Les prix des carburants ont bondi avec les hausses de taxes en France

 |   |  212  mots
(Crédits : Reuters)
Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont bondi la semaine dernière, marquée par la hausse de certaines taxes, le gazole progressant de plus de 10 centimes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Le gazole, carburant le plus vendu en France avec environ 80% des volumes, valait en moyenne 1,3935 euro le litre, soit 10,69 centimes de plus que la semaine précédente, selon des données publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Le litre d'essence sans plomb 95 (SP95) s'affichait à 1,4682 euro en moyenne, soit 6,03 centime de plus que la semaine précédente. Celui du sans plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10) a pris 6,40 centimes à 1,4510 euro.

Enfin, le sans plomb 98 a progressé de 6,29 centime à 1,5395 euro.

Le nouvelle année a été marquée par un alourdissement de la fiscalité sur les carburants, de 7,6 centimes par litre sur le gazole et de 3,84 centimes sur les essences. La TICPE (taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques) du gazole a augmenté car le gouvernement entend aligner sa fiscalité sur celle de l'essence d'ici à 2021.

Les prix hors taxes des différents carburants ont aussi augmenté la semaine dernière, alors que les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse récemment.

Les prix des carburants varient notamment en fonction des cours du pétrole, du taux de change euro-dollar, du niveau des stocks de produits pétroliers, de l'évolution des taxes et de celle de la demande.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2018 à 3:23 :
Et voilà macron et president j ai votez macron j ai crus la vérité resort petit t as petit c est biens macron argent prix aux classes moyennes . Plus personne payeras la taxe d habitations bientôt un nouvel' impôts pour remplacer la taxe d'habitation macron a mentis dans tout ? Plus des pauvres ils restes plus qu'à payer 💰 votez macron c est votez le mûre de la misère pas pour les riches ?
Réponse de le 12/01/2018 à 17:42 :
@Marie.
Illisible, que de fautes ou lalalala, et aucune syntaxe.
a écrit le 11/01/2018 à 9:48 :
60 dollars le baril
le baril contient 168 litres
0.35 dollars le litres
le reste = transport et taxes
de plus l'euro est plus cher que le dollar
donc encore moins que 0.35
cordialement
a écrit le 10/01/2018 à 17:39 :
Alignement d'un produit sur un autre ? Pas sûr lorsqu'on s'ingénie à récupérer le manque à gagner de la défunte ecotaxe sur les poids lourds en faisant payer tout le monde on fait payer un peu plus le gasoil que l'essence mais les deux c'est mieux !!!
a écrit le 10/01/2018 à 7:01 :
Bien sûr que l'automobiliste est une vache à lait....le gouvernement devrait imaginer à quoi ressemblerait notre pays sans voiture....un paradis pour certains, l'enfer pour la majorité. Si cela continue, le semblant de reprise va retomber comme un soufflet. Malus, taxes etc.... et maintenant nouveau code de la route, je trouve que cela fait beaucoup. Mais que font nos industriels de la bagnole? rien...et on se demande pourquoi l'industrie auto est florissante en Allemagne et moribonde chez nous? Chez certains distributeurs le GO est passé de 1.259 à 1.379 = + 12 cents, on est loin des 7.5 cents annoncés.
a écrit le 09/01/2018 à 16:23 :
Mais à quoi sert tout cet argent? Pas à boucher le gouffre du déficit budgétaire (20% des recettes et en hausse de quelque 10% sur 2017); si c'est pour financer les fameuses dépenses "assumées, je descend dans la rue ... à pied!
Réponse de le 09/01/2018 à 16:55 :
Comment son financées les exonération d'ISF et le CICE dont bénéficient les patrons, les riches, Mme Penicaud et des entreprises prospères?

Le CICE représente 20 milliards de pertes annuellement, la fin de l'ISF 4.5 milliards, la flat taxe pourrait couter 10 milliards supplémentaires.

Et puis on continue à payer certaines baisses injustifiées qui ont pourtant démontré leur inutilité: ex: TVA sarkozy à 5% pour la restauration qui coute 2.5 milliards €/an depuis 2009) etc etc....
a écrit le 09/01/2018 à 13:56 :
He bien comme a peu pres personne ne respecte les limitations de vitesses, se croyant plus intelligent que les autres, il suffira de respecter le code de la route pour que ca soit neutre au porte-feuille.
Taper les chauffards immature au porte-feuille est une excellente chose.
Réponse de le 09/01/2018 à 16:16 :
il s'agit tout simplement d'un droit de poluer pour les riches meilleur exemple HULOT et ses huit vehicules dont un bateau et regardez a quel vitesse roule notre gouvernement autre exemple une location à 350000 e et un avion qui revient a vide ,,,,??????????
Réponse de le 09/01/2018 à 18:06 :
je suppose que vous etes un parisien qui n a pas de voiture pour penser comme ca.
Si vous auriez une voiture vous sauriez qu a moins de 80 vous allez consommer plus qu a 90 (tout betement car a 90 vous allez etre en 5eme (grosso modo a 2000 tr/min) alors qu a 80 vous allez devoir rester en 4 eme (a environ 3000 tr). donc votre moteur va tourner plus vite -> consommation superieure
a écrit le 09/01/2018 à 13:50 :
Sachant que l'essence coûte 1.46 €/l et que le gasoil coute 1.39 €/l, que lorsque le gasoil prend 11 centimes, l'essence prend 6 centimes, quel sera le niveau de stabilisation?

Réponse: il n'y en aura pas parce que le gouvernement est totalement camé à la TICPE...

Entre les hausses des taxes de la cigarette, de l'essence, du fioul, du gaz, de la CSG ce sont des dizaines de milliards de taxes supplémentaires. Vous avez aimé Hollande? vous allez adorer Macron !

Et c'est sans compter les hausses de tarif des timbres, assurances, banques, contrôle technique, et forfaits hospitaliers.

Et bien entendu les radars qui vont piéger des millions d'automobilistes en imposant de nouvelles vitesses limites inadaptées (le total va représenter plus d'un milliards de recettes fiscales).
a écrit le 09/01/2018 à 12:57 :
C'est pas grave les p'tits poussins...a 80 kms/hr max sur la route vous consommez moins, qu'ils disent. De plus Hidalgo vous demande de prendre le vélo. Soyez sympa faites plaisir à la Parisienne, que diable!
Réponse de le 09/01/2018 à 15:51 :
Et elle a bien raison.
Faites également plaisir à la qualité de notre air, à la qualité de notre environnement, et à notre balance commerciale.

La gabegie de pétrole et d’énergie est un luxe que notre civilisation ne doit plus se payer. Il est plus que temps de changer de comportement et de paradigme.
Réponse de le 09/01/2018 à 18:56 :
@T.H Gemini
Amen.
a écrit le 09/01/2018 à 11:27 :
La vérité c'est que la taxe carbone augmente moins vite que la pollution.Il est temps d'augmenter la taxe carbone une bonne fois pour toutes de 20 % et de l'appliquer directement a EDF ,ENGIE,TOTAL,VEOLIA etc...Ce sont les poumons de nos enfants qu'il faut sauver et il faut bloquer le réchauffement climatique mondial.
Réponse de le 09/01/2018 à 11:58 :
Sachez que la TICGN augmente de 43.7% en 2018, 22.4% en 2019, 18.4% en 2020, 15.4% en 20121 et 13.4% en 2022 ,dons l'évolution de la taxe carbone est bien prise en compte
Réponse de le 09/01/2018 à 15:20 :
L'électricité produite par EDF est quasi totalement décarbonée (surtout grâce aux centrales nucléaires qui bon an mal an en produisent les 3/4), il n'y a aucune raison de lui appliquer la moindre taxe carbone.
Réponse de le 09/01/2018 à 18:36 :
Le nucléaire decarboné? C'est une blague.

La fabrication d'un m3 de ciment Portland consomme une centaine de Kg de fioul et libère a peu près 930 kg de C02.
La production d'une tonne d'acier libère entre 300 kg CO2(acier recyclé) et 900 kg de CO2 (acier neuf).

Un EPR c'est 300 000 m3 de béton, et 45 000 tonnes d'aciers divers. Et je ne compte pas le bilan carbone des camions de transport, engins de chantiers et groupes électrogènes.

Et il faudra ajouter les infrastructures de retraitement et d'enfouissement ainsi que les travaux de démantèlement qui sont aussi pharaoniques que ceux de construction.
Réponse de le 11/01/2018 à 21:45 :
@@bruno_bd : construire une tour à la Défense c'est aussi beaucoup de béton et d'acier.
Transporter des éoliennes et des panneaux photovoltaïques pour les installer (et ils viennent souvent de Chine) c'est aussi du CO2. Les bateaux pour aller installer des éoliennes en mer et les entretenir aussi. Quant au dégagement de CO2 occasionné par la construction d'un EPR par MWh produit (alors qu'il est construit pour durer 60 à 80 ans, ça ne doit pas faire lourd. Allez, faisons une estimation à la louche avec vos chiffres, ça fait 306000 tonnes de CO2. Sur 70 années de vie avec un facteur de charge de 75% un EPR va produire 30,7 millions de MWh. Chaque MWh nucléaire produit va donc "dégager" 9,9kg de CO2. Soit l'équivalent d'une centaine de km avec une voiture très propre. Avec du gaz, du charbon ou du fuel on est plutôt (hors construction de la centrale qui utilise aussi béton et acier) entre 250 et 400 kg/MWh. Alors je veux bien parler de nucléaire "quasi décarboné" au lieu de nucléaire décarboné.
a écrit le 09/01/2018 à 10:58 :
Les taxes sur l'énergie sont faibles en comparaison des taxes sur le travail (les cotisations sociales). Les charges sociales doivent être réparties sur le travail ET sur l'énergie. Voir la note n°6 du CAE. Une taxe sur l'énergie permettrait de réduire le cout du travail et de réduire le chomage tout en préservant le climat.
Réponse de le 14/01/2018 à 14:21 :
Je ne crois pas qu'une taxation supplémentaire de l'énergie provoquerait un arbitrage en faveur du travail, même en la portant à un niveau faramineux.
Elle provoquerait surtout une décroissance économique très forte, une explosion du chômage et de la pauvreté, et des stratégies individuelles de survie par l'autarcie économique pour les ménages (un peu de jardinage, d'élevage...).
a écrit le 09/01/2018 à 10:53 :
J'ai fais le plein lundi matin et le prix du litre du super 95-E10 n'était que 4 cts plus cher que le mazout. A prix constant, et, selon l'augmentation des taxes prévue, d'ici un an même tarif et dans deux ans le prix de l'essence sera légèrement plus bas que celui du diesel. Juste retour des choses.
Réponse de le 09/01/2018 à 15:27 :
Même avec les voitures essence les plus performantes en termes de consommation (3 cylindres turbocompressées, hybrides), la consommation reste plus élevée (env 20%) qu'avec un diesel moyen, surtout en conditions autoroutières. Ces voitures essence performantes sont quasiment aussi chères à l'achat qu'un diesel. Et cerise sur le gâteau ces motorisations essence émettent autant de particules fines qu'un diesel. Autrement dit le diesel est loin d'avoir dit son dernier mot.
a écrit le 09/01/2018 à 10:33 :
A raison d'un plein d'essence par semaine pour un smicard travailleur à temps complet, ça représente pour l'essence une hausse de 12€ par mois.

Pour le même profil mais conduisant un diesel, c'est 20€ mois.

On peut donc remercier Macron de zigouiller nos cotisations pour 20 balles de plus en net sur la fiche de paye pour pouvoir payer le surplus de taxes en essence et diesel. Wahou.
Réponse de le 09/01/2018 à 15:31 :
Vous avez réellement cru que Macron, ex ministre de l'économie d'un gouvernement socialiste (et tout aussi inféodé à un électorat bobo-écolo d'ailleurs à peu près inexistant hors de Paris) et qui a éprouvé le besoin d'embaucher un Hulot allait baisser les impôts et taxes, et surtout ne pas taper comme un sourd sur les carburants (y compris le gaz) ?
a écrit le 09/01/2018 à 10:06 :
Mr macron en marche du pouvoir d achats tout augmente en janvier gravement la csg voler aux retraitees elle vas feres plus des perdants que des gagnats em plus macron n as aucun respect pour les retraitees en plus leS smicard les 20€ de gain ils vont perdre ? 2018 le ca tombe de macroéconomie ?
a écrit le 09/01/2018 à 9:31 :
Ce qu'on donne d'un côté est repris subrepticement de l'autre. Il fait pas bon d'être automobiliste en ce moment...
Réponse de le 09/01/2018 à 15:35 :
Achetez une VW Golf multifuel (seule voiture grand public multifuel en 1è monte en vente) et roulez au E85. On le trouve à 0,46€ le litre et on en consomme environ 15% de plus qu'avec du SP95-E10. Le calcul est vite fait...
Ce qu'il faudrait c'est que les constructeurs produisent à nouveau des voitures multifuel, c'est le bon plan économique du moment.
Réponse de le 09/01/2018 à 15:54 :
@citoyen : les taxes sur les carburants ce n'est pas un taux mais une accise et c'est cette accise qui a été alourdie au 1er janvier.
Le prix TTC du carburant c'est
(prix HT ; brut, raffinage, transport, distribution) + accise fixe (TICPE, CCE), le tout soumis à 20% de TVA.
Même si le brut tombait à 0, on paierait encore le gazole autour de 1,10€
Pour 1l de gazole au prix moyen actuel de 1,4€, il y a
-23 ct de TVA
-61 ct d'accise
soit 84 ct de taxes et 56ct de gazole.
source : http://www.douane.gouv.fr/articles/a12285-carburants-gazole-super-e10-taux-de-taxe-par-region
La vérité c'est que c'est l'état qui se goinfre sur les carburants. Pourquoi se gêner puisque de toutes façons leur consommation est peu élastique aux prix.
a écrit le 09/01/2018 à 9:27 :
bien sûr cela est déplorable cette énorme augmentation du gazoil, ces gouvernants veulent afficher son prix sur celui de l'essence, mais même en voulant cela, la consommation restera toujours inférieure à celle de l'essence,
a écrit le 09/01/2018 à 8:50 :
A cause des taxes !?

Le pétrole est soutenu artificiellement par le lobby pétrolier depuis plus de 6 mois et la plus grosse hausse viendrait des taxes ?

Non c'est la spéculation qui fait grimper les prix, très mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat des ménages.

Mais tout va bien que nous disent les marchés financiers et leurs exécutants politiciens.
Réponse de le 09/01/2018 à 9:15 :
n importe quoi !
le prix de l essence c est à 60 % des taxes (https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/structuration-des-prix-de-l-essence-et-du-gazole-france). le cout du petrole c est meme pas 25 % du cout payé (le reste c ets le raffinage, la marge du distributeur ...)

Faut arreter avec vos obsessions sur les marchés financiers. ils y sont pour rien la (pas plus que pour la remontee du cours du brut, c est les pays porducteurs qui decident (en particulier l arabie saoudite)
Réponse de le 09/01/2018 à 9:31 :
"le prix de l essence c est à 60 % des taxes "

Oui depuis toujours donc, le taux ne variant donc que très peu maintenant c'est la spéculation qui a fait bondir essentiellement le prix de l'essence.

Le baril est passé de 35 dollars à plus de 60 dollars et vous affirmez sans rire que cette hausse n'y est pour rien ? Le prix de la matière a doublé et cela n'aurait pas d'incidence sur le marché ???

Vous pouvez arrêter de nous démontrer que vous passez votre temps à commenter l'économie alors que vous n'y connaissez strictement rien svp ? Merci.

Épuisant...
Réponse de le 09/01/2018 à 9:31 :
"le prix de l essence c est à 60 % des taxes "

Oui depuis toujours donc, le taux ne variant donc que très peu maintenant c'est la spéculation qui a fait bondir essentiellement le prix de l'essence.

Le baril est passé de 35 dollars à plus de 60 dollars et vous affirmez sans rire que cette hausse n'y est pour rien ? Le prix de la matière a doublé et cela n'aurait pas d'incidence sur le marché ???

Vous pouvez arrêter de nous démontrer que vous passez votre temps à commenter l'économie alors que vous n'y connaissez strictement rien svp ? Merci.

Épuisant...
Réponse de le 09/01/2018 à 9:47 :
Tenez en prime, un lien, n'hésitez pas à vous instruire hein, merci.

"Arabie saoudite, shale, Opep... Pourquoi les prix du pétrole repartent à la hausse" https://www.challenges.fr/entreprise/energie/arabie-saoudite-shale-opep-pourquoi-les-prix-du-petrole-flambent_500504
Réponse de le 09/01/2018 à 15:43 :
@citoyen :
ce sont bien les taxes qui sont à l'origine de la hausse des carburants des derniers mois, et en particulier de la hausse faramineuse constatée début janvier. Et idem pour le gaz. la dernière fois qu'on avait eu une telle flambée des taxes sur le carburant c'était au début du cabinet Balladur en 1993 (+42ct de franc sur l'essence et seulement 4 sur le gazole, choix clairement affirmé par le ministre du budget de l'époque, N. Sarkozy, pour favoriser la filière automobile française très performante sur le diesel). Là le matraquage sur le gazole (8ct) est encore plus lourd. Aux français de réagir, de passer massivement à l'éthanol qui est raisonnablement taxé, et d'acheter la seule voiture neuve du marché compatible en 1è monte, à savoir la VW Golf 1,4TFSI. Tant pis pour les constructeurs français, soit ils proposent des voitures multifuel, soit ils disparaissent.
Réponse de le 09/01/2018 à 16:34 :
"ce sont bien les taxes qui sont à l'origine de la hausse des carburants des derniers mois, et en particulier de la hausse faramineuse constatée début janvier."

Combien de taxes en plus ? Le GO est passé de 1 euro 10 à 1 euro 40, il y a donc eu 30 centimes d'augmentation de taxe par litre selon vous ? Voyez on est dans du concret là vous avez juste à...

Le baril de pétrole a presque doublé en un peu moins d'un an, expliquez moi comment cela ne peut avoir aucune influence sur le prix de l'essence selon vous ? Vous êtes le roi de l'affirmation mais ne développez jamais.
Vu que j'en ai un peu marre de votre bla bla habituel je prends le problème à l'envers on ne sait jamais...

Adieu
Réponse de le 09/01/2018 à 20:58 :
@citoyen : n'oubliez pas non plus le cadeau de départ du gouvernement Valls début 2017 pour près de 5 ct de taxes en plus. Sans ces coups de pouce fiscaux à répétition vous paieriez votre gazole 13 ct de moins. Et n'oubliez pas que si le brut a certes doublé par rapport à son plus bas, il est aussi plus de moitié moins cher qu'à son sommet atteint à la mi-2008 avec plus de 150$/baril (il est aujourd'hui à 68$ ce qui reste très raisonnable, au grand dam de Maduro et de sa mafia chaviste). De toutes façons dire d'un produit dont les taxes représentent 60% (et viennent de faire un bond de plus de 10%) du prix et dont la composante "brut" représente à peine 20% est cher à cause de l'évolution du prix du brut, c'est d'un ridicule consommé.
Réponse de le 10/01/2018 à 9:47 :
"Sans ces coups de pouce fiscaux à répétition vous paieriez votre gazole 13 ct de moins."

Merci ! Enfin on peut chiffrer cette hausse fiscale !

13 centimes sur 40 centimes d'augmentation de prix de l'essence font bien que l'essentiel de la hausse ne vient pas des taxes même si je considère ces hausses comme scandaleuses, ce n'est pas parce que le mac a annoncé la fin du diesel qu'il faut dépouiller les automobilistes.
Réponse de le 10/01/2018 à 10:58 :
@citoyen : 40 ct ? vous parliez de 30 2 posts plus haut. Et n'oubliez pas que la TVA impacte AUSSI la hausse de prix liée au cours du brut. Autrement dit quand le bruit augmente l'état se remplit aussi les fouilles.
Réponse de le 10/01/2018 à 19:14 :
" @citoyen : 40 ct ? vous parliez de 30 2 posts plus haut."

C'est vrai c'était début 2016 en fait qu'il était à un euro le go, désolé.
Réponse de le 11/01/2018 à 9:11 :
"Autrement dit quand le bruit augmente l'état se remplit aussi les fouilles. "

Ben oui mais c'est que ça coûte très cher les milliardaires et les multinationales à subventionner, faut les comprendre...
a écrit le 09/01/2018 à 8:46 :
Merci Macron , Merci Macron , quel bonheur de travailler pour vous .... !
a écrit le 09/01/2018 à 8:41 :
La lutte contre le rechauffement climatique a bon dos pour augmenter les taxes
En ce qui concerne le gazole après l'avoir favorisé le voilà maintenant accusé de tous les maux vérité 'un jour mensonge du lendemain!
Réponse de le 09/01/2018 à 15:55 :
C'est dingue hein ? L'Homme évolue et ses connaissances avec lui, incroyable !
Peut-être que votre médecin, comme dans les années 50, continue de vous conseiller de fumer des cigarettes...
Réponse de le 09/01/2018 à 15:57 :
Les gouvernements n'attendaient que ce prétexte(le réchauffement + le diesel soit-disant cancerigène) pour recommencer à augmenter régulièrement les taxes sur les carburants comme dans les années 90.
Réponse de le 09/01/2018 à 16:05 :
@chich vous n'avez pas compris ma remarque ce que je reproche c'est qu'en instaurant le système du bonus malus basé uniquement sur le carbone on a favorisé le diesel pour découvrir 8 ans plus tard que c'est une erreur une connerie de plus à mettre sur le compte des technos écolo!
a écrit le 09/01/2018 à 8:30 :
Pour le moment aucun éclaircissement de la circulation en vue, du périph Parisien à la petite route de campagne dans le bocage du Poitou, ça déborde de partout. Le gouvernement aurait bien tort de se priver... tant que ça roule.
a écrit le 09/01/2018 à 8:05 :
Ici a Seoul aucunes augmentations sur tous les types de carburants a noter depuis la pretendue diminution des quotas. Importes des USA. Ceci explique cela.
a écrit le 09/01/2018 à 7:58 :
heureux ceux qui habitent en bordure de l'Espagne, le gas-oil a 1,009€ le litre, vivement cette été que l'on passe de belle vacances..A des prix acceptables...
Réponse de le 09/01/2018 à 15:58 :
Avec la hausse démentielle du gazole, les frontaliers savent ce qu'ils ont à faire !
Réponse de le 09/01/2018 à 20:56 :
habitant à côté du perthus, j'ai fait le plein aujourd'hui à Figueras, le gas-oil y est maintenant à 1;19 euros le litre, mais cela reste encore raisonnable.
a écrit le 09/01/2018 à 7:48 :
Une mesure du nouveau monde qui ressemble aux mesure de l’ancien monde.
Une mesure inflationniste qui va à l’encontre des mesures du gouvernement pour augmenter le pouvoir d’achat des actifs. Le matraquage fiscal continue, sans réduction de la dépense publique on ne pourra sortir le pays de l’ornière durablement
Réponse de le 09/01/2018 à 8:47 :
Hollande-Macron mème combat !
LE changement ..... mais OU ?
Réponse de le 09/01/2018 à 15:55 :
Ah, parce que selon vu, il y a des pays qui ont moins de dépense publique et qui vont mieux que nous ?
J’aimerai bien savoir où. Le Royaume Uni ? Les États-Unis ? L’Allemagne ?

En réalité, le problème est plus général : c’est toute notre civilisation occidentale et le capitalisme qui crève de ses contradictions et nous emporte avec.
Pour brasser toujours plus de fric, tout est bon pour détruire notre planète. Nous n’y survivrons pas.
Réponse de le 09/01/2018 à 16:04 :
"qui va à l’encontre des mesures du gouvernement pour augmenter le pouvoir d’achat des actifs" Honnêtement vous y aviez cru ?
Et c'est un retour aux (très vieilles) recettes des années 70-90 même si elles sont repeintes en vert. En fait c'est DSK qui avait décidé d'arrêter d'augmenter les taxes sur les carburants. Il sera temps de rappeler lors des élections à venir à l'actuel exécutif que l'électorat écologiste est totalement marginal en France (et qu'accessoirement les mesures proposées par les écologistes, si on vient à les appliquer, iront de façon à peu près certaine en direction opposée de la protection réelle de l'environnement).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :