L'affaire Epstein aurait des ramifications en France, Schiappa veut une enquête

 |   |  188  mots
Le 8 juillet dernier, il y a à peine un mois, Geoffrey Berman, procureur de Manhattan, annonce les accusations de la justice portées contre le financier Jeffrey Epstein (en photo sur le panneau) pour trafic de mineurs à des fins sexuelles et complot en vue de leur trafic.
Le 8 juillet dernier, il y a à peine un mois, Geoffrey Berman, procureur de Manhattan, annonce les accusations de la justice portées contre le financier Jeffrey Epstein (en photo sur le panneau) pour trafic de mineurs à des fins sexuelles et complot en vue de leur trafic. (Crédits : SHANNON STAPLETON)
L'enquête sur le financier américain, proche de Donald Trump, qui s'est suicidé en prison avant son procès pour trafic sexuel de mineures "a mis en lumière des liens avec la France", selon la secrétaire d'État. Ce lundi 12 août, lors des questions au gouvernement, elle a réclamé l’ouverture d’une enquête, afin notamment de mieux protéger "à l'avenir d'autres jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs"

La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes et de la lutte contre les discriminations a réclamé lundi l'ouverture d'une enquête sur les ramifications françaises de l'affaire Jeffrey Epstein.

Dans un communiqué commun, Marlène Schiappa et Adrien Taquet, son homologue auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, soulignent que l'enquête sur le financier américain qui s'est suicidé en prison avant son procès pour trafic sexuel de mineures "a mis en lumière des liens avec la France".

Ouvrir une enquête en France, c'est "fondamental, pour les victimes"

"Il nous semble fondamental, pour les victimes, qu'une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite", déclarent-ils.

Pour les deux membres du gouvernement, "la mort de M. Epstein ne doit pas priver les victimes de la justice à laquelle elles ont droit".

"C'est une condition essentielle à leur reconstruction, c'est aussi une condition à une protection plus efficace à l'avenir d'autre jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs", disent-ils.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2019 à 18:43 :
Pour quoi la fait on taire ?
Quelles activités avait ce monsieur sur notre sol ?
Enquêter sur le milieu des mannequins pour être sur que des mineures n ont pas fait des voyages aller retour sur son ile des caraïbes me parait être du bon sens . Elle a donc raison de vouloir la lumière et de plus elle est ministre du mal fait aux femmes elle est donc complètement dans son rôle .
a écrit le 13/08/2019 à 11:07 :
Nouvelle mauvaise image pour des politiques qui font de la com. au lieu de laisser la Justice faire son travail. Le mélange des genres affaiblit les démocraties.
a écrit le 13/08/2019 à 9:37 :
A coté Ghosn est un enfant de cœur, combien de personnages non inquiétés sur notre territoire et certains connus pour des affaires de sang (mafia russe, mafia japonaise).
Donc s'acharner sur Ghosn...l'arbre qui cache la forêt.
a écrit le 12/08/2019 à 18:41 :
Madame Schiappa a farpaitement raison, et cela ne contrevient pas a l'article 6 du code de procedure penale puisque ce monsieur n'etait pas prévenu en france a la date de sa mort.

Enfoncées les tristes tropiques, bonjour le joyeux 49 eme parrallele
a écrit le 12/08/2019 à 16:57 :
Je propose un petit test tous les ans avec sérum de vérité pour tous les élus (du maire au président) de notre belle république avec comme 3 petites question :
Avez-vous fraudé ?
Avez-vous volé ?
Avez-vous eu des rapports avec des mineurs ?
Et si oui à l'une de ces questions, expliquer avec le plus de détail et de nom possible ?
Ce serait un bel exemple d’honnêteté et de vérité pour la France.
Madame Schiappa à vous de jouer !
a écrit le 12/08/2019 à 16:08 :
Encore une fois cette ministre dans la droite ligne de la com LREM,essaie dans cette affaire, de détourner l’attention de son incapacité à défendre les femmes battues et pire celles qui ont quitté cette terre. Mme Schiappa est forte en g…. pour ce qui de résoudre des sujets son incompétence n’est plus à démonter. Elle est de cette équipe de bras cassés, dont le fumeux M. Grivaux & M. Castaner…., qui a porté M. Macron à la présidence mais en dehors d’une bande de rois de la com l’inefficacité n’est plus à démontrer. J’avoue avoir voté pour cette équipe de bras cassés et comme en 2007 sous M. Sarkozy le discours de la campagne est bien loin de la réalité de tous les jours. Une fois encore détourner l’attention ne peut-être que préjudiciable pour les députés qui montrent par leur soumission, leur absence de personnalité, leur incapacité à prendre des sujets économiques, sociétaux à bras le corps. Cette soumission pour ne pas dire plus est la conséquence de cette vague de permanences saccagées. Majorité, bien des électeurs ont voté pour des élus responsables et non avec un genou perpétuellement à terre en gage d’une soumission qui devient insupportable, intolérable. Nous avons eu des élus UMP, PS dont les genoux sont devenus cagneux à force d’être soumis. J’espérais autre chose, une nouvelle façon de faire de la politique, et bien non LREM est aussi à genoux alors n’en prenez qu’à vous même face à ce rejet de votre soumission. Je ne suis pas de gauche, mais plus un libéral qui parait il serait content!!! de la politique actuelle, non je ne suis pas content, mécontentement que j’ai commencé à exprimer aux européennes car la aussi la médiocrité tout comme la combinazione était au rdv, comme avant sous l’UMP & le PS, pas pour une Europe d’avenir.
a écrit le 12/08/2019 à 14:37 :
Schiappia devrait regarder tous ses potes qui prennent des jets pour aller le week-end au Maroc...

D'ailleurs, les Clinton ont pris 26 fois celui d'Epstein, comme d'autres de la gauche américaine...

Trump n'est qu'une connaissance, pas un ami!
a écrit le 12/08/2019 à 13:30 :
Sauf erreur de ma part, le seul lien sérieux avéré entre Epstein et la France, est la possession d'une villa sur la côte. Aucune plainte n'a été reçue en France contre lui et tout le reste est au plan de la rumeur, laquelle est mauvaise conseillère, comme devrait le savoir Mme Shiappa.

Dans ces conditions, je ne vois pas sur quoi enquêterait la justice française.... a moins que Mme Schaippa n'ait des informations sérieuses dont je ne doute pas une seconde qu'elle fera part à la justice. :-))
Réponse de le 12/08/2019 à 16:22 :
absolument
Réponse de le 12/08/2019 à 19:43 :
Je me demande si ce n'est pas un contre feu médiatique de sa part pour tenter de faire oublier que tous les 2 jours il y a une femme qui se fait assassiner par un mari ou un (ex)petit ami.

Alors que cette femme a souvent déjà porté plainte et n'a reçu aucune aide concrète pour assurer sa sécurité et celle de ses enfants.

On aurait aussi aimé savoir que Mme Schiappa compatit du sort de cette femme enceinte qui a perdu son enfant après une interpellation musclée et un passage au commissariat du 12eme arrondissement.

A moins qu'elle n'estime comme Castaner, qu'une femme enceinte doit éviter de sortir dans des endroits ou elle pourrait croiser des policiers.
a écrit le 12/08/2019 à 13:10 :
Elle ferait mieux de s'attaquer déjà aux politiciens et hommes d'affaires français et européens pourquoi pas aussi, aux mêmes pratiques dégueulasses qui polluent notre société depuis belle lurette.

Cela fait longtemps maintenant que notre classe dirigeante donne ce genre de signe, de plus en plus abondants, de son incapacité à guider la classe productrice elle ne sait plus que l'exploiter, en long en large et en travers.

Epstein et son réseau sous la gouvernance de Trump vont en prendre plein la figure dans leur pays je ne m'en fais pas pour ça...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :