait d'être impacté ainsi que les budgets d'innovation.
a écrit le 03/04/2019 à 20:52 :
Quinquagénaire, franchement étant jeune la retraite rien à faire, un truc de vieux. Cependant aujourd'hui ce n'est pas une évidence. Par contre mes amis jeunes trentenaires en font une préoccupation presque majeur...triste aussi de penser à la fin de sa vie dès le début de sa vie d'adulte, toute cette histoire ancienne de retraite demande une analyse plus profonde.
a écrit le 03/04/2019 à 17:51 :
Ou alors mettre les cadres à 70 puisqu'ils ont l'air favorable à ce report de l'âge dans les sondages sans possibilité de rachat de trimestre bien sur d'autant qu'ils vont vivre plus longtemps en moyenne .Et pour les autres à 62 voir avant en fonction de la pénibilité et les horaires du métier.
a écrit le 03/04/2019 à 16:57 :
Ne tenons carrement plus compte de l'age. On fixe un ratio cotisants/retraités tenable qui n'ecrase pas les actifs (entre 2 et 2.5 par exemple) et on n'octroie de nouvelles retraites, dans l'ordre d age, que si de la place de retraité se libere ou si de nouveaux cotisants rentrent en activité en maintenant ce ratio.

C'etait la contribution lapin au grand débat sur l'avenir des retraites
a écrit le 03/04/2019 à 16:10 :
Tout cela m'a l'air bien orchestré .
a écrit le 03/04/2019 à 16:05 :
Cela n'engage à rien de figer l'age de départ à la retraite à 62 ans tant qu'on ne définit pas quelle retraite on obtient à cet age.
a écrit le 03/04/2019 à 16:04 :
Tout a fait d accord
a écrit le 03/04/2019 à 15:20 :
Pas besoin de toucher l'âge de départ à la retraite qui restera officiellement à 62 ans.
On nous expliquera juste que le taux obtenu a 62 ans a baissé et que si on veut plus il faut travailler plus longtemps.....
a écrit le 03/04/2019 à 13:37 :
Donc pour résumé en France:
taux de chômage des jeunes élevé,
manque de formation des jeunes,
manque de personnel constaté dans plusieurs branche privé et publique
personne de plus de 55 ans mise à l'écart et difficilement réembaucher
travail mal rémunéré
différence entre personne sans travail et le smic presque nulle
charge et TVA trop lourde sur l'ensemble des classes moyenne
recherche et innovation abandonnées
....

et la solution est : augmenté l'age de la retraite à 65 ans ....
et oui c'est ça, c’était évidant pour un esprit supérieur.
Passons l’âge de départ à 80 ans et tous est réglé dans le monde.
a écrit le 03/04/2019 à 12:35 :
Idée pour le grand déballage : Remplacer les cotisations retraites par des cotisations enterrement..
a écrit le 03/04/2019 à 12:23 :
ce n'est l'age qui doit donner droit a la retraite mais le nombre de trimestre
et exiger de certain organisme de conserver les plus agé.
et surtout ne plus considere que les plus de 40ans sont des vieux
que le medef montre l'exemple si a 40ans ont vieux plus aucun patron ne doit exercer apres cette age qu'il continue a travailler mais comme simple salaries au plus bas niveau
a écrit le 03/04/2019 à 11:34 :
La réforme des 35 à 45 retraites spécifiques très couteuses et très inégalitaires avec les salariés français n'est pratiquement jamais abordée. Jean-Paul Delevoye évite les sujets qui fâchent une certaine caste. Plus facile de faire la réforme sur la retraite du privé que celle du public. Quel manque de courage ce Jean-Paul Delevoye...
a écrit le 03/04/2019 à 11:15 :
macron leurs avais promie leurs independance: tous ce sont fais berne/ il applique la devisse un minitre ou un depute ca obeis ou ca demisionne: c est pour cela qui ne trouve maintenent que des bras casses pour faire le sale travail d economie dicte par l union europeene,???
a écrit le 03/04/2019 à 11:01 :
Une possible solution serait peut être de ne pas reculer l'âge mais d'opérer une décote pendant quelques années pour ceux qui prennent la retraite à 62 ans et une surcote au dela de 65 ! Il faut bien trouver des solutions à l'arrivée du baby boom dans les ages de la retraite et à l'allongement de la durée de vie. Une solution raisonnable est de répartir l'effort entre les nouveaux entrants (décote) et les retraités actuels (plus d'indexation sur l'inflation pendant une dizaine d'années). Si on veut collectivement réussir il faut répartir l'effort mais clairement la France a déjà un coût du travail trop élevé, augmenter les cotisations doit être exclu impérativement.
a écrit le 03/04/2019 à 10:57 :
qu'il parte , ce ne sera une perte pour personne .
tout ce qu'il a fait l'a été dans la plus grande obscurité .
a écrit le 03/04/2019 à 9:54 :
Delevoye ne serait pas le premier qui se serait vu confier une mission par le chef de l'état et qui y aurait laissé son crédit personnel parce que les résultats auraient été en totale contradiction avec le mandat de la mission.(Cf Boorlo, Hulot).

Delevoye avait été missionné pour imaginer un mode de fonctionnement du système de retraite plus lisible, et en aucun cas pour faire baisser le montant des pensions ou retarder l'âge de prise de la retraite.
C'est fort de ces garanties personnelles du chef de l'état, qu'il mène ce travail depuis plus d'un an auprès des syndicats et de la société civile (assurances, caisses de retraite, associations ....).

Il est évident que les propos de Mme Buzyn, s'ils ne sont pas démentis par le président et le premier ministre constituent un désaveu du travail fourni. On comprend que Mr Delevoye ait la tentation de se dégager.

Il se souvient de l'humiliation publique infligée à Mr Boorlo.
a écrit le 03/04/2019 à 9:37 :
Encore une fois, le jackpot concernant la retraite ,ce sont pour ceux qui sont nés entre 45 et 55 ,pour les génerations suivantes c'est déja trop tard.Ils ont pu partir en plus dans des systemes de pre-retraite à 55 ans ou mis en disponibilité dès 50 ans dans les grands -groupes près de 4 millions sont parti de cette facon entre les années 90 et 2000 dont beaucoup de cadre et du management.Le pire est que cette géneration souhaite maintenant dans les sondages que les suivantes se tapent un recul de l'âge de départ, pas de pitié.
Réponse de le 03/04/2019 à 15:50 :
C'est une vis sans fin, les vieux d'aujourd'hui et d'hier nous ont laissé en héritage leurs dettes sous forme d'augmentation d'impôts et de charges et nous sommes en train de faire pareil pour les jeunes et la génération à venir.
a écrit le 03/04/2019 à 9:00 :
Pouratnt, il est urgent de mettre la retraite à 70 ans…

Et même de la supprimer. Après tout, il y a déjà les règles de l'invalidité.
A 90 ans vous pouvez continuer à vouloir travailler et à 20 ans il y a plein d'invalide.

Je vois pas pourquoi, ce serait à l'ensemble des contribuables de payer des retraites à 4/5/8.000€.

Et puis, qu'est ce que c'est que tous ces petits calculs mesquins de tous ces profiteurs, malhonnête au fond.

Souvent, les mêmes qui vont critiquer ceux qui font de l'optimisation fiscale/sociale (pour éviter simplement un vol du fruit de leurs durs labeurs…) Les mêmes qui vont critiquer le Luxembourg ou l'Irlande, vont faire des petits calculs d'apothicaire pour optimiser leurs retraites (Réfléchissant à racheter ou non des trimestres…)

Et pendant ce temps là on coule toutes les sociétés qui pourraient être tentées d'embaucher. Les agents du fisc qui vous expliquent benoîtement qu'il faut être fou pour créer une société en France alors qu'il est si simple de créer une Limited en Irlande….
a écrit le 03/04/2019 à 8:39 :
tout se fera dans notre dos après les élections européennes. MACRON vise la 1ère place pour son parti ce qui validera sa politique.
Voter utile ne sert à rien voter pour qui vous voulez et même si le FN devenu le RN arrive en 1ère place cela ne changera pas la politique européenne.
Moi je vais voter probablement pour un parti qui fera moins de 10 %, au moins j'aurai signifié mon désaccord avec la politique de MACRON et de ces gens qui pensent que le peuple n'existe que pour bosser pour enrichir infiniment d'autres personnes. La fracture sociale est bien là et ils vont nous saigner encore et encore….
a écrit le 03/04/2019 à 8:32 :
""Plutôt partir que faire ça""

Hé les gars faut arrêtez de se moquer de nous là, on voit bien surtout que vous cherchez tous une raison de quitter le bateau qui coule !

La Récession En Marche
a écrit le 03/04/2019 à 8:25 :
Qui peut me dire à quoi correspond la notion de répartition; répartition de quoi, sur quoi? Il faut répartir l'ensemble de la production, c'est à dire l'ensemble du PIB et non seulement des salaires. Que font les autres pays européens?
a écrit le 03/04/2019 à 7:45 :
Delevoye n'y comprend rien en matière de retraites; il confond répartition des prélèvements et répartition des versements. Il vaut mieux qu'il s'en aille.
a écrit le 03/04/2019 à 5:50 :
Et ceux qui sont prématurément usés pas la maladie, qui arriveront à la retraite sans plus être en état - s'ils y arrivent-, fripon, qu'est ce que tu en fais ???
L'état, en tout cas, n'en fait rien
Tant pis pour eux
En tout cas, ne demande surtout pas aux médecins
Ce ceux maintenant les comptables de la sécu
Ils te "mettent en état" d'aller travailler direct sans plus se soucier des patients
a écrit le 03/04/2019 à 1:20 :
Oui la retraite doit être repoussée c est déjà la France des fainéants Marre d entendre se plaindre tout le temps ,,pas travaillé et avoir plus d argent ça existe pas bon pour les gilets jaunes
Réponse de le 03/04/2019 à 8:46 :
Il te reste plus qu'à montrer l'exemple.
a écrit le 02/04/2019 à 22:58 :
M.Delevoye devrait effectivement arrêter son cinema, parler vrai et prendre sa retraite..
a écrit le 02/04/2019 à 19:49 :
Quelle bordel dans se gouvernement de puis l arrive de Macron
Réponse de le 02/04/2019 à 20:17 :
Vous vouliez que ce soit comment, Macron ne supporte pas d'avoir tord de par ce fait c'est le dialogue qui n’existe pas, imaginez être nommé responsable d'un service et dès qu'un choix est à faire votre patron vous impose continuellement et sans écouter vos arguments ces choix à lui, au bout d'un moment vous partiriez aussi. Du coup les ministres finissent par partir... Avez vous vu un des débats, Macron écoute, puis quand il répond s'adresse à la personne qui lui a posé la question pour lui expliquer que ça proposition ne peut pas fonctionner alors que la sienne... Il a tellement bien écouté que la fin du grand débat ne semble déboucher sur rien !!!
a écrit le 02/04/2019 à 19:17 :
tres bien ce m r qui defent ses idees jusqu aus bout???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :