La fiscalité des ménages, le prochain chantier du gouvernement ?

Mardi, Michel Sapin a lancé la campagne 2015 de l'impôt sur le revenu. Deux sujets ont été évoqués : l'intensification de la déclaration en ligne et le prélèvement à la source.
Fabien Piliu

5 mn

Michel Sapin et Emmanuel Macron, deux réformateurs ?
Michel Sapin et Emmanuel Macron, deux réformateurs ? (Crédits : reuters.com)

Emmanuel Macron ferait-il des émules ? Parce qu'il est jugé trop ambitieux et trop brutal par les professionnels concernés, essentiellement les notaires, le projet pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, le projet de loi porté par Emmanuel Macron, symboliserait à lui seul la volonté réformatrice du gouvernement.

En attendant le vent nouveau que ce texte insufflera sur l'économie française - on précisera que le gouvernement s'est bien gardé d'anticiper les effets de ce texte sur la croissance -, l'autre locataire de Bercy, Michel Sapin, souhaite également personnifier ce mouvement de réformes.

Mardi, le ministre des Finances a lancé la campagne 2015 de l'impôt sur le revenu qui débutera mercredi et qui concerne quelque 37 millions de foyers fiscaux. Une nouvelle fois, les délais accordés à ceux qui font leur déclaration en ligne seront plus longs que pour ceux qui remplissent à la main leurs déclarations d'impôts. Dans le premier cas, le délai s'étire jusqu'au 9 juin, selon les régions. Dans le second cas, les déclarations papier devront être remplies et adressées aux services fiscaux avant le 19 mai.

Une mesure de gauche

" Pour la première fois depuis 2010, un contribuable dont la situation ne change pas ne paiera pas plus d'impôt sur le revenu. L'impôt va baisser ou être annulé pour plus de neuf millions de foyers fiscaux. Leur avis d'imposition porteront la mention expresse indiquant qu'ils ont bénéficié de cette baisse ", a déclaré Michel Sapin, expliquant qu'environ 3 millions de Français sortiraient en 2016 « purement et simplement de l'impôt ».

Un cadeau qui, a-t-il assuré, ne se ferait pas sur le dos des autres catégories de contribuables. Pour calmer les ardeurs de la gauche et de la gauche et des Frondeurs, le gouvernement a décidé d'intégrer dans la loi de finances pour 2015 un allègement d'impôt pour les plus bas salaires, passant notamment par la suppression de la première tranche d'impôt. Désormais, le seuil d'entrée dans l'impôt sur le revenu s'élève à 9.690 euros annuels, contre 6.011 euros jusqu'ici.

Une fiscalité bientôt simplifiée ?

Dans la foulée du choc de simplification lancé par François Hollande en janvier puis amplifié en octobre, le ministre a à nouveau défendu les "avantages" de la déclaration en ligne par rapport au papier, rappelant que désormais un tiers (36%) des contribuables déclaraient sur internet et que "près de 5 millions de foyers" ont opté pour le tout dématérialisé. " Nous travaillons aujourd'hui à des modalités qui permettraient d'amplifier ce mouvement au cours des années qui viennent, 2016 et 2017 ", a-t-il expliqué.

Interrogé sur ce point, il s'est également dit favorable au principe du prélèvement à la source. Cette promesse du candidat François Hollande lors de la campagne présidentielle en 2012 fut abandonnée quelques mois plus tard en raison de la complexité de sa mise en œuvre. Après avoir annoncé un grand soir fiscal, Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre avait marche arrière, et indiqué que les réformes fiscales s'étaleraient au fil de l'eau jusqu'en 2017.

Cette proposition est à nouveau formulée par la motion A portée par Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du PS, Manuel Valls, le Premier ministre et Martine Aubry, la maire de Lille. Estimant que c'était une bonne idée, Michel Sapin a expliqué avoir la "volonté d'une simplification, et la simplification, ce serait la retenue à la source, un dispositif qui, en soi lorsqu'il marche, lorsqu'il est mis en place depuis de nombreuses années dans certains pays, est très satisfaisant".

Si ce chantier devait être lancé, pour l'instant en vain, ce serait à coup sûr une plus grande avancée que la plupart des mesures contenues dans la loi Macron, dont même François Hollande a minimisé la portée. " Ce n'est pas la loi du siècle ", avait déclaré le président de la République le 5 janvier sur France Inter lors de sa rentrée médiatique, rappelant par exemple, sur le point précis du travail dominical, qu'il y avait déjà " beaucoup de monde qui travaille le dimanche."

Un chantier trop complexe ?

Ce chantier peut-il être mené à bien ? Réalisée à la demande du Parlement et bouclée début 2012 l'enquête portant sur la fusion de l'impôt sur le revenu et de la contribution sociale généralisée (CSG) menée par la direction de la législation fiscale et la direction de la Sécurité sociale mesurait l'ampleur de la tâche. Elle expliquait notamment que le mitage de l'assiette de l'impôt sur le revenu par les niches fiscales et sociales rendait très complexe la mise en œuvre de cette réforme.

A deux ans, ou presque, des prochaines élections présidentielles, le gouvernement prendra-t-il de se lancer ? Certes, le prélèvement à la source possède des avantages. Deux, surtout. D'une part, il évite aux ménages d'avoir à mettre de l'argent de côté pour payer ses impôts. D'autre part, lorsque le revenu baisse - c'est le cas si l'on perd son emploi -, le prélèvement s'ajuste automatiquement. Mais il comporte aussi des inconvénients. Comment gérer l'année de transition ? Il faudrait sauter une année afin que le contribuable ne paie pas deux fois. Pour les individus dont le revenu est stable d'une année sur l'autre, cette transition est neutre. Mais pour celui qui s'est enrichi sur la période, la transition sera heureuse si l'année « sautée « est celle où ses revenus ont augmenté. Il faut donc réfléchir à des mécanismes de lissage qui seront forcément complexes, ce qui est incompatible avec le choc de simplification. Une incompatibilité que devrait également dénoncer les entreprises puisque ce sont les entreprises qui devront se charger de récolter l'impôt sur le revenu pour le compte de l'Etat.

Fabien Piliu

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 90
à écrit le 22/04/2015 à 14:30
Signaler
"L'impôt va baisser ou être annulé pour plus de neuf millions de foyers fiscaux." ba oui super ca c'est un impot citoyen et égaltaire !! j'en connais certains qui vont payer plus pour compenser ces neuf millions de foyers fiscaux... Toujours parei...

à écrit le 19/04/2015 à 7:55
Signaler
Pour pouvoir prélever à la source et en profiter pour faire une réforme intelligente, il faut un impôt linéaire affine (pouvant être éventuellement négatif) individuel et sans niche qui annulle et remplace une grande partie du système socialo fiscal ...

à écrit le 16/04/2015 à 18:44
Signaler
Il y a déjà beaucoup de monde qui travaille le dimanche selon Hollande. Encore une manipulation. Il essaye d'amalgamer les personnes dont le travail est utile ou vital le dimanche et les individus qui emploieront le travail du dimanche pour alimenter...

à écrit le 16/04/2015 à 13:59
Signaler
Aie Aie Aie, craignez le pire, les prédateurs du régime Hollande s'attaquent à tout, détruisent tout et ratent tout ce qu'ils entreprennent. Ce sont les fléaux de Dieu !

à écrit le 16/04/2015 à 10:53
Signaler
question : y a t-il encore des "MICRAL" dans l'administration des finances ? je pose cette question parce que j'ai pu observer il y a quelques années ,et à mon grand étonnement, que des agents de la DGI travaillaient encore avec ce matériel . alor...

à écrit le 16/04/2015 à 10:40
Signaler
Pas besoin de prélèvement à la source, la source se tarit.

à écrit le 16/04/2015 à 8:36
Signaler
arrêtons de nous affoler avant de savoir ! que de pessimistes affolés sur ce site ! il n'y a pas le feu chez vous ....

à écrit le 15/04/2015 à 22:43
Signaler
Les Socialistes n'ont jamais été bon en gestion , on peut retourner 40 ans en arrière pour voir les effets funestes sur l'économie du pays .

le 16/04/2015 à 8:26
Signaler
bygmalion er cie doivent certainement vous inspirer mieux confiance ! vs êtes plein d'illusions !!!!!!!!! on vit entourés de gens et banquiers sans scrupules...

le 19/04/2015 à 8:02
Signaler
Les politiques en général ne sont pas bons en gestion. Normal, la gestion n'est pas de la politique...Il suffirait de séparer les pouvoirs et compétences : les politiques pour décider de principes de régulation (dans les grandes lignes) et les techno...

le 22/04/2015 à 14:24
Signaler
Ouai ok alors embauchons 500000 fonctionnaires supplémentaires car on n'en a pas assez et ca permettra de faire baisser le chomage...

à écrit le 15/04/2015 à 22:23
Signaler
Je n'ai plus confiance depuis plusieurs années. A chaque fois on se fait arnaquer!

le 16/04/2015 à 8:29
Signaler
le pire c'est que je doute des banques complices de nos gouvernements.....pas vous ??

à écrit le 15/04/2015 à 19:21
Signaler
Devinez donc où il va les trouver les 4 milliards promis :-) Quant à la déclaration en ligne, pourquoi pas, mais va-t-il acheter un ordinateur à tous "ceux qui n'en ont pas les moyens" ?

le 16/04/2015 à 12:51
Signaler
/// humour:///bonne question en plus ils leurs faudras une formation, cela vas relance l emploie,???

à écrit le 15/04/2015 à 16:57
Signaler
faut pas rêver, ça va augmenter les impôts à payer, la plupart des gens ne savent pas comment remplir cette déclaration et ne donnent en générale qu'un seul revenu, quand la compta de la boite fera le job, soit il déclara plus que ce vous déclariez a...

le 15/04/2015 à 22:42
Signaler
"et ne donnent en générale qu'un seul revenu" cx'est à dire, vous n'additionnez pas les revenus de Mr et de Mme ? Trop complexe de faire une addition ? Y a des appareils qui remplacent le crayon et le papier. "quand la compta de la boite fera le job...

à écrit le 15/04/2015 à 16:11
Signaler
le michel ça peine n'a plus rien a faire dans ce gouvernement car depuis sa nomination il n'a su qu'augmenter les impôts et rien d'autre il parle avec l'assurance de celui qui a tout réussi alors que c'est tout l'inverse, au vu de sa bedaine on peut ...

à écrit le 15/04/2015 à 15:31
Signaler
Quand j'entends "fiscalité" de la part des socialos, je sors mon révolver.

à écrit le 15/04/2015 à 14:18
Signaler
Encore des augmentations des impôts! Ils ne peuvent pas s'en empêcher.

à écrit le 15/04/2015 à 13:29
Signaler
Oui la France est viciée par la gauche depuis 30 ans car le système mis en place par Mitterrand est de gauche par l'impôt, le nombre de fonctionnaires, le social et les mentalités. Chirac et Sarko n'ont pas eu le courage d'affronter le système qui n'...

le 15/04/2015 à 15:30
Signaler
En 30 ans, on a 15 ans sous des gouvernements de gauche et 15 ans sous des gouvernements de droite. Le seul gouvernement ayant fait reculer le déficit étant d'ailleurs un gouvernement de gauche alors que celui qui a le plus augmenté les déficits est ...

le 16/04/2015 à 8:33
Signaler
vous dîtes plutôt vrai ! mais on est lié par bruxelles ! ( coincé par des contrats et accords ) et les banques et états ont la main dans la main ..... pour le meilleur et le pire (2008 la grèce !!)

à écrit le 15/04/2015 à 8:29
Signaler
On va taxer moins une majorité et taxer plus une minorité qui ne vote pas socialiste. Les fonctionnaires resteront bien protégés ainsi que tous les amis du PS. C'est dégueu. La France paiera le prix fort de cette injustice récurrente. Qui va créer et...

le 15/04/2015 à 10:04
Signaler
"vicié par la gauche depuis 30 ans". Chirac et Sarko compris donc.

à écrit le 15/04/2015 à 8:21
Signaler
Et les chantiers des réformes structurelles et d'efficience de la dépense publiques??? Les citoyens n'en ont pas pour leur argent et ...encore moins pour l'argent dépensé à crédit!! Cette grande urgence est glissé de façon très irresponsable sous le...

à écrit le 15/04/2015 à 8:06
Signaler
Sur l avis d'imposition indiquera si on bénéficie de la baisse d'impôt Monsieur SAPIN pouvez vous aussi indiquer on a une hausse d'impôt et le pourcentage de hausse !

à écrit le 15/04/2015 à 8:06
Signaler
Sur l avis d'imposition indiquera si on bénéficie de la baisse d'impôt Monsieur SAPIN pouvez vous aussi si on a une hausse d'impôt et le pourcentage de hausse !

à écrit le 15/04/2015 à 7:49
Signaler
C'est l'opération vérité car entre les prélèvements obligatoires charges salariales, et les prélèvements obligatoires impôt sur le revenu, vous pourrez faire vos comptes. Il y a des différences brut/net qui vont faire hurler dans les chaumières, surt...

le 15/04/2015 à 9:38
Signaler
Opération vérité? Je ne vois pas qui aujourd'hui vous empeche de connaitre le montant des taxes et impots payés. Il est meme facile dés le début d'année de connaitre quel impot sur le revenu on devra payer. Les paramètres sont connus et le calcul sim...

le 15/04/2015 à 10:08
Signaler
@Gerard71 Bien résumé.

le 15/04/2015 à 10:14
Signaler
Ok avec vs sur les anticipations pour les impôts, vs faites partie d'une minorité sachez le. Sur la différence brut/net, le vrai soucis, c'est qu'on nous impose un système d'assurance dont la gestion laisse à désirer en refusant contre les directives...

le 15/04/2015 à 10:28
Signaler
Gerard71 c'est vrai que la France est le Premier Pays de la liste de ceux où il fait bon vivre ! Mais quand même curieux que dans un tel Pays les gens soient aussi négatifs voire meme dépressifs et votent autant pour le FN. Certaines choses ont dû vo...

le 15/04/2015 à 11:14
Signaler
@Gerard: Puisque les retraites sont un salaire différé, que l'état nous laisse libres de cotiser où et comme nous le voulons au lieu de nous imposer un régime dont nous savons qu'il profite plus à certains... Idem pour les charges sociales liées à l...

le 15/04/2015 à 14:22
Signaler
@ @gérard71 "Enfin, on m'oblige à financer le fonctionnement des organisations patronales et les syndicats de salariés via des cotisations à des organismes gérés paritairement". Cela a toujours existé sauf que maintenant cela apparait sur la fe...

le 15/04/2015 à 15:21
Signaler
@Gérard71 "Pas terrible de commencer sa vie active avec un pret a rembourser" Oui en effet et malgré cet Etat/système si bienveillant, allez expliquer au nombre d'étudiants moi y compris qui n'ont pas papa et maman derrière eux pour payer les étud...

le 15/04/2015 à 15:29
Signaler
Je voulais parler du contenu du Rapport Perruchot de 2011 enterré et interdit de publication pendant 30 ans: trop explosif. Songez que 3% seulement des recettes des syndicats (patrons et salariés) correspondent à des adhésions, et que le taux de synd...

le 16/04/2015 à 10:42
Signaler
@ @lachose ( PS : il serait souhaitable de mettre un pseudo , c'est plus pratique pour répondre ). "A QUAND LA VRAIE REFORME SUR LA REPRESENTATIVITE DES ORGANISATIONS PATRONALES ET SALARIALES ???" Cette réforme a eu lieu en 2008 , la loi no 2008-...

le 16/04/2015 à 11:42
Signaler
Le pseudo @xxxx permet d'identifier la réponse à la réponse. Savez vous que Mr Perruchot a été menacé de poursuites judiciaires par l'Exécutif en cas de divulgation du contenu??? Le rapport fait référence à la réforme de 2008 en soulignant que cette...

à écrit le 15/04/2015 à 7:26
Signaler
Le principal sujet sera le quotient conjugal. L'idée du gouvernement est déjà de limiter les avantages liés à la fiscalité du couple. L'argument pour limiter les avantages du quotient sera l'égalité hommes-femmes.

à écrit le 15/04/2015 à 6:23
Signaler
la csg est une retenue à la source alors pourquoi par l’impôt sur le revenu...oui mais vous l'avez dit, cet impôt est "mité" par les niches fiscales.....alors simplifions et supprimons ces niches en les transformant par des aides sociales (contrôlées...

le 15/04/2015 à 22:56
Signaler
"double imposition l'année de l'installation" "c'est une manne" "étalée sur quatre ans" Au lieu que ce ne soit qu'une fois, il faut augmenter les impôts de 25% (100% / 4 ans) et conserver cette mesure ad vitam aeternam. Si on veut boucher les trous...

à écrit le 15/04/2015 à 6:13
Signaler
"Une incompatibilité que devrait également dénoncé" bravo pour l'orthographe .

à écrit le 15/04/2015 à 3:32
Signaler
Est-ce que Sapin est-il le Clavière des temps moderne et son acolyte Macron l'un de ces sous-fifre ou est-il le Cambon qui réussira l'exploit d'émettre pour plus de 40'000 millions d'assignat ne valant plus que quelques centimes en 1799 ? alors qu'en...

à écrit le 15/04/2015 à 2:05
Signaler
La retenue a la source fonctionne très bien dans de nombreux pays (Canada, Allemagne, ..). C'est pratique et sain dans la mesure ou le salaire perçu est un net d’impôt. A part les fraudeurs, tout le monde y gagne. Il n'y a aucune raison pour que les...

le 15/04/2015 à 9:55
Signaler
D'accord avec vous, mais la retenue à la source ne concernera que les salariés. Il faudra quand meme faire une déclaration complémentaire pour les autres revenus. On ne fraude pas sur un revenu de salarié. Ce n'est pas possible puisque l'employeur t...

à écrit le 15/04/2015 à 1:57
Signaler
La réforme doit commencer avec les élus qui se gavent d' indemnités non imposables pour eux-mêmes et votent un maximum de taxes pour les autres. Si c'est pas du cynisme alors qu'est-ce que c'est ? Tous égaux devant l'impôt, ceux qui les votent comm...

le 15/04/2015 à 10:06
Signaler
D'accord tout revenu doit etre imposable. Indemnités des élus, allocations familiales et tous les revenus complémentaires. Maintenant etre un élu ne se limite pas à percevoir une indemnité. C'est beaucoup de travail, du temps consacré aux autres. Il ...

le 15/04/2015 à 11:42
Signaler
Vous semblez contaminé par la censure qui frappe tout débat sur la dépense publique, ses marges d'économie, et son efficacité. Votre raisonnement ne prend en compte que l'aspect prélèvement, savez vous ce qu'est la courbe de Laffer? Il existe un nive...

à écrit le 14/04/2015 à 23:04
Signaler
Ces gens mentent car ils méprisent profondément les gens. Ils manipulent les plus ignorants et naïfs en leur promettant de l'argent et des protections. Aucune confiance.

à écrit le 14/04/2015 à 22:58
Signaler
S'ils veulent expérimenter le prélèvement à la source sans ennui, ils gèrent d'abord les fonctionnaires, c'est limpide, clair, et généralement les gens le sont pendant toute leur vie donc pas de surprises de salaires qui fluctue en pointillés. La dé...

à écrit le 14/04/2015 à 21:55
Signaler
Sapin déclare que pour la premiere fois depuis 2010 les contribuables dont la situation n'a pas changé ne paieront pas plus d'impot sur le revenu. Encore un mensonge socialiste puisque la part patronnale des mutuelles santé étant désormais intégrée d...

le 15/04/2015 à 10:14
Signaler
Rien de plus normal. C'est un avantage et un revenu caché. Lorsque vous partirez en retraite et que l'employeur ne participera plus au financement de votre mutuelle, vous verrez le cout que cela représente. Tout revenu devrait etre imposable: indemn...

le 15/04/2015 à 13:54
Signaler
L objet de ma remarque n était pas de disserter sur le fait que cela soit normal ou non mais de dire que la communication de sapin était mensongère. Si après vous êtes content de payer plus d impots pour entretenir plus de la moitié des ménages qui...

le 15/04/2015 à 16:49
Signaler
C'est pas qu'ils ne payent pas, ils en payent moins, s'ils ne gagne pas assez pour en payer, ils payent comme même les autres taxes (TVA, habitation, DEE,...), droits divers, ...

à écrit le 14/04/2015 à 21:30
Signaler
Manque des mots "alors Premier ministre avait marche arrière, et indiqué" avait fait marche arrière ? " le gouvernement prendra-t-il de se lancer ?" là je sèche, prendra-t-il le courage ? (bof) "Une incompatibilité que devrait également dénoncé ...

à écrit le 14/04/2015 à 21:29
Signaler
Les socialistes veulent que les pauvres aient le même niveau de vie que les riches. C'est un délire. Il y arrivent en rendant tout le monde pauvre.

à écrit le 14/04/2015 à 21:28
Signaler
de toute maniére ces lois nouvelles c'est toujours pour nous pomper plus de fric.c'est pas comme ça que vous allez vous réconcilier avec les citoyens .je ne vais plus voter marre umps.

à écrit le 14/04/2015 à 21:25
Signaler
" lorsque le revenu baisse - c'est le cas si l'on perd son emploi -, le prélèvement s'ajuste automatiquement." ça ne risque pas, à moins de déconnecter les parts et avoir un impôt par revenu, isolé du couple, des enfants, du veuvage, autre. Pour ne ...

à écrit le 14/04/2015 à 20:14
Signaler
Les socialistes allègent l'impôt de leur électorat et écrasent les autres. Le problème c'est que les "autres" sont les locomotives de l'économie. Les wagons resteront donc en gare. Cette perversion de la démocratie tue ce pays depuis 30 ans. Personne...

le 14/04/2015 à 23:49
Signaler
Parfait. Qu'ils fassent bon voyage et qu'ils se couvrent bien. Adieu. Snif...

le 15/04/2015 à 9:20
Signaler
encore un bobo de gauche qui en croque tous les jours.

le 15/04/2015 à 9:26
Signaler
Rien n'est demandé à leur électorat à 78% gauche et extrème gauche communiste.Quant au gel du point d'indice, il est largement compensé par "le déroulement du plan de carrière". Retraite, arrets maladie....

à écrit le 14/04/2015 à 19:36
Signaler
L'impot sur le revenu concentré su les plus entreprenants, et créateurs de croissance et de richesse pour tous, leur ramène 55 millards d'euros. Pour créer un choc de confiance, de motivation, de dynamisme, cet impot doit etre supprimé et remplacé pa...

le 14/04/2015 à 20:24
Signaler
3840 pages et sans compter les règlements divers, les jurisprudences qui font force de loi, les traités internationaux liés à ce code ! Bien 10 000 pages !! Alors comptable c'est facile ?

le 15/04/2015 à 0:31
Signaler
"nul n'est censé ignorer la loi" Facile ainsi : la loi se couvre par ce préambule. si infraction sans le savoir : condamnation. Nous devons donc ingurgiter par coeur, des dizaines de milliers de pages de tous les Codes de La Loi ?

le 15/04/2015 à 11:17
Signaler
Cher Pierre62, merci pour ce message qui remet les pendules à l'heure. Malheureusement, je n'ai aucun espoir. Le pays ne s'en sortira plus. Pas grave, le climat et la situation géographique en font quand même un endroit très sympathique.

le 15/04/2015 à 14:00
Signaler
@Pierre62 " Des Prudhommes où l'employeur perd à tous les couts : seuls 8% de salariés, tous aigris, et anti-entreprises y votent " 25% au dernière élection de 2008..Plutôt que de pointer un éventuel désintérêt des salariés pour les prud’hommes...

le 15/04/2015 à 14:13
Signaler
@Pierre62 A noter que les élections professionnelles ( décembre 2011) dans les très petites entreprises (TPE), une première en France, se sont soldées par une nette avance de la CGT, arrivée en tête avec 29,54 % des voix, suivie par la CFDT (19,26 ...

le 15/04/2015 à 14:24
Signaler
Cher Miloo, nous sommes bien d'accord, ce pays ne s'en sortira plus, et ne le veut d'ailleurs pas.

le 15/04/2015 à 16:53
Signaler
Cher Pierre, cher Milou, chers tous, Ah, ce pays .... il ne s'en sortira plus, c'est la fin, nous allons tous crever ! on est des nuls, on va dans le mur. Tout est perdu, on a tout raté. La gauche, la droite le milieu, les extrêmes ...on ne sait ri...

à écrit le 14/04/2015 à 19:31
Signaler
Il ne faudrait pas une année de trésorerie à l'Etat pour faire le prélèvement à la source, vue qu'il ny' a pas les comptables pour le faire, ce ne sera pas correctement fait, la perte sera plutôt d'1.5 an et il faudra que l'Etat embauche plus de cont...

à écrit le 14/04/2015 à 19:28
Signaler
Le prélèvement à la source Va obliger l'entreprise à embaucher plus de comptables, ce qui veut dire plus de charges pour la PME... Plus de risques si erreurs du comptable dans la déclaration de revenus, quid de la responsabilité de la PME ?

le 14/04/2015 à 21:06
Signaler
Et c'est le comptable de l'entreprise qui devra faire tout cela, et c'est l'entreprise qui paiera les amendes après contrôle fiscal. La richesse pour Bercy avec une armée de fonctionnaire qui ne feront plus rien...

le 14/04/2015 à 21:18
Signaler
En fonction du niveau de l'erreur, ça peut être un licenciement pour faute grave, vous l'expliquer comment après au prochain recruteur, autant dire que c'est la fin de la carrière du comptable.

à écrit le 14/04/2015 à 19:25
Signaler
Quand j'ai passé mon BTS, le chapitre sur la fiscalité des ménages était optionnel, je ne l'ai jamais étudié, ainsi que 95% des comptables de ce pays, qui de toute façon même s'ils l'avaient fait, auraient aujourd'hui un savoir périmé, vue qu'ils n'o...

à écrit le 14/04/2015 à 19:12
Signaler
attention s'il s'en occupe cela veut dire AUGMENTATIONS CONTINUE DES IMPOTS.

à écrit le 14/04/2015 à 19:08
Signaler
Vous devriez sortir dans la rue en masse, mais alors tout de suite, pour manifestez, parce qu'en tant que comptable, je connais les compétences de mes collègues, il n'y a pas assez de comptable dans ce pays, ayant compétence en fiscalité du revenu, p...

à écrit le 14/04/2015 à 18:17
Signaler
Sans oublier la valse des impôts locaux. Il faut payer pour le mille-feuilles et les extravagances des élus

à écrit le 14/04/2015 à 18:15
Signaler
si l'activité redémarre , comment les tondre un peu plus .

à écrit le 14/04/2015 à 18:15
Signaler
On a besoin de réformes structurelles concernant la dépense publique, le marché du travail, le niveau et la nature de la fiscalité et on nous propose la retenue à la source et la fusion CSG IRPP. La manoeuvre est claire, il faut faire les yeux doux à...

le 15/04/2015 à 11:19
Signaler
Aucune réforme ni avant 2017, ni après d'ailleurs.

à écrit le 14/04/2015 à 18:10
Signaler
C'est surtout: comment augmenter les impots sans le dire...

à écrit le 14/04/2015 à 17:57
Signaler
Ce qu'il y a de bien avec les fonctionnaires socialistes c'est qu'on n'est jamais surpris. Hausse des impôts locaux, prélèvement à la source, nouvelle fiscalité pour les ménages évidemment à la hausse. .....

le 14/04/2015 à 19:42
Signaler
Effectivement Mais avec le petit à talonnettes et tous les gars de droite qu'on a eu depuis 30 ans on a eu la même recette

à écrit le 14/04/2015 à 17:32
Signaler
Il se moque de qui ? Après avoir écrasé les français d'impôts, il se pavane ? Genre: j'augmente tes impôts de 1.000 euros, et aujourd'hui je les baisse de 10 euros, ouah, vive les socialistes et la baisse des impôts ? Il prend les français pour des b...

le 14/04/2015 à 18:01
Signaler
Il faut ajouter 85 milliards de déficit annuel pour payer Mr Sapin et ses coreligionnaires fonctionnaires et les assistés sans cesse plus nombreux.

le 14/04/2015 à 18:23
Signaler
Et de plus ils transfèrent des charges sur les Régions sans pour autant diminuer le train de vie de l'état. C'est la gabegie et seul ceux qui travaillent paient ces socialistes si préoccupés du petit peuple et si préoccupés aussi par leur enrichissem...

le 15/04/2015 à 13:39
Signaler
@OUI "C'est la gabegie et seul ceux qui travaillent paient ces socialistes si préoccupés du petit peuple et si préoccupés aussi par leur enrichissement personnel". Heureusement que pour les autres ce n'est pas le cas, hein.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.