Le climat des affaires à un niveau inédit depuis six ans

L'indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprises des principaux secteurs d'activité, s'est établi à 106 points, contre 105 en mai, bien au-dessus de sa moyenne de long terme, a indiqué l'Insee.
Dans les services, l'indicateur reste stable. Les perspectives d'activité et de demande s'améliorent mais celles sur les effectifs sont moins favorables, explique l'Insee.
Dans les services, l'indicateur reste stable. Les perspectives d'activité et de demande s'améliorent mais celles sur les effectifs sont moins favorables, explique l'Insee. (Crédits : Charles Platiau)

L'embellie se poursuit. Le climat des affaires s'est de nouveau amélioré en juin, atteignant un niveau inédit depuis six ans, avec une embellie notable dans le secteur du commerce de détail et dans le bâtiment, a annoncé jeudi l'Insee.

L'indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprises des principaux secteurs d'activité, s'est établi à 106 points, contre 105 en mai, bien au-dessus de sa moyenne de long terme, a indiqué l'institut statistique dans un communiqué.

Beau fixe dans le commerce de détail et le bâtiment

Dans le secteur du commerce de détail, l'indice gagne quatre points à 109 points. En particulier, "le solde sur les perspectives générales d'activité augmente nettement et atteint son plus haut niveau depuis dix ans", indique l'Insee.

Dans le bâtiment, l'indicateur progresse d'un point. "Les entrepreneurs sont plus nombreux qu'en mai à juger que leurs carnets de commandes sont bien garnis pour la période", souligne l'institut. "Le solde correspondant se redresse régulièrement depuis deux ans et rejoint en juin 2017 sa moyenne de long terme, pour la première fois depuis octobre 2008".

Léger recul dans l'industrie manufacturière

Dans les services, l'indicateur reste stable. Les perspectives d'activité et de demande s'améliorent mais celles sur les effectifs sont moins favorables, explique l'Insee.

Enfin, dans l'industrie manufacturière, l'indice perd un point à 108 points, mais reste nettement au-dessus de sa moyenne de long terme. Le solde correspondant aux perspectives générales de production du secteur continue de s'améliorer pour atteindre son plus haut niveau depuis juin 2007.

Dans le détail, le climat s'améliore nettement dans l'industrie agroalimentaire, alors que l'indice perd un point dans les biens d'équipement. Il reste stable dans les matériels de transport.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.