Ministère des Sports : Matignon demande 1.600 suppressions de postes d'ici 2022

 |   |  214  mots
(Crédits : Reuters)
Matignon a demandé au ministère des Sports de prévoir la suppression de 1.600 postes d'ici 2022, selon un document consulté par l'AFP.

Cette lettre de cadrage, envoyée le 26 juillet à Laura Flessel lorsqu'elle était encore ministre, fixe à environ 450 millions d'euros son budget pour la loi de finances 2019, en baisse de 30 millions.

"Dans le cadre du processus 'Action publique 2022', vous serez appelés à appliquer un schéma d'emplois de moins 1.600 ETP (équivalent temps plein) au cours de la période 2018-2022", ajoute le courrier, qui rappelle la promesse présidentielle de supprimer 50.000 fonctionnaires.

Matignon compte "sur une transformation du mode de gestion des conseillers techniques sportifs (CTS) et sur la réduction de leur nombre, ainsi que sur une rationalisation des services déconcentrés".

Rémunérés par l'Etat, les CTS, au nombre de 1.600, travaillent auprès des fédérations sportives. Il s'agit par exemple des directeurs techniques nationaux (DTN), des entraîneurs nationaux et d'autres conseillers. Leur rôle est d'aider les fédérations pour le haut niveau et le développement des pratiques sportives sur le territoire, selon la politique fixée par l'Etat.

Les agents du ministère travaillent aussi dans les directions régionales ou départementales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Selon plusieurs sources interrogées par l'AFP, le total des agents du ministère se situe entre 3.000 et 3.500.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2018 à 15:10 :
Mais quand st ce que la présidence de ce gouvernement montera l exemple????

Nous avons tellement de ministres ( les francais ne les connaissent meme pas)
Des conseillés par centaines des hauts fonctionnaires par centaines,des elus toujours aussi nombreux, le double d embassadeurs et de consuls que les etats unis .......
Et on demande de réduire les aidants dans le sport.......
On se fout des francais. On veut mettrecau perchoir un mec qui a avec sa compagne obtenu 500 000 euros de patrimoine frauduleusement. Mais ce gouvernement est le pire que nous ayons eue. Le vote de Ferrand a 64% des lrem ......les 36% autres vont devenir quoi?? Jeté comme des malpropres.... c est juste lamentable d etre gouverné de cette façon.
a écrit le 07/09/2018 à 19:37 :
Avons nous besoin d'un ministère des sports qui va en fait couter plus cher en frais de fonctionnement qu'à actions pour le sport. Pourquoi ne pas prévoir une fédération du sport financée à parts proportionnelles pas l'ensemble des fédérations. Un ministère des sports qui n'est qu'une ligne dans un gouvernement devient le ministère du ridicule. On voit une nouvelle fois que le nouveau monde macroniste n'est qu'un ancien monde sans grande vision de l'état.
a écrit le 07/09/2018 à 15:23 :
des economies a faire au ministere de la culture

MME AGNES SAAL supendu pour abus de taxi donc detournement de biens publics vient d'etre nomme au ministere de la culture ,,,,,,,,,,,??????,,
Réponse de le 07/09/2018 à 21:23 :
paru
LIBERATION/ mediapart a révelé des emplois douteux de Pauline LEMAIRE... QUESTION ou est donc la morale /
a écrit le 07/09/2018 à 15:11 :
Il devrait montrer l'exemple 150 000 EURO POUR UN VOYAGE A GAP ,,,,

L'ECOLOGIE aussi peut en faire UN ministre ++un secretaire d'etat +++un Ministre de la transition energetique on peut en supprimer deux il y aura moins de bug

A la culture avec le paquet de chomeur professionnels qui intermittents du spectacle

ponctionne l'assurance chomage
a écrit le 07/09/2018 à 14:12 :
Bon début pour préparer les JO "Paris 2024" où nous devons tout particulièrement briller en tant que pays organisateur... Mais aucun doute que Jupiter galvanisera le moment venu les troupes, paradera en short et débardeur lors d'un footing télévisé, se fendra d'un discours guerrier devant les athlètes ... avant la grande humiliation...et le licenciement de la seconde moitié DTN qui aura survécu à la première épuration.
a écrit le 07/09/2018 à 12:47 :
Roxana, on vous aimes pour votre parcours de sportive ;

ne restez pas dans ce ministère, ne vous faites carboniser par Macron et les équipes de PHilippe Edouard Lemaire Darmanin

restez sur votre notoriété de GRANDE sportive ...
a écrit le 07/09/2018 à 10:57 :
il serait juste de publier les objectifs de baisse d'effectifs de tous les ministères et agences de l'Etat .
Réponse de le 07/09/2018 à 14:54 :
tout a fait . les futurs retraités sont a la peine. les cumulards de la politique motus ! une injustice aux yeux de tous
a écrit le 07/09/2018 à 10:55 :
Finalement une bonne décision.
Il en faudrait plus de ces nouvelles...
a écrit le 07/09/2018 à 10:23 :
Voilà la cause de la "démission surprise" de sa ministre et de sont très rapide remplacement! Comme quoi, ils peuvent nous enfumer a tout moment!
a écrit le 07/09/2018 à 10:19 :
"Cette lettre de cadrage, envoyée le 26 juillet à Laura Flessel lorsqu'elle était encore ministre".

Ok, et quel était son avis sur le sujet et maintenant celui de sa remplacante ?
Réponse de le 07/09/2018 à 19:21 :
"j'en ai assez vu, je m' casse !"...

Le ministère des sports de Mme Flessel avait déjà subi en 2018 une coupe budgétaire du même ordre: 6 à 7%.
Elle a du calculer qu'à ce rythme là, en 2024, son ministère serait réduit à 12 personnes et serait logé dans un algéco.

On est en train de mettre sur pied la pire organisation des jeux olympiques de l'histoire.

La préparation des infrastructures de transport est en train de prendre des retards irréversibles avec la défection de certains prestataires et l'abandon pur et simple de certaines lignes, l'état ne veut plus rien financer et la région attend les arbitrages budgétaires.
a écrit le 07/09/2018 à 10:16 :
Voici donc la vraie raison de la démission de Laura Flessel :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :