France : forte croissance du secteur manufacturier en décembre, au plus haut depuis 2011

 |   |  338  mots
Les fabricants indiquent un renforcement de la demande tant sur le marché intérieur que sur les marchés à l'export, les nouvelles commandes à l'export augmentant pour le troisième mois consécutif en décembre, explique Markit
"Les fabricants indiquent un renforcement de la demande tant sur le marché intérieur que sur les marchés à l'export, les nouvelles commandes à l'export augmentant pour le troisième mois consécutif en décembre", explique Markit (Crédits : © Phil Noble / Reuters)
L'indice PMI de l'industrie manufacturière, qui mesure la performance globale du secteur, s'est établi à 53,5 points en décembre, après 51,7 points en novembre. Résultat, la hausse de l'emploi a été la plus forte depuis cinq ans et demi.

La croissance du secteur manufacturier s'est poursuivie en décembre, atteignant son plus haut niveau depuis mai 2011, selon un indicateur publié lundi par le cabinet Markit. L'indice PMI de l'industrie manufacturière, qui mesure la performance globale du secteur, s'est établi à 53,5 points en décembre, après 51,7 points en novembre. Pour rappel, l'activité est considérée comme étant en expansion quand elle est au-dessus de la barre des 50 points, et en contraction lorsqu'elle se trouve en dessous.

Plus forte hausse de l'emploi depuis cinq ans et demi

"Reflétant une conjoncture plus favorable à la demande, la production des fabricants se renforce au cours du mois (de décembre), tendance entraînant par ailleurs la plus forte hausse de l'emploi depuis cinq ans et demi", a expliqué Alex Gill, économiste chez IHS Markit, cité dans le communiqué. Le "renforcement de la croissance est une bonne nouvelle pour l'économie française actuellement aux prises avec un fort taux de chômage", a-t-il ajouté. Selon le cabinet, "cette expansion de l'emploi ne suffit toutefois pas à éviter une nouvelle accumulation du travail en cours".

Le secteur manufacturier a également connu en décembre la plus forte hausse depuis 67 mois du volume global des nouvelles commandes. "Les fabricants indiquent un renforcement de la demande tant sur le marché intérieur que sur les marchés à l'export, les nouvelles commandes à l'export augmentant pour le troisième mois consécutif en décembre", explique Markit.

Augmentation des prix à l'achat et à la vente

Les fabricants français ont également renforcé leur activité d'achats pendant le dernier mois de l'année, même si les stocks sont restés "relativement stables" par rapport au mois précédent. La hausse des prix des achats s'est aussi renforcée en décembre, tendance attribuée à "une augmentation des prix des matières premières". Dans ce contexte, les prix de vente continuent eux aussi d'augmenter, "un certain nombre d'entreprises indiquant avoir répercuté la hausse de leurs coûts sur leurs clients", assure Markit.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2017 à 15:28 :
Il est bien connu que MARKIT est une agence néo-communiste, qui est contre la liberté d'entreprendre.
a écrit le 02/01/2017 à 11:41 :
La droite va y perdre du coup avec fillon, elle avait un bon leader avec hollande, mais bon vu le niveau de l'électorat de ce premier fallait bien se douter que nous n'étions pas dans un vote réfléchi et pensé, bien au contraire.
a écrit le 02/01/2017 à 11:13 :
Les discours à la Bruno_dd nous expliquant que la politique de l'offre à la Hollande est de l'homéopathie et qu'il faut vite passer au remède de cheval filloniste, sont de moins en moins audibles et crédibles. D'autant moins au moment où plein de pays traditionnellement très libéraux se convertissent à la relance publique (USA, UK etc).

Il devient difficile de trouver une constante mal orientée (attention, je n'ai pas dit que tout allait bien, je parle de variation/d'évolution) en France, et le mouvement a l'air enclenché: malgré une remontée des taux et de l'euro, la reprise va s'auto-alimenter pendant un certain temps (voire un temps certain).
Réponse de le 02/01/2017 à 14:45 :
@ clairvoyant : assez d'accord, sauf qu'il reste des entraves bien inutiles à l'économie française, que l'on pourrait aisément lever...Au passage, je trouve scandaleux les "vœux" de Serge Dassault dans le Figaro... A un certain âge, il faut s'abstenir, car ce dénigrement écœurant ne le sert pas... Ni son journal d'ailleurs...
Réponse de le 02/01/2017 à 17:00 :
les voeux de Dassault reflète la vraie vie et non les mensonges des organismes progouvernementaux et communistes !!!! en revanche quand je vois nombre d artisans, d'agriculteurs qui se suicident ou d'industriels qui déposent, je me dit que tout n'est pas rose et très loin s'en faut !!!!
Réponse de le 03/01/2017 à 0:14 :
"les voeux de Dassault reflète la vraie vie " hahahaha merci de ce fou rire, merci, merci, on a besoin de gens qui nous expliquent la "vraie vie"...merci on rigole bien, "la vraie vie"...monsieur nous explique la "vraie vie"...waw, c'est super, pourquoi on y a pas pensé avant ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :