En février, le moral des ménages résiste

 |   |  285  mots
(Crédits : Reuters)
L'indice de confiance des ménages en France s'est stabilisé en février après son rebond de janvier, les ménages ayant perdu un peu de leur optimisme quant à leur future situation financière, tandis que leurs craintes sur l'évolution du chômage ont nettement reculé, a indiqué l'Insee mercredi.

L'indicateur, calculé sur la base de soldes d'opinion (différences entre proportion de réponses positives et négatives), s'est maintenu à 104 points, et reste au-dessus de sa moyenne de longue période (100), a précisé l'institut statistique dans un communiqué publié ce mercredi 25 février. En février, les ménages se sont montrés plus pessimistes sur leur situation financière future, qui baisse de 2 points mais qui demeure légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période.

Chute des craintes du chômage

La proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants recule aussi légèrement par rapport au mois précédent (-1 point). En revanche, les craintes au sujet de l'évolution du chômage ont nettement baissé en février (-12 points), au plus bas depuis juillet 2007, a souligné l'Insee.

Par ailleurs, le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne future augmente d'un point, mais la part des ménages jugeant qu'il est opportun pour eux d'épargner baisse en février (-1 point).

Optimistes sur le niveau de vie futur

Les ménages se montrent toutefois un peu plus optimistes sur le niveau de vie futur en France, avec un solde en hausse de 4 points, rejoignant ainsi sa moyenne. Les économistes et le gouvernement scrutent le moral des ménages car il est un élément important pour évaluer le niveau à venir de la consommation en France, principal moteur de la croissance économique.

Malgré la hausse du pouvoir d'achat l'an dernier, du fait des mesures prises par le gouvernement en réponse au mouvement des "gilets jaunes", les ménages ont jusqu'ici préféré épargner que consommer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2020 à 13:37 :
Le moral résiste mais la consommation en janvier a baissé de 1.1% en volume. Il faut se réjouir , la consommation alimentaire a fait un FABULEUX bond de 0.4%. Et le taux d'épargne a grimpé de 14.5 à 14.9%.
Quand à moi, vu qu'avec le réforme des retraites, demain sera pire, c'est ZERO consommation hors indispensable et 25% de taux d'épargne sur mon salaire. Pour le nécessaire c'est débrouille et système D.
Elle est pas belle la vie sous la macronie !
a écrit le 27/02/2020 à 0:13 :
Heureusement que le moral des français est meilleur que celui des Cassandres qui fréquentent régulièrement ce forum !
Réponse de le 27/02/2020 à 8:39 :
@ multipseudos:

Il serait temps de tuer cette affirmation qui est grotesque puisque ce qu'on reprochait à Cassandre était d'annoncer que la guerre de Troy aura lieu alors que la guerre de Troy a eu lieu, bref on reproche à Cassandre d'avoir prévu ce qui allait arriver.

Je conseille donc aux trolls l 'expression "oiseau de mauvais augure" par exemple, plus judicieux dans votre volonté de diffamer.

Dommage par contre qu'il faille aussi vous conseiller dans vos trollages hein les génies... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :