Européennes : Raffarin délaisse Wauquiez et soutient Macron

 |  | 392 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : POOL)
L'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a annoncé lundi soir son soutien "sans aucune hésitation" à Emmanuel Macron en vue des élections européennes du 26 mai, un choix qui le place de facto à la marge de son parti d'origine, Les Républicains (LR).

La décision, annoncée dans une interview publiée sur le site internet du Figaro, n'est qu'une demi-surprise tant l'ancien sénateur a multiplié depuis 2017 les déclarations bienveillantes à l'égard du chef de l'État et parallèlement les mises en garde adressées au président de LR, Laurent Wauquiez.

En adéquation avec la vision européenne de Macron

Jean-Pierre Raffarin, aujourd'hui retiré de la vie politique active, dit s'être décidé à la lecture de la tribune aux accents de manifeste pro-européen que le chef de l'État publie ce lundi dans la presse des 28 pays membres.

Lire aussi : Macron entre dans la bataille européenne : sa tribune en quatre points

"J'adhère au constat, à la vision et au projet", explique l'ancien chef du gouvernement dans Le Figaro. "C'est donc le projet du président que je soutiendrai sans aucune hésitation."

"Aujourd'hui, affaiblir le président français, c'est affaiblir la France", répond-il par ailleurs lorsqu'on lui demande pourquoi il n'opte pas pour la liste de LR.

L'ancien dirigeant chiraquien dit s'inscrire dans une logique non pas de ralliement, mais de "coalition" avec le parti présidentiel, La République en marche (LaRem), qu'il dit n'avoir aucune intention de rejoindre.

"Nous avons, sur la politique intérieure, un certain nombre de divergences avec le chef de l'État, comme sur les questions de décentralisation ou de fiscalité", prend-il soin de préciser.

L'ultimatum de Wauquiez

Dans un courrier du 1er mars adressé à Jean-Pierre Raffarin et révélé par le journal L'Opinion, Laurent Wauquiez l'avait pressé de venir faire connaître son choix lors d'une réunion du bureau politique, prévue le 12 mars.

Dans l'entourage de Laurent Wauquiez, on dit regretter "qu'il n'ait pas eu le courage de venir s'en expliquer". "Cette clarification est la bienvenue même si nous regrettons qu'elle soit tardive", ajoute-t-on.

"On comprend très bien qu'ils veulent tous les deux (Emmanuel Macron et Jean-Pierre Raffarin, Ndlr) d'une Europe qui persiste dans ses erreurs et qui continue à s'éloigner des Français", juge pour sa part Laurence Sailliet, porte-parole de LR.

Ce départ désormais quasiment acté de LR s'ajoute notamment à celui d'Alain Juppé, autre ancien Premier ministre et représentant de la droite pro-européenne, qui a formellement cessé d'appartenir à LR en début d'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2019 à 13:54 :
Raffarin prend la retraite biens pas mètres le kk en france rappelle toit en 2003 15000 milles morts plus un impots dégage rafistolé
a écrit le 06/03/2019 à 0:10 :
Rien d'etonnant à ce que Raffarin soutienne le pouvoir en place. Cet homme n'a jamais eu d'idée personnelle et se ralie toujours au chef (chirac et maintenant macron). Il se interessant que La Tribune ou Mediapart enquète sur les donneurs à son ONG pour la paix. Apres avoir vendu Pechiney à Alcan qui s'est empressé de le vendre à Rio Tinto et casser l'outil industriel, il ne serait pas surprenant de voir des donnateurs proches de l'exAlcan et des soutiens de Macron. Question: où Raffarin a mis les bureaux de son ONG? il dort dans quel appartement à Paris? surement pas à la Courneuve. La corruption est toujours présente dans nos milieux politiques à travers les associations et maintenant les ONG. Je n'affirme pas mais une enquete meriterait d'etre faite pour lever les doutes.
a écrit le 05/03/2019 à 19:38 :
C'est un grand bouleversement politique. Ce monsieur entraîne un grand changement, une voix va changer de camp la sienne....
a écrit le 05/03/2019 à 18:04 :
Il est important de rappeler que La République En Marche est un parti artificiel (monstrueux) car composé d’anciens socialistes, d’anciens centristes et d’anciens membres de la droite modérée. Ainsi constituée LREM force l’électeur qui choisit ce vaste ensemble à souvent approuver des idées qui ne sont pas les siennes. Pour mettre fin à l’idée absurde et trompeuse du « ni de droite, ni de gauche », Il faut 1) dénoncer l’imposture de ce parti qui ne devrait pas exister 2) empêcher qu’il ne s’installe dans tous les domaines de la vie politique et 3) ne pas hésiter parfois à affirmer des idées semblables à celles que LREM défend, car ce n’est pas en se démarquant systématiquement que l’on éliminera ce parti parasite et que l’on reviendra à une situation un peu plus normale. Il faut aussi rappeler les conséquences fâcheuses qu’il engendre ( pourquoi, à cause de l’existence de LREM, ne peut-on plus être aujourd'hui seulement de gauche modérée ou seulement de droite modérée et pouvoir espérer l’emporter ?) ce que n’a pas fait, par exemple, le retraité Hollande, qui a assisté sans réagir à la disparition (dissolution) de son parti. Enfin LREM est la « création » d’un président tout-puissant aux réformes contestables, président que nous devrons, en principe, encore supporter pendant au moins 3 ans bien qu’il soit insupportable.
Réponse de le 05/03/2019 à 21:10 :
@Jy2m ;

Bah moi je le vois bien faire un deuxième mandat en 22 et Philippe prendre la suite.....Franchement je ne vois pas d' opposition !!
Réponse de le 05/03/2019 à 21:21 :
Pour résumer, nous n'avons droit qu'a des opportunistes qui ont vue dans le dégagisme un danger pour leur carrière! Tout ces papillons sont attiré par la lumière de l'argent que l'on risque leur supprimer!
a écrit le 05/03/2019 à 16:59 :
le problème de juppé et raffarin;,c 'est bien que ce sont eux qui ont contribué a faire de l europe..... ce qui en est rejeté aujourd'hui
leur raliement a macron pose quand même quelques problèmes.... soit ils font le grand écart, soit...... sous une forme masquée.... ils veulent imposer aux population une fuite en avant sans le dire, en accord avec macron...
macron vend un "cadre" de projet seul contre tous... je parle des autres pays européens...., et je pense que c 'est un erreur......
plutôt que de plaquer une ambition solitaire..... il aurait fallu depuis 18 mois, et pendant les négociations sur le brexit, poser les bonnes questions aptes a refonder une autre europe....
en fait, je reste.... totalement sur ma faim et me pose vraiment la question d aller voter, ou de voter blanc......
je refuse de voter pour macron pour le simple fait de soutenir l idée de l europe....
a écrit le 05/03/2019 à 14:39 :
Soit il soutient soit il apporte son soutien!
Usée at abusez du correcteur automatique!
a écrit le 05/03/2019 à 14:36 :
qu'il parte en retraite, n'a t'il pas encore fait assez de mal en politique......
Ou qu'il aille au Japon, pays qu'il affectionne tant, comme la Chine. C'est quand même incroyable, comme Juppé il a bien l'âge de la retraite, mais ses pensions cumulées ne lui suffisent pas?
a écrit le 05/03/2019 à 13:58 :
Il me paraît logique que les anciens UDF rejoignent Macron. Je ne vois pas la différence entre la politique de Macron et l'ancien positionnement de l'UDF. En l'occurrence Raffarin ne retourne pas sa veste.
Juppé davantage, puisqu'il était gaulliste à l'origine, et le gaullisme historique c'est aussi le discours de Cochin (je ne remonterai pas jusqu'au RPF des années 50 qui a torpillé la CED avec les communistes).
Réponse de le 05/03/2019 à 17:13 :
Raffarin partage avec Macron d'avoir une impopularité en exercice qui bat des records.

Pour le reste, il s'est mué en lobbyiste pour le compte du gouvernement chinois, ce qui laisse réveur pour un ancien premier ministre.
a écrit le 05/03/2019 à 13:26 :
Bonjour a tous .pour se refaire une sante dans la vie politique en voila un autre qui retourne sa veste . il n'en a pas assez de n'avoir rien fait pendant son mandat de premier ministre .il veut donner des mauvaises idees a un plus jeune que lui . qu'il prenne sa retraite on en a assez de voir ses vieux qui ne savent rien faire que de la soit disant politique . qu'il aille cultiver son jardin il sera plus utile a nature .
a écrit le 05/03/2019 à 12:58 :
On recherche d'éternelle tête de gondole pour vendre son produit mais cela a un prix mais n'en prouve pas la qualité! C'est de la manipulation de consommateurs! Pardon... d'électeurs bien que cela soient les mêmes!
a écrit le 05/03/2019 à 12:46 :
Il est conforme à sa vie politique n'a pas été utile à mon avis à part pour lui .
a écrit le 05/03/2019 à 12:24 :
" soutient " et non " soutien ". Apprenez à vous relire avant d'afficher l'article !
a écrit le 05/03/2019 à 12:19 :
Un vieux sage qui se range au côté d'un jeune fou : c'est un signe.
Comme le monde change...
a écrit le 05/03/2019 à 12:14 :
France Algerie. La gerontocratie au pouvoir.
a écrit le 05/03/2019 à 10:56 :
il soutient (et non pas il soutien )
a écrit le 05/03/2019 à 10:30 :
Rappelons que la liste LREM pour les européennes n'est pas écrite et que JP raffarin est libre (en mal ?) de tout engagement politique depuis 2017.
a écrit le 05/03/2019 à 10:06 :
Il s'est rallié sans avoir été (officiellement) acheté, un première pour ce gamellivore, mais il est vrai qu'on achète que ce qui compte. La vieillesse est un naufrage.
a écrit le 05/03/2019 à 10:02 :
la journée de solidarité envers les personnes âgées . Il fait autoriser la privatisation des autoroutes : du sud de la France et j'en passe Raffarin c'est pas un cadeau son bilan n'est pas brillant il a souvent touné sa veste
a écrit le 05/03/2019 à 9:57 :
"Aujourd'hui, affaiblir le président français, c'est affaiblir la France"

On est bien d'accord maintenant avons nous déjà eu un président aussi faible ?

Un serviteur ça ne fait pas un décideur ça fait un exécuteur sans puissance politique car ne sachant que suivre les exigences d'une oligarchie dégénérée.

Le problème n'étant définitivement pas Macron mais ceux qu'il sert.
Réponse de le 05/03/2019 à 13:11 :
L' union des faiblesses ne font pas une force c'est ce que l'on constate avec le club de Bruxelles, dont la cotisation n'est pas donné, mais la chamaillerie en est la règle, ce qui donne l'impression d'une certaine activité! Mais depuis l'UE , l'Europe ne vit que sur ses réserves!
Réponse de le 05/03/2019 à 15:12 :
Je ne parle pas de ça.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :