Gilets jaunes : une facture salée pour les villes et les commerçants (1/2)

 |   |  1171  mots
(Crédits : Stephane Mahe)
ENQUÊTE (1/2). A la veille de l'acte XV, les dégâts occasionnés par les "Gilets jaunes" sont estimés à plus de 1 milliard d'euros pour les commerçants et de 30 millions d'euros pour les métropoles.

Les métropoles, qui depuis quatorze semaines accueillent les manifestations des « gilets jaunes » et subissent des dégradations importantes de voiries, de bâtiments publics et de commerces, ont fait leurs comptes. La facture s'élève à ce jour à près de 30 millions d'euros, selon l'association France urbaine. Pour y faire face, son président (LR), Jean-Luc Moudenc, également maire de Toulouse a demandé à Bercy le 13 février une prise en charge « totale ou partielle » de ces surcoûts ainsi que le retrait de ces « charges supplémentaires » du périmètre de la contractualisation financière qui lie les grandes villes et l'État. Mi-2018, le gouvernement avait en effet proposé à 322 communes, départements et régions de limiter la hausse de leurs dépenses de fonctionnement à 1,2 % par an. « Solidaire » de ses confrères, François Baroin a justifié ces exigences du fait de la compétence « maintien de l'ordre » de l'État. « C'est difficile, c'est exigeant, mais nous les maires, nous sommes responsables de la tranquillité du voisinage », a ainsi déclaré le patron (LR) de l'Association des maires de France (AMF). Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a promis « un plan...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2019 à 19:28 :
Rien de mieux que d'instaurer le R.I.C. pour éviter les manifestations de rue et les conséquences. Mais certain préfère la répression et faire marcher les assurances: cela a un coût! Le R.I.C. ou la rue!
a écrit le 23/02/2019 à 17:12 :
Raison de plus pour instaurer le R.I.C. sinon la rue et ses conséquences prendront le pouvoir! Le R.I.C. ou la rue, Macron choisit la rue!
a écrit le 23/02/2019 à 15:48 :
La démocratie est en danger .
Réponse de le 24/02/2019 à 22:31 :
Ca fait que 40 ans qu'elle l'est. La le trop plein vient de deborder. En elisan le seul ex ministre a avoir mit le peuple dans la rue sous homlande avec la loi travail (loi macron renomee et epure puis renome el kohmeri) je ne comprend pas pourquou la France a mis plus d'un an ppur ce revolter. Macron a un ego qui fait de lui plus un dictateur qu'un president... Le "moi j'ai ete eludonc je fais ce que je veux" ca marche pour un president qui a ete elu avec plus de 20 % des personnes en age de voter pas avec 20 % des votes exprimes.... Si il ne comprend pas ca il devrait prut etre se poser 2 questions
1 pourquoi autant de personnes ne votent pas
2 combien de votes blancs, et surtout si les votent blancs sont superieur aux votes exprimer pour un candidat , ce candidat ne doit il pas etre definitivement elimine et a la limite une nouvelle election organisee ? Apres tout la place de president dans notre democratie n'est pas indispensable autrement l'ancien devrait prendre la place en cas de pb de l'actuel hors c'est le president du senat qui a ce privilege...
a écrit le 23/02/2019 à 12:08 :
notre petit gentil ne fait le poids sur aucun terrain , à l'intérieur , en Europe , dans le monde . Chez le chinois ou le russe les casseurs n'auraient pas passé le premier jour .
Réponse de le 24/02/2019 à 21:59 :
Surtout arrêter les plus dures comme Drouet,Nicoll, eic ceux qui ont lancé la pagaille;;;
Réponse de le 24/02/2019 à 22:00 :
Surtout arrêter les plus dures comme Drouet,Nicoll, etc ceux qui ont lancé la pagaille;;;
a écrit le 23/02/2019 à 11:55 :
Les médias complaisants qui continuent de parler de manifestations ne réalisent pas que désormais on est en présence de guérilla urbaine dont la gravité doit être prise en compte sérieusement par l'ensemble des faiseurs d'opinion.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :