La France renoue avec de fortes créations d'emplois

51.200 postes ont été ét créés dans le secteur marchand au troisième trimestre selon l'Insee. Sur un an, les créations nettes d'emplois atteignent 178.700
Jean-Christophe Chanut

2 mn

La reprise de l’emploi en France est essentiellement portée par l'intérim et le tertiaire. Dans ce secteur, 211.700 postes ont été créés en un.
La reprise de l’emploi en France est essentiellement portée par l'intérim et le tertiaire. Dans ce secteur, 211.700 postes ont été créés en un. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Bonne nouvelle, au troisième trimestre 2016, selon l'Insee, l'emploi dans le secteur marchand a continué de croître avec 51.200 créations de postes, soit une progression de 0,3%. Un volume jamais vu depuis 2007. Déjà au trimestre précédent, 29.400 postes nouveaux postes avaient été enregistrés. C'est le sixième trimestre consécutif de hausse. Sur un an, au total, les créations nettes d'emplois ont atteint 178.700 (+1,1%). Or, la population active progressant « naturellement » d'environ 120.000 personnes par an, il y a donc eu assez de postes pour « absorber » ces nouveaux entrants, ce qui explique, en partie, la récente baisse du nombre des demandeurs d'emploi... qui arrive trop tard pour François Hollande.

L'intérim porte l'emploi... qui recule encore dans l'industrie

Certes, si l'on rentre dans le détail, on remarque, sans surprise, que ce mouvement de créations d'emplois est essentiellement dû à l'intérim (29.500 postes de plus au troisième trimestre, soit une progression de 5%), un phénomène classique en période de reprise molle. Aux deux trimestres précédents l'intérim était plutôt resté stable. Sur un an, l'intérim augmente nettement avec 49.000 emplois créés, soit une hausse de... 8,8%.

En revanche, même si la baisse est moins marquée, dans l'industrie, pas de miracle, le secteur continue de détruire plus d'emplois qu'il n'en crée (-4.700, soit -0,2%, après - 7.500 au deuxième trimestre). Dans la construction, le nombre d'emplois reste quasi stable (- 300, après - 1.900 au trimestre précédent). Sur un an, l'emploi diminue de 26.200 et de 6.800 dans la construction.

Une fois encore donc, l'emploi est soutenu par le tertiaire. Hors intérim, l'emploi dans ce secteur continue de progresser (+26.600, soit +0,2% après +39.000 au trimestre précédent). Sur un an, ce secteur a tout de même créé 211.700 postes... Alors, incontestablement, la France recommence a créé des emplois, reste à savoir si le mouvement va perdurer.

Jean-Christophe Chanut

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 09/12/2016 à 22:14
Signaler
Si on crée des emplois, mais qu'on ne crée rien, on va forcément dans le mur. Reste à connaitre pourquoi l'industrie ne tourne pas mieux et ne produit pas plus. Peut être l'excès de normes, il y a une usine en Sarthe qui voulait agrandir, produire ...

à écrit le 09/12/2016 à 20:41
Signaler
Si on crée des emplois, mais qu'on ne crée rien, on va forcément dans le mur. Reste à connaitre pourquoi l'industrie ne tourne pas mieux et ne produit pas plus. Peut être l'excès de normes, il y a une usine en Sarthe qui voulait agrandir, produire ...

à écrit le 09/12/2016 à 8:58
Signaler
ce que je retiens d'intéressant c'est, semble t il, notre nouvelle capacité à créer des emplois et faire baisser le chômage avec une croissance vraiment faiblarde (merci encore aux manifestants au printemps pour leur coup de main!!!). Il faut espérer...

à écrit le 09/12/2016 à 7:31
Signaler
"Or, la population active progressant « naturellement » d'environ 120.000 personnes par an", ce qui nous distingue des pays qui ont eu une croissance démographique plus faible. Car le chômage est fonction de l’économie et de la démographie ce qui est...

à écrit le 09/12/2016 à 7:15
Signaler
avec une parite euro/dollar a 1.06 il n'y rien de surprenant faut esperer que les societes vont pouvoir exporter en baissant les prix ce qui est loin d'etre evident ,la france n'est pas l'allemagne les societes n'investissent pas!!!

à écrit le 08/12/2016 à 19:37
Signaler
Heureusement que Fillon sera bientôt de retour. Il rétablira l'ordre naturel des choses (de son point de vue) et détruira autant d'emplois que ce qu'il a su détruire durant son quinquennat avec son compère Sarkozy. Il sait le faire il l'a prouvé ! ...

à écrit le 08/12/2016 à 19:34
Signaler
Hollande ne se représente pas et la courbe du chômage se redresse. Cela me fait penser que l'on aurait passer un antivirus à la courbe du chômage, comme pour un ordinateur.

à écrit le 08/12/2016 à 18:51
Signaler
Le secteur marchand. C'est que faire circuler l'argent, mais n'ajoute rien a la richesse d'un pays, donc acune progrès net.

le 08/12/2016 à 19:21
Signaler
Heureusement que PISA ne teste pas le niveau en économie!

à écrit le 08/12/2016 à 18:39
Signaler
Vous ètes sur d'étre a jeun !!!!!

à écrit le 08/12/2016 à 18:11
Signaler
Est-ce une blague ? Fortes créations ? Bon je laisse tomber je ne sais même pas quoi dire tellement c'est affligeant...

à écrit le 08/12/2016 à 18:07
Signaler
Cazeneuve fait un excellent boulot a la tete du gouvernement.Il a relancé l'économie,fait baisser le chomage et les taxes.ET SI C'ETAIT LUI LE MEILLEUR CANDIDAT AUX PRESIDENTIELLES?

le 08/12/2016 à 19:23
Signaler
C'est assez comique et je trouve cela mesquin de se moquer ne notre gouvernement. Le meilleur candidat c'était Le Drian, ou Le Branchu.

le 09/12/2016 à 2:36
Signaler
Et pourquoi pas Le Grand ? Le Fevre ? Ou bien Le Benet ? ou bien Le Dadet ?

à écrit le 08/12/2016 à 18:06
Signaler
Soyons juste honnêtes... Il suffirait juste que les journalistes fassent un peut d'investigation et informent leurs lecteurs... d'aucuns en sont même rendus à vouloir voter Le Pen ou Mélenchon... Avec les mécanismes qui sont mis en place (notre...

à écrit le 08/12/2016 à 17:30
Signaler
Des chiffres dérisoires par rapport au nombre de chômeurs ou de personnes en situation précaire. Les français sont malins, on ne va pas leur faire prendre des vessies pour des lanternes.

à écrit le 08/12/2016 à 17:07
Signaler
Rappelons que nos voisins allemands et anglais sont eux en plein emploi. (et les USA également). Quant à l'analyse des créations, il faut la rapporter à celles des destructions des années précédentes. Par exemple, si 2015 détruit 500.000 emplois et...

le 08/12/2016 à 19:25
Signaler
Vos chiffres sont délirants. Même en faisant une confusion entre destruction d'emploi et hausse du chômage, je n'arrive pas à trouver d’où vient votre erreur!

le 08/12/2016 à 19:53
Signaler
Mais bien sur pensez quand même à consulter Shadow stat de temps en temps sur la participation de la main d'oeuvre. Ca vous donnera une idée our analyser les prochaines stats. Pour l'heure je constate que Hollande est condamné pour une communicatio...

à écrit le 08/12/2016 à 16:44
Signaler
C'est mieux que rien, mais il ne faut quand même pas s'enflammer. Aux États Unis on est au moins a 200.000 par mois, ce qui ramené à notre population devrait faire 40.000/mois. Chez nous c'est 17.000/mois. De nouveau pas de quoi pavoiser...

à écrit le 08/12/2016 à 16:19
Signaler
Il faut créer +/- 300 000 emploi chaque année ne serait ce que pour ne pas voir le chômage augmenter.

le 08/12/2016 à 19:28
Signaler
Il faut lire les articles, voici un extrait qui je l'espère vous aidera! "Sur un an, au total, les créations nettes d'emplois ont atteint 178.700 (+1,1%). Or, la population active progressant « naturellement » d'environ 120.000 personnes par an, i...

le 08/12/2016 à 23:01
Signaler
Moi, je vous invite à consulter les tables démographiques de l'Insee au lieu de vous en remettre aveuglément à un auteur. Depuis plus de 25 ans, chaque année, il nait +/- /820 000 français et il meurt en 540 000, de plus il arrive environ 30 000-5...

le 09/12/2016 à 11:26
Signaler
ben non, il faudrait plus autour de 150 000 pour voir le chômage baisser (d'ailleurs il baisse actuellement même si pas rapidement), on peut au moins se féliciter de cette tendance non ?

à écrit le 08/12/2016 à 16:18
Signaler
Notez, le Pêre Noèl marche à fond aux us actuellement. Un effet de mode, sans doute, comme tous les ans...

le 08/12/2016 à 17:24
Signaler
Notez bien que tout ceux qui critiquent HOLLANDE, sont ceux qui ont laissé un pays avec un déficit public de 5.2 % du PIB, et des coûts salariaux largement supérieurs à ceux de l'ALLEMAGNE, et un état de l'éducation déplorable. Et qui a la moindre c...

le 08/12/2016 à 18:36
Signaler
deficit français à l'époque certes émeve mais du même calibre que les autres pays européens car il y a eu une crise financière, systémique mondiale, même les socialistes peuvent le comprendre, par contre pour 2015 défict FRANCE 3.5% le plus fort taux...

à écrit le 08/12/2016 à 16:00
Signaler
La France va mieux, tout va bien, confiance confiance,le chômage diminue ,nous sommes heureux.Le problème c'est que le pouvoir d'achat baisse pour ce qui est des achats de tous les jours, et malgré tous ces impôts:les bâtiments public notamment à l...

à écrit le 08/12/2016 à 15:45
Signaler
l'immo redemarre, l'économie redemarre... il faut aussi accorder du crédit à FH dont les mesures en faveur des entreprises commencent peut-être à porter leurs fruits pour de bon. et puis on voit que c'est le foutoir un peu partout et que l'on n'est...

à écrit le 08/12/2016 à 15:17
Signaler
Et ceci en dépit des attentats qui ont plombé les chiffres du tourisme. Il faut vraiment commencer à se demander si le boulot fait par le gouvernement est si nul que certains le prétendent. D'autant qu'il devient très probable que ce mouvement s'ampl...

le 08/12/2016 à 16:39
Signaler
+1 tout va vraiment bien,je trouve les gens injustes avec Hollande,nous sommes redevenus en peu de temps un pays assez prospère

le 08/12/2016 à 16:46
Signaler
restons clairvoyant svp .Après avoir détruit près de 700 000 emplois la création de 51 200 de plus précaires (CDD, CTT et autres). IL existe un adage "les arbres ne montant pas jusqu'au ciel" en parlant des prix, il y a tjrs un retournement, de mêm...

le 08/12/2016 à 17:06
Signaler
Rappelons que nos voisins allemands et anglais sont eux en plein emploi. (et les USA également). Quant à l'analyse des créations, il faut la rapporter à celles des destructions des années précédentes. Si 2015 détruit 500.000 emplois et si 2016 crée...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.