Le budget de Pôle Emploi amputé de 30 millions d'euros par l'Etat

Les administrateurs ont menacé de ne pas voter le budget rectificatif, avant d'adopter une motion critiquant le désengagement de l'Etat.
Selon le ministère du Travail, cette baisse n'affectera pas les services proposés aux demandeurs d'emploi.
Selon le ministère du Travail, cette baisse n'affectera pas les services proposés aux demandeurs d'emploi. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)

La séance a été mouvementée mercredi au conseil d'administration de Pôle Emploi. L'Etat a retiré 30 millions d'euros de la subvention accordée à l'opérateur, alors même que le budget présente un déficit de 52 millions d'euros, ce qui a conduit plusieurs administrateurs à menacer de ne pas voter le budget rectificatif.

Economies sur "le fonctionnement interne"

Le budget révisé, finalement adopté, est passé de 1,507 milliard d'euros à 1,477 milliard. Une baisse qui "s'inscrit dans un effort général d'économies de tous les opérateurs de l'Etat pour financer le plan d'urgence pour l'emploi" explique le ministère du Travail, qui précise que cette coupe de 30 millions d'euros porte "sur le fonctionnement interne de Pôle emploi" mais pas sur les services aux demandeurs d'emploi.

De plus, le ministère assure que la baisse est largement compensée par "une économie de 22 millions d'euros" réalisée par Pôle emploi "suite à l'annulation de son accord de classification des emplois". Signé fin 2014 par la direction et trois syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC), l'accord a été dénoncé par la CGT, FO et SNU qui ont eu gain de cause auprès de la cour d'appel de Paris.

Motion votée

Le conseil d'administration de Pôle Emploi a finalement adopté une motion "désapprouvant le non-respect par l'État de son engagement financier" et dénonçant "une décision unilatérale, prise sans concertation préalable". Selon plusieurs représentants syndicaux, le directeur général de Pôle Emploi, "Jean Bassères, a expliqué que, si on ne votait pas le budget, cela bloquait le plan 500.000 et Pôle emploi devait stopper toutes les formations".

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 26/07/2016 à 12:46
Signaler
SI L ETAT SUPRIME CETTE ARGENT? ET QUE LES FORMATIONS NE SONT PLUS CELA VAS AUGMENTE LE CHOMAGE ET CE GOUVERNEMENT SERAS PERDANT?QUOI QU IL FASSENT DESORMAIS ILS NON PLUS D AVENIR ? C EST TROP TARD POUR EUX?LES SOCIALISTES ET PARTENAIRES VONT RETOURN...

à écrit le 23/07/2016 à 16:01
Signaler
La meilleure solution c'est de supprimé cet organisme publique qui ne sert à rien là au moins les contribuables feront une bonne économie mais personne n'a l'air comprendre ce genre de chose mais c'est vrai il ne faut surtout pas toucher à un service...

à écrit le 22/07/2016 à 15:37
Signaler
Franchement, on peut économiser bien plus, il y a nombre d’intervenants privés complètement inutiles ne faisant que pomper de l'argent public. Mais bien entendu c'est pas là qu'ils vont faire les économies, décideurs privés et publics copulant gé...

le 22/07/2016 à 18:47
Signaler
Les chômeurs vont morfler. Qu est ce qu il faut pas entendre.... Que le chômeur morfle, c est une évidence, par définition leur situation est souvent fragile et c est bien dommage. Mais rassurez vous ils supporteront assez facilement cette coupe b...

le 23/07/2016 à 11:24
Signaler
Ne vous plaignez, les migrants ont bien moins que vous.

le 25/07/2016 à 10:52
Signaler
rentier, c'est à moi que vous adressez votre commentaire complètement à côté de la plaque ? D'une part il n'a rien à voir avec ce que je dis, d'autre part je sais parfaitement que les immigrés sont très mal lotis. Je ne suis pas un des nombre...

le 25/07/2016 à 10:56
Signaler
A Tipano Non le pays ne regorge pas de travail, vous racontez n'importe quoi mais bon c'est une habitude certainement et oui en effet faire 4 heures de trajets quotidiens, par exemple, pour être payés 1000 euros par mois n'est pas rentable. Il va...

à écrit le 22/07/2016 à 13:25
Signaler
@ Théophile a écrit le 22/07/2016 à 10:38 : Chez Pole Emploi, il peuvent effectivement se passer des pollutions des annonceurs d'emplois bidons Il faut relativiser, sur le bon coin on trouve surtout des petits boulots pour niveler la misère d'e...

à écrit le 22/07/2016 à 10:38
Signaler
Il faut peut-être maintenant s'en tenir à une mission de type "ASSEDIC" pour en revenir à l'organisation précédente...et laisser "le bon coin" ou "monster" faire "l'ANPE" en complément d'initiatives des régions...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.