Limitation à 80 km/h, téléphone au volant : les annonces d'Edouard Philippe

 |  | 434 mots
(Crédits : Regis Duvignau)
Des routes secondaires à double sens limitées à 80 km/h, permis "retenu" dans certains cas : le point sur les annonces d'Edouard Philippe

Vitesse maximale sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central abaissée de 90 à 80 km/h dès le 1er juillet, permis de conduire "retenu" en cas d'infraction commise téléphone en main : Edouard Philippe a annoncé mardi 18 mesures pour lutter contre la mortalité routière.

Cet abaissement de la vitesse sur les routes secondaires sans séparateur (terre-plein, barrière), qui permettrait selon Edouard Philippe de sauver "entre 350 et 400 vies par an", ne concernera pas les portions de routes de deux fois deux voies sans séparateur central. Ces dernières resteront limitées à 90 km/h, a précisé M. Philippe en clôture d'un Conseil interministériel de sécurité routière.

Une "clause de rendez-vous au 1er juillet 2020" permettra d'évaluer les effets de la mesure, a précisé le Premier ministre.

L'objectif du gouvernement est ainsi de faire reculer le nombre de morts sur les routes, reparti à la hausse (3.477 tués en 2016) depuis le plus bas historique de 2013 (3.268). La France n'a plus connu de hausse aussi durable depuis 1972. Selon les chiffres officiels, les routes à double sens hors agglomération ont concentré 55% des accidents mortels (1.911 tués) en 2016.

"L'insécurité routière n'est pas une fatalité", a martelé Edouard Philippe, regrettant que "sur la période des fêtes, 105 personnes ont perdu la vie sur les routes de France".

"Agir sur la vitesse permet de diminuer le nombre d'accidents et la gravité de ces accidents", a ajouté M. Philippe.

"Une mesure politique regrettable"

Pour la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, "la priorité des priorités, c'est de diminuer la vitesse sur le réseau le plus dangereux de notre pays".

Une mesure que regrette de son côté l'association 40 millions d'automobilistes : son président, Daniel Quéro, a estimé que l'abaissement de la vitesse sur ces tronçons est "une mesure politique regrettable".

Dans un communiqué transmis mardi, l'Association des départements de France, qui ne se prononce pas "sur la pertinence de la mesure", a assuré avoir "obtenu du Premier ministre que l'Etat (...) finance l'intégralité de l'installation des nouveaux panneaux" induit par le changement de vitesse sur ces portions.

Par ailleurs, Edouard Philippe a assuré que le surplus des recettes de PV sera reversé en "intégralité" aux soins des accidentés de la route. Enfin, les forces de l'ordre pourront "retenir" le permis d'un automobiliste pris téléphone en main et qui, selon le Premier ministre, "a commis en même temps une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers".

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2018 à 21:29 :
Bientôt plus des permis de conduire tousse fiches dans les tribunaux de police 👮 stop police ? Ils y aurait mois de pollution Hulot ils doit hêtre contente ils a 8 véhicules le ministre de l'écologie le bon la brute est le truand macron Philippe Hulot ?
a écrit le 11/01/2018 à 21:19 :
Eduard Philippe ils a aux une contravention a 150 km H ? Pour 90 km H ? Ils fait la morale ils nia pas des morale c est dès impots en plus et de permis en mois ils nia plus de liberté en france je suis pour les 90km pas pour 80 km ?
a écrit le 10/01/2018 à 18:52 :
c évident en sachant que par an 73000 morts par le tabac 49000 par l'alcool
il est important de passer la vitesse a 80 km h
a écrit le 10/01/2018 à 17:26 :
l'effet en terme de nb de décès sera minime. Si l'on veut vraiment des résultats il faut maintenant s'attaquer à la deuxième cause de mortalité sur la route: l'alcool. Mais là le gouvernement va capituler sans combattre devant le lobby viticole et de l'hotellerie restauration. il est plus facile de ponctionner des amendes de 45 € à tire la rigot cela rapporte plus!
Réponse de le 10/01/2018 à 17:35 :
Pour ne pas être une.vache à lait, il suffit de respecter les règles! Savez vous que lorsque la vitesse est limitée à 80kmh, il s’agit de la vitesse Maximale et non minimale comme beaucoup le croient?
a écrit le 10/01/2018 à 16:17 :
Si ces mesures étaient utiles pour sauver des vies, la mise en œuvre devrait être immédiate. Ceci étant dit, je suis bcp plus d’accord avec les mesures concernant le téléphone et l’alcool qu’avec la vitesse qui devrait plutôt être modulée
a écrit le 10/01/2018 à 15:51 :
la vrai raison L'ETAT DES ROUTES,avec la complicite des journalistes personne n'en parle
a écrit le 10/01/2018 à 14:00 :
Beaucoup d'accidents sont dus au mauvais etat des routes secondaires cette lubie de mr Philippe n'est que l'arbre qui cache la foret !!!!et d'une facon dictatorial
a écrit le 10/01/2018 à 13:24 :
La baisse de la vitesse il faut noter que c’est la seule baisse de ce début d’année,hausse des carburants, hausse des assurances, hausse des amendes, hausse des péages, je croyais qu’on était dans le nouveau monde .
Toujours la même recette le matraquage fiscal
a écrit le 10/01/2018 à 12:32 :
Edouard Philippe parle d'une baisse de 350 à 400 décès par accidents routiers par an ; d'où sort-il ce chiffre ? comment l'a-t-il validé ?
a écrit le 10/01/2018 à 12:03 :
ce gouvernement amateur puérile sort des études approximatives bidonnées pour décider de mesures imbéciles, de décisions crétines ;

C'est risible à souhait. on commence l'année 2018 dans les fous rires et le déclin de la France vers les bas fonds.
Réponse de le 10/01/2018 à 13:17 :
Et si on n'arrive pas à faire annuler cette décision, il est alors à craindre que ça ne soit que le début (comme pour les taxes sur les carburants) : on parle déjà de passer entièrement certaines villes à 30km/h (certaines expérimentent déjà des zones à 20km/h), on commence à imaginer la re-descente de la vitesse sur les routes secondaires à 70km/h d'ici 5 à 10 ans, sans compter l'adaptation automatique de la vitesse des voitures bientôt connectées sans qu'on puisse rien y faire ...
a écrit le 10/01/2018 à 12:03 :
ce gouvernement amateur puérile sort des études approximatives bidonnées pour décider de mesures imbéciles, de décisions crétines ;

C'est risible à souhait. on commence l'année 2016 dans les fous rires et le déclin de la France vers les bas fonds.
a écrit le 10/01/2018 à 11:52 :
on aurait pu choisir de faire des murs pour séparer les 2 voies de circulation !!!!!!!
Réponse de le 11/01/2018 à 6:29 :
Idée saugrenue : elle aurait été dans le sens de l'intérêt des citoyens, comme celle déjà de faire appliquer le 90 km/h avant de passer au 80, ou d'organiser des sections de dépassement sécurisées (muret, vitesse augmentée pour faciliter le dépassement sur route en bon état)
a écrit le 10/01/2018 à 11:51 :
parlons Camions et Autocar très souvent impliqués dans les accidents du moins un % très elevé le transport par rail ferroutage §... aux oubliettes ..! ont ils été elus pour cela ? ? SANS parler de l état du réseau qui se degrade
a écrit le 10/01/2018 à 11:49 :
parlons Camions et Autocar très souvent impliqués dans les accidents du moins un % très elevé le transport par rail ferroutage §... aux oubliettes ..! ont ils été elus pour cela ? ?
a écrit le 10/01/2018 à 10:52 :
C'est étrange toutes ces mesures quelque peu impopulaires en début d'année.
Cela ressemble un peu aux 5 € de l'APL.
C'est du sabordage politique, ou de la maladresse ?
Réponse de le 10/01/2018 à 15:50 :
Et comme ils prennent encore plusieurs % dans les sondages en popularité ,ils vont continuer de plus belle.
a écrit le 10/01/2018 à 10:18 :
C'est honteux que des études américaines sont mises en avant pour justifier le passage à 80 km/h, sachant que les normes américaines sont beaucoup plus laxistes que les normes Françaises. La mortalité française ne serait-elle pas plutôt lié au fait que les restrictions budgétaire liée à la crise aurait eu un impact négatif sur l'investissement en infrastructure routière ? En 10 ans de crise, les routes on pu sérieusement se dégrader. Et ou va le milliard d'euro des radars ?
a écrit le 10/01/2018 à 9:49 :
Nous vous remercions cher 1 er ministre , nous , provinciaux qui faisont nos 30 / 70 kms par jour pour aller travailler et qui nous sommes pris dans la tête :
*une hausse du gas oil bien forte
* un controle technique encore plus cher et qui vise à faire tourner le business des réparateurs
* une baisse de la vitesse à 80 km / h .
Plutot que de soi disant nous sauver la vie, il faudrait arrêter de nous la pourrir !
a écrit le 10/01/2018 à 9:10 :
Même si je suis pour cette mesure, 80 km/h c'est une bonne vitesse, d'une part il est indispensable que les camions baissent leur vitesse à 70 mais là le lobby pétrolier va refuser forcément et qu'enfin ces camions aillent sur les autoroutes, qu'on les y oblige, une Loi les y contraint mais dans la réalité une grande partie d'entre eux utilisent les réseaux secondaires et toutes les conséquences sur la sécurité et l'entretien des infrastructures routières que cela incombe et la police préfère verbaliser les salariés dans leur bagnole que les compagnies de transports routiers.

Mais quand même, vous êtes un journal économique, de savoir qui fabrique les panneaux sur route à mon avis pourrait être intéressant parce que du coup c'est une manne financière considérable qui va lui être accordée.
Réponse de le 10/01/2018 à 10:52 :
Donc sur le réseau bidirectionnel, soit les voitures s'accumuleront derrière les camions à 70km/h soit elles tenteront des dépassements mais avec un différentiel de vitesse avec les camions limité à 10km/h (80km/h-70km/h), soit un dépassement qui durera bien longtemps de nature à maximiser le risque de collision frontale ? Bonne idée, effectivement.
Réponse de le 10/01/2018 à 18:52 :
"soit les voitures s'accumuleront derrière les camions à 70km/h"

Ben non justement.

"mais avec un différentiel de vitesse avec les camions limité à 10km/h (80km/h-70km/h)"

LE code de la route permet de doubler avec 20 km/h d'écart.

Sortez de chez vous et vivez parce que la vous faites des commentaires sûr de vous alors que vous ne savez pas grand chose de la vie visiblement...
Réponse de le 11/01/2018 à 8:02 :
Vous confirmez donc mes propos : avec votre proposition les voitures s'accumuleront donc derrière les camions à 70km/h puisque ne pouvant dépasser les 80km/h elles ne peuvent doubler avec le différentiel de 20km/h nécessaire légalement.
Réponse de le 11/01/2018 à 8:13 :
Doubler avec un différentiel de 20km/h est fait pour limiter la durée du dépassement et donc les risques. En aucun cas cela autorise à rouler au-delà de la limitation en vigueur pour dépasser.
a écrit le 10/01/2018 à 9:02 :
S'il suffisait de baisser les limitations de vitesse pour diminuer le nombre de victimes sur nos routes, pourquoi ne l'a t-on pas fait plus tôt ? Je propose pour cela que la vitesse limite soit ainsi portée à 20 km/h. La loi mathématique invoquée par le gouvernement permettra de ce fait d'épargner la vie de centaines d'automobilistes, et les extrémistes soutiendront que limiter à 0 km/h réglera définitivement le problème.
On voit bien l'ineptie d'une telle mesure qui ne s'attaque pas aux vraies difficultés qui ne tiennent pas toutes aux comportements des conducteurs. L'état du réseau secondaire et l'accroissement incessant du trafic routier de marchandises sont deux faits incontournables que le gouvernement se refuse à examiner en raison de leur coût financier et politique. Évidemment la fixation d'une vitesse limite présente beaucoup plus d'avantages : facilité de mise en oeuvre et gain financiers immédiats et importants.
Sans compter le danger qui consiste à uniformiser la vitesse pour tous les usagers (auto, camions, scooters, motos....).
Bref, des mesures qui vont pour certaines dans le bon sens mais qui n'échappent pas à la facilité hypocrite pour d'autres.
a écrit le 10/01/2018 à 8:41 :
Quant au téléphone au volant, rien à redire. Il va bien falloir que les habitués de cette infraction rentrent dans le rang.
Mais pour la limitation unilatérale à 80 km/h, c'est une autre affaire.
C'est tout le réseau de routes secondaires à deux voies qui est concerné et non pas seulement des portions accidentogènes répertoriées par les services des collectivités locales.
La limitation modulée à des sections voire à des périodes aurait été facilement acceptée par tous. Il en va tout autrement de la généralisation aveugle.

Cela montre bien qu'il s'agit d'une décision unilatérale, autoritaire et abrupte prise sans aucune concertation avec les Régions et département. Cela nous montre aussi toute la disponibilité de l'équipe au pouvoir et de son écoute des premiers concernés. Et cette équipe veut nous faire croire qu'elle tient aux consultations/concertations.
Que je sache la limitation générale à 80 km/h sans modulation autant que la limitation à 90 km/h fera elle aussi son contingent de morts dans des chocs frontaux ou non.

D'autre part, pénaliser les conducteurs prudents qui respectent les limitations et plus généralement toutes les règles de circulation routière n'évitera pas les dépassements commis par des conducteurs imprudents auteurs de dangers routiers, tout au rebours.

Monsieur Richard ne va pas se contenter de cristalliser la grogne sur sa personne. Compte tenu des solutions adoptées dans les pays riverains qui ont réussi le pari d'abaisser le nombre de tués sur les routes sans diminuer les vitesses, il va passer aussi pour un fieffé despote borné et inintelligent en marquant son parti des mêmes vertus pour l'avenir.

Cinq pays de l'UE seulement sur vingt sept, sans tenir compte des principautés, ont adopté une vitesse unique sans modulation limitée à 80 sur routes, et ce ne sont pas les pays totalisant le moins de tués. Il est vrai que la machine répressive à fric va rapporter beaucoup à l'état, quoiqu'il puisse en dire. Tout est fait pour que l'automobiliste fasse vivre des nababs qui ne se privent de rien.
Vivement les prochaines élections.
a écrit le 10/01/2018 à 7:05 :
Plus d'une centaines d'études dans différents pays compilées par une université norvégienne démontre le bénéfice de la baisse de la vitesse. Moins 5 km/h correspond à 425 morts en moins et tous les impacts positifs associés. Le Danemark est à 80 km/h sauf sur un tronçon qui a coûté 5000 euros du m pour être sécurisé ! L'Angleterre est à 97 km/h mais les routes étroites ne permettent en pratique que 70 km/h. Bref 80 km/h est un bon compromis vitesse et sécurité et permet des avantages à tous les niveaux : moins d'accident, moins de consommation, moins de pollution, moins de coûts etc.
Réponse de le 10/01/2018 à 11:35 :
Oui,bravo a ce premier ministre courageux qui va aussi baisser la vitesse sur les autoroutes pour notre sécurité:pourquoi pas 110km/h pour sauver nos vies?
Réponse de le 10/01/2018 à 12:41 :
Entre le 80 du Danemark et le 97 de l’Angleterre il y a le 90 de la France. C'était déjà un bon compromis
En France il y aussi des routes où rouler à 90 est suicidaire et d'autres où je me sent en toute sécurité même à 110.
Tout est une question de responsabilité individuelle.
De plus le timing fait vraiment penser à une mesure fiscale : juste pour les départs en vacances, histoire de remplir les caisses.
a écrit le 09/01/2018 à 22:22 :
Je pense que l'arsenal législatif français a l'encontre des automobiliste est déjà suffisant.
La principale raison de la hausse de la mortalité routière vient de la hausse de l’accidentalité routière chez les piétons et les cyclistes. Hélas le téléphone au volant ne concerne pas que les personnes a bord de véhicules motorisé, de plus en plus de piéton voir de cycliste sont plus intéressée par leur téléphone que par ce qu'ils font sur la chaussé.

Rappelons que l’ONISR observe une augmentation des accidents mortels de cyclistes et de piétons ayant consommé de l’alcool

Aucune annonce de la part du gouvernement concernant une évolution des sanction a l’égard des drogues, notamment amélioration des moyens de contrôle.
En 2016 22% des personnes décédées l’étaient dans un accident impliquant au moins un conducteur ayant consommé un produit stupéfiant

Concernant les 2 roue motorisé une part encore trop importante des usagers ne portait pas de casque, notamment les petites cylindré.

Les chauffards roulant nettement au dessus des vitesses autorisé ne changerons pas leur comportement avec la baisse de la limitation. Si ils ne respectait pas la limitation actuelle ils ne respecterons pas plus la nouvelle. Je serais curieux de connaitre les résultat de expérimentation qui a tout de même durée 2 ans et dont le gouvernement refuse de publier les résultat. Ceux ci ne vont pas dans leur sens ?
Réponse de le 10/01/2018 à 8:49 :
Interdisons , formatons , reglementons , taxons , encadrons..... faisons de ce pays un pays invivable ( ... deja bien amorçé ! ) !
A quand les manisfestations d'enthousiasme de masse sur commande comme en Corée du nord ou en Chine il n'y a pas si longtemps ???
a écrit le 09/01/2018 à 22:00 :
En Angleterre , autre son de cloche au pays des hommes libres ..

- Le choix anglais depuis 2009 de désactiver 56% des radars automatiques après une expérience particulièrement réussie dans la ville de Swindon (agglomération de 300 000 habitants). Malgré cette décision politique, l'Angleterre poursuit inlassablement sa baisse des accidents.

- La limitation de vitesse sur le réseau secondaire anglais est de 60 mph (97 km/h), soit 7 km/h de plus qu'en France. Pourtant il n'existe pas le moindre débat pour l'abaisser... Comment l'Angleterre parvient-elle à observer deux fois moins d'accidents qu'en France avec une limitation de vitesse supérieure ?

- Une politique basée sur la fin de la guerre contres les automobilistes, alors qu'en France, on qualifie souvent de « dévastateurs » les effets de communication visant à atténuer le modèle répressif.

http://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/l-angleterre-un-autre-modele-de-securite-routiere-949
a écrit le 09/01/2018 à 21:59 :
Espérons que les membres du gouvernement respecterons également ces mesure.
Alors qu'il nous rabâche les oreille avec le danger de la vitesse au volant, monsieur hollande avait l’habitude de rouler a 170 sur l'autoroute, mettant en danger l'ensemble des usages respectant les régles.
Pourquoi payer des millions d'euro pour assurer leur sécurité si lorsqu'il prenne la route, il "joue a la roulette russe"
Réponse de le 10/01/2018 à 8:50 :
.... idem Philippe mais la loi c'est pour les autres !
a écrit le 09/01/2018 à 21:58 :
Jean Cyan militant du parti héroïque Upr nous rappelle le pourquoi du "pas sage" à 80 km/h : De toute façon, ce gouvernement se moque éperdument de la volonté du peuple. Vinci, ASF, Cofiroute et consorts se frottent les mains. Le rapport coûts / durée trajet va être plus favorable aux autoroutes.
Quel gâchis également tous ces panneaux qu’il va falloir changer. Encore une décision prise par des incompétents qui roulent en voitures escortées par des motards, bien au-delà des 90 km/h...

Pour les entreprises le double accroc dans leur compétitivité du fait de la hausse du prix du diesel et cette mesure de réduction de vitesse va en effet être très impactant.

Il est rigolo en plus d' être analytique Jean..
a écrit le 09/01/2018 à 21:58 :
Espérons que les membres du gouvernement respecterons également ces mesure.
Alors qu'il nous rabâche les oreille avec le danger de la vitesse au volant, monsieur hollande avait l’habitude de rouler a 170 sur l'autoroute, mettant en danger l'ensemble des usages respectant les régles.
Pourquoi payer des millions d'euro pour assurer leur sécurité si lorsqu'il prenne la route, il "joue a la roulette russe"
a écrit le 09/01/2018 à 21:39 :
De quoi nous endormir un peu plus sur un maximum de trajets. Une mesure vraiment lamentable. Pendant ce temps là, on bat des records de ventes de pesticides, de sucre, d'antidépresseurs et de cocktails médicamenteux, les français les plus radins se pressent aux frontières pour faire le plein de carburant et de cigarettes sous-taxées. L'évasion fiscale tourne toujours à plein régime pendant qu'on diffuse de la fumée en montrant du doigt les chômeurs déjà fragilisés.
Les pauvres et les jeunes (souvent les deux), eux, peinent à boucler leur fins de mois, et roulent donc avec des pneus souvent trop lisses et des voitures à la sécurité dépassée pendant que les entreprises du CAC 40 battent leurs records de profits. Quoi de mieux pour un smicard en 205 de se faire emplafonner au petit matin pour aller bosser, par le 4x4 tout neuf rutilant du fils à papa ayant un peu trop fait la fête ? Alors elle est belle la France ?
Politique européenne vous disiez ?
a écrit le 09/01/2018 à 20:55 :
Et lui se fait flasher à 155 km/h....80 km/h c'est bon pour la pietaille, les pieds plats....les seigneurs eux peuvent foncer....sans parler de ceux qui se font enlever les PV grâce à leurs relations....
a écrit le 09/01/2018 à 20:46 :
Il faut toujour en equilibre intellligent entre securite et practicalite. Meme en restant coince chez vous tout le temps, les accidents se produisent. 80 km/h est tout simplement trop lent, particulierement dans un pays grand comme la France. On aurait pu reduire la vitesse maximale aux points dangereux, non pas generaliser cette mesure a partout. Si la vitesse est trop lent au contraire de maintenir viglance on perd conscience et vigilance. Ou sont les etudes ergonomiques, psychologiques et sur les facteurs humains pour supporter le bienfait d'une telle mesure contre les desavantages?
Réponse de le 10/01/2018 à 8:53 :
....."practicalité " n'existe pas dans notre langage !
Le snobisme verbal est aux frontières du ridicule !
a écrit le 09/01/2018 à 20:24 :
Et aucun renforcement de la répression contre le cannabis au volant (500 morts/an) ?
En 2015, 23% des tués sur les routes l'ont été dans un accident impliquant un conducteur ayant consommé au moins un produit stupéfiant (avec dans la moitié des cas la combinaison cannabis-alcool).
a écrit le 09/01/2018 à 19:55 :
Destructif de l'économie depuis des années, les limitations de vitesse, les ronds points à tour de bras avec en plus non pas la suppression des feux tricolores, mais leurs rétablissement, les radars etc. Quel automobiliste aura le courage de faire Marseille - Brest avec sa voiture pour aller en vacances. Il arrivera à destination sans permis et avec des amendes à régler. Les gens maintenant restent beaucoup dans leur région ou ils ont leurs repères des radars etc...... On aseptise tout doucement la France.
Réponse de le 10/01/2018 à 8:55 :
.... et le contrôle technique a venir ???
Mesure pro- riches aussi !!! ..... ceux qui ont les moyens de changer de véhicule au moindre suintement de liquide de lave glace !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :