Pierre Gattaz regrette d'avoir traité la CGT de "terroriste"

 |   |  256  mots
Les méthodes de voyous employées par la CGT doivent cesser, serine Pierre Gattaz.
"Les méthodes de voyous employées par la CGT doivent cesser", serine Pierre Gattaz. (Crédits : © Robert Pratta / Reuters)
Le patron du Medef a jugé que le mot "terrorisme" était "inadapté". Un terme qu"il avait prononcé en réaction aux actions de blocage menées par la CGT contre la Loi travail. Pierre Gattaz réaffirme néanmoins que les procédés du syndicat sont dignes de "voyous".

Le président du Medef, Pierre Gattaz, a regretté mercredi 1er juin d'avoir qualifié de "terroristes" les méthodes de la CGT dans la contestation contre la loi Travail mais a maintenu qu'il s'agissait selon lui de procédés dignes de "voyous".

"Ce mot ("terroristes", NDLR) a été mal compris et peut choquer, notamment les personnes qui ont été touchées par les événements récents qui ont endeuillé notre pays. Ce n'était évidemment pas mon intention. Le mot terrorisme était donc inadapté dans ce contexte", déclare Pierre Gattaz dans un communiqué.

Et de renchérir: "Mais les méthodes de voyous employées par la CGT doivent cesser : menacer les salariés et les chefs d'entreprise, chanter que 'les patrons, ça ne mérite que la pendaison', revendiquer de 'bloquer l'activité économique' d'une région ou d'un pays, parler de 'terrorisme patronal' dans ses tracts, ce sont des actes qu'il faut dénoncer et qui démontrent une conception affligeante du dialogue social."

"Ne pas céder à la terreur"

Pour rappel, dans une interview publiée par Le Monde, lundi, le patron du Medef avait jeté de l'huile sur le feu. Il dénonçait la CGT et appelait à "ne pas céder au chantage, aux violences, à l'intimidation, à la terreur" dont useraient des "minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes".

Ulcérée par ces propos, la CGT a annoncé mardi 31 mai qu'elle allait porter plainte contre Pierre Gattaz pour diffamation.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2016 à 21:05 :
Ahhh la cgt a envoyé ses troupes réagir sur la Tribune?:))) saine lecture :)! mais quand arrêterez vous cette désinformation permanente qui date d'après guerre !!!! Réveillez vous le monde a (heureusement et a l échelon européen) évolué. La cgt se comporte comme l ancien regime royaliste: gestion minoritaire de privilèges de caste !!! Maintenant ça suffit !!
a écrit le 01/06/2016 à 18:09 :
C'est le problème en France actuellement. Si t'es pas d'accord avec l'autre, t'es raciste, pédophile ou terroriste. Mots qui perdent tout leur sens quand ils sont employés à tort et à travers et qu'on regrette d'avoir prononcé, n'est-ce pas mister Gattaz :-)
a écrit le 01/06/2016 à 16:37 :
Faute avouée à... ée. Triste sire !
a écrit le 01/06/2016 à 13:58 :
Si la CGT ont des méthodes de "voyou", le gouvernement par son 49.3 se situe dans le grand banditisme !
Réponse de le 01/06/2016 à 22:53 :
oui, mais là c'est du grand banditisme légal. Ça c'est comme la corruption, quand elle est le fait de ceux qui font les lois, ça devient de la corruption légale. CQFD.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :