Jean-Christophe Cambadélis appelle au rassemblement de toute la gauche

 |   |  341  mots
Jean-Christophe Cambadélis, élu premier secrétaire du PS, veut que toute la gauche se rassemble pour gagner la présidentielle de 2017
Jean-Christophe Cambadélis, élu premier secrétaire du PS, veut que toute la gauche se rassemble pour gagner la présidentielle de 2017 (Crédits : reuters.com)
Sans surprise, Jean-Christophe Cambadélis a été élu Premier secrétaire du Parti socialiste avec plus de 70% des voix. Il a annoncé que le PS déciderait à l'automne 2016 s'il convient d'organiser une primaire à gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

C'est fait et ce n'est pas une surprise. Jean-Christophe Cambadélis a été élu jeudi soir avec plus de 70% des voix premier secrétaire du Parti socialiste par les militants face au "frondeur" Christian Paul, député de la Nièvre. C'est la première fois que Jean-Christophe Cambadélis est élu par les militants. En 2013, lorsqu'il avait succédé à Harlem Désir, ce sont les membres du Conseil national du PS qui l'avait désigné.

Ce score devrait à nouveau rassurer l'exécutif, qui s'était déjà félicité des résultats obtenus par M. Cambadélis la semaine dernière autour de sa motion "A" signée par Manuel Valls, la quasi-totalité du gouvernement mais aussi Martine Aubry. "Je félicite de sa désignation Jean-Christophe Cambadélis, notre premier secrétaire pour la période qui s'ouvre", a pour sa part déclaré Christian Paul.

La participation était toutefois seulement de "de 49 à 50%", sur un corps électoral de 131.000 militants appelés à voter. Jeudi dernier, 54,5% des adhérents s'étaient déplacés, reflet d'un parti fragile, miné par une importante hémorragie des militants.

Une primaire à gauche? Décision à l'automne 2016

Jean-Christophe Cambadélis  veut maintenant définir une "feuille de route" pour "tenter de gagner les prochaines élections", régionales de décembre, puis présidentielle de 2017, un objectif selon lui "tout à fait possible". Il prône en outre une " grande alliance populaire" avec les partis de gauche et les citoyens, en appelant au rassemblement de toutes ces forces dans la perspective de 2017..

Dans un entretien au quotidien "Le Monde" daté du samedi 30 mai, le Premier secrétaire annonce qu'il  il y aura un conseil national du PS à l'automne 2016 pour trancher la question de savoir s'il convient d'organiser une primaire à gauche en vue de la présidentielle de 2017.

«Nous devons nous demander ce qui est le plus efficace pour notre candidat. Est-ce de passer ou non par une primaire si c'est le président de la République qui se présente, ce que j'appelle de mes vœux ?»

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2015 à 19:24 :
Et pendant ce temps c est rassemblement de toutes les droites dont le ps , pour activer le traité atlantique . Manque pas d air , et il me tarde de connaitre le point de vue de Jean François. sur ces deux sujets , le grand écart risque d être sublime .
a écrit le 29/05/2015 à 17:04 :
Derrière un repris de justice (condamné) et encore en exercice ; non merci pas pour moi !
a écrit le 29/05/2015 à 15:54 :
Pour rassembler la gauche encore faut-il être de gauche ce qui n'est plus le cas du PS! que Monsieur CAMBadélis appelle les sociaux démocrates et il verra qui répond mais son appel risque de tomber dans le vide sauf pour des écolos opportunistes genre JV Place mais cela plombera encore plus le PS! Ce qui est amusant c'est qiue le pSa aurait pu regarder ce qui s'est passé en GB et en Allemagne et en tirer les conséquences. mais sous la pression de l'Europe de Bruxelles dont 62% des français ne veulent plus ils sombrent dans la politique libérale de l'UE. Il n'y a plus qu'a espérer une claque monumentale aux régionales pour remettre le PS dans le sens de la gauche! sinon on est parti pour 10 ou 15 ans de droite conservatrice libérale.
a écrit le 29/05/2015 à 14:35 :
Comme d'habitude, il est urgent de ne rien changer : rassemblez-vous ! Est-ce que "réformez-vous" sont des mots bannis au PS ?
a écrit le 29/05/2015 à 13:37 :
Donc , situation inchangée Cambadélis reste 1er secrétaire du PS et le président normal ..président du peuple de gauche ...bon, jusqu'à quand cela va duré ....?
Réponse de le 29/05/2015 à 17:11 :
Cela va durer jusqu'à la présidentielle de 2017 et ensuite : ADIEU aux socialistes et pour de nombreuses années. Ils le savent très bien , c'est pour cela qu'ils profitent de faire tout ce qui leur passe par la tête y compris .... n'importe quoi. Question : que va t-il se passer quand ils auront perdu le pouvoir et que la droite va revenir ? Fera t-elle la même chose avec eux ? J'ai l'impression que l'on ne va plus en finir entre DROITE GAUCHE et GAUCHE DROITE ! Et si l'on changeait de parti ?
Réponse de le 01/06/2015 à 10:23 :
C'est a étudier ...vu que nous sommes dans une phase intéressante de la rénovation de la France ...donc le tripartisme pour une fois sera le régulateur....en offrant d'autre choix...
a écrit le 29/05/2015 à 13:34 :
Les elus socialistes ont bien voter pour guerini au sénat

Alors cambadelis pourquoi pas !!
a écrit le 29/05/2015 à 13:22 :
Ok pour un rassemblement de toute la gauche, mais le PS ne doit pas être le parti majoritaire de se rassemblement.

Il faut que ce soit le parti du centre de la gauche qui mène le jeu, c'est à dire un parti comme Nouvelle Donne. Le PS représente l'aile droite de la gauche.
Et le PC représente l'aile gauche de la gauche.
Au centre de la gauche, il y a Nouvelle Donne.

C'est donc autour de Nouvelle Donne qu'il faut se réunir pour gagner 2017.
Réponse de le 29/05/2015 à 17:33 :
la gauche gagner, mais pour faire quoi? exploser le chômage, la dette, et tout etout; baisser les retraites, les salaires, NON MERCI ça fait 3 ans que ces gugus sont au pouvoir TOUS les pouvoirs et la France et en-dessous de tout, dernier exemple TOUS les <MEDIAS à la botte des antisocial isse, fanfaronne CREATION EN 2014 de 20 000 postes, dans le même temps GB 600 000 créations, Allemagne 250 à 300 000 créations, Italie 90 000, Espagne 60 000 FRANCE DERNIERE DE TOUT alors cette goaoaoache NON, TERMINE, FINI, BASTA PLUS JAMAIS
Réponse de le 30/05/2015 à 6:52 :
Si vous mettez la droite, vous n'aurez rien de plus que ce qu'a fait le PS puisqu'ils ont la même politique économique.
Pour les retraites, de toute façon les pensions diminueront car il est impossible de maintenir le système actuel avec un chômage élevé, et qu'il est impensable d'augmenter les cotisation des salariés et des entreprises.
Il y a un blocage complet.

Le truc, c'est que le PS et l'UMP n'ont pas compris que nous ne sommes plus en crise, mais dans un changement radical de société.
a écrit le 29/05/2015 à 13:17 :
Il n'a plus qu'a rebaptiser tout ca "Les Démocrates", et on sera prêt pour le grand barnum politique a l'américaine : les Républicains contre les Démocrates :-)
a écrit le 29/05/2015 à 12:33 :
Un socialiste de droite qui appelle au rassemblement de la gauche ?
Ai-je bien lu ?
a écrit le 29/05/2015 à 12:31 :
Le peuple de gauche est moribond grâce à CE GOUVERNEMENT et le club des apparatchiks apparentés qui font de la politique une profession, pas de foi hélas, masi des fois... Non je ne serai pas rassemblé dérrière ce sombre torpilleur d'idéaux, opportuniste d'un parti rentier qui par ses égarements aura permis que les extrêmes en politique fassent le plein d'adhérents.
Le FN, grupuscule avant Hollande, se retrouve ce jour 1er parti de France, merci qui ? Non je ne pense pas que les moribonds de gauche, dont je fais partie, vous suivront dans cette "Valls funèbre"
Réponse de le 29/05/2015 à 13:52 :
@vous avez dit bizarre. Merci pour cette analyse tragiquement juste. Ce ne sera pas la première fois dans l'histoire
Réponse de le 29/05/2015 à 14:38 :
il est clair que 2 logiques s affrontent ...les proteges les exposes ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :