Plus d'amendes, mais toujours autant de morts sur les routes

 |   |  417  mots
D'après la Cour des comptes, en 2016, les résultats de la mortalité routière ont été confirmés à la hausse pour la troisième année consécutive avec près de 3.500 tués sur les routes françaises en métropole (+ 2,3 %).
D'après la Cour des comptes, "en 2016, les résultats de la mortalité routière ont été confirmés à la hausse pour la troisième année consécutive avec près de 3.500 tués sur les routes françaises en métropole (+ 2,3 %)". (Crédits : Reuters)
Les radars ont rapporté plus de 920 millions d'euros en 2016, soit 131 millions de plus qu'en 2015, relève un rapport de la Cour des comptes.

Ils ne parviennent pas à réduire le nombre de victimes sur les routes, mais ils renflouent toujours plus les caisses de l'Etat: les radars ont rapporté plus de 920 millions d'euros en 2016, soit 131 millions de plus qu'en 2015, relève un rapport de la Cour des comptes. "Le montant global des amendes perçues par l'Etat au titre de la circulation et du stationnement routiers s'est élevé à 1.817,9 millions d'euros au lieu de 1.607,7 millions d'euros en 2015" soit une augmentation de 11,6%, indique cette note d'analyse rédigée en 2016, révélée par le Parisien et que l'AFP a pu consulter.

Parmi les recettes des amendes, 920 millions proviennent directement des radars de vitesse et de ceux qui contrôlent aux feux rouges et aux passages à niveaux. Or, rappelle la Cour des comptes, "en 2016, les résultats de la mortalité routière ont été confirmés à la hausse pour la troisième année consécutive avec près de 3.500 tués sur les routes françaises en métropole"En 2016, 3.469 personnes ont été tuées sur les routes de France métropolitaine (8 tués de plus qu'en 2015, soit +0,2%), après les hausses enregistrées en 2015 (3.461 morts, +77 tués, +2,3%) et 2014 (3.384 morts, +116 tués, +3,5%).

Si cette augmentation des recettes est "positive pour le budget de l'Etat" et témoigne "d'une meilleure efficacité" des radars, elle doit être "analysée (...) au regard de l'objectif gouvernemental de diminution de la vitesse sur les routes, première cause d'accidents mortels", souligne-t-elle encore.

"Marre de sauver le soldat radar"

"On ne sanctionne que des petits excès de vitesse, on a trouvé la recette miracle pour faire du jackpot", commente Pierre Chasseray, le délégué général de 40 millions d'automobilistes. "Y'en a marre qu'en France, il faille toujours sauver le 'soldat-radar', il faut le replacer à son niveau d'efficacité, qui est faible!", s'est-il emporté. Autre point soulevé par le rapport: l'affectation de l'argent qui arrive dans les caisses de l'Etat et qui finance "des dépenses diverses, ventilées sur cinq programmes distincts, dont la finalité est pour certains éloignée de l'objectif stratégique de diminution de la mortalité sur les routes".

Selon la Cour des comptes, "plus de 50% des recettes des amendes (837,1 Mˆ) ne sont pas directement affectées à la mission". C'est "la preuve du gros mensonge", selon Pierre Chasseray, "l'argent des radars ne va pas à la sécurité routière". Contacté par l'AFP, le délégué interministériel à la Sécurité routière n'était pas joignable samedi matin.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2017 à 1:57 :
IGNOBLE et scandaleux que ces presque 2 milliards d'euros PAR AN, ne soient pas exclusivement affectés, à la toute Première cause d'accidents : l'état GRAVE2 du réseau routier. De meme que taxes sur tabac et alcool devraient intégralement aller à l'Ass Maladie.
a écrit le 12/06/2017 à 10:48 :
Normal, le systeme est concu pour recuperer un max d argent. Si vous voulez contester, vous devez payer d abord et ensuite passer au tribunal ou vous n avez aucune chance (la premiere question qu on vous pose est de savoir si vous travaillez. Si par malheur vous repondez oui, ca veut dire que vous pouvez payer et donc vous etes condamne)

Donc entre un condamnation certaine et plus elevee ou une amende minoree, le choix est vite fait :-(
a écrit le 11/06/2017 à 14:43 :
Le problème gravaissime en France, qui est aussi la principale cause des accidents mortels, c'est l'état pitoyable des routes ;

Les Elus de l'Assemblée Nationale et les Présidents de la République aussi les élus des régions et des Départements, des 15 dernières années, ont préféré profiter de l'argent des contribuables pour eux mêmes et leurs familles,

et ils ont laissé choir les routes de la France ... qui ressemblent aux routes de la Roumanie et du kazakstan

il conviendrai que les associations de défense de la sécurité routière poursuivent en justice tous ces profiteurs invétérés de l'argent des contribuables ...précités
a écrit le 11/06/2017 à 13:52 :
Je viens de faire 4500 km aux US east coast , en bon français j'ai commencé par respecter scrupuleusement les limitations de vitesse. Rapidement il y avait des gens pour me "pousser" derrière ou des camions qui me doublaient. Eux ils s'emm...pas avec ces limitations (en plus je n'ai vu qu'un seul radar , feu rouge). Par contre j'ai vu pleins de voiture de sheriffs qui surveillait les comportements. C'est peut être plutôt ça la solution.
Par ailleurs les routes et les parkings sont largement dimensionnées, ce n'est pas comme chez nous avec nos routes et nos parkings rikiki.
Réponse de le 11/06/2017 à 19:11 :
Sur la cote Ouest, en dehors de la Californie, les conducteurs sont plus respectueux de la vitesse qui est bien adaptée aux conditions (ville, campagne, autoroutes). Il devient naturel d'adapter sa vitesse en fonction de ou l'on conduit. Mais en général, les vitesses max sont plus basses qu'en France : 60/70 mph sur autoroute, 55 mph sur grandes routes, 30/35 mph sur les routes secondaires, 25 mph dans les voisinages et 20 mph aux abords des écoles.
a écrit le 11/06/2017 à 11:39 :
France d'en bas: "sanction automatique"
France d'en haut: " aquitement / sursis / relaxe automatique"
a écrit le 10/06/2017 à 23:53 :
Un des avantages de la voiture électrique autonome, c'est qu'on ne pourra plus faire Vroum-Vroum, d'abord pour économiser l'énergie des batteries et ensuite parce que le pilotage sera entièrement automatique...Mais devraient rester sur les routes les Poids Lourds, (je ne les vois pas rouler avec autre chose que du gazole) responsables de nombre d'accidents graves. Eux aussi devront donc être équipés de systèmes de conduite automatique.
a écrit le 10/06/2017 à 22:20 :
Le cancer de la route, ce sont les limitations de vitesse stupides inutiles inappropriées qui entravent l'efficacité et la productivité des travailleurs de la route ;

Que chacun essaie d'évaluer combien de professions et d'entreprises de la route sont entravées, empêchées de travailler normalement ?

Ce cancer de la route ronge plombe le PIB de la France, il est responsable de la perte de compétitivité de la France ;

La perte de productivité des travailleurs de la route est estimées à près de 30 % de leurs activités, ce sont des milliards perdus ... le résultat de la répression aveugle est donc contre-productif et nul socialement.

2 causes aux accidents ne sont pas assez sanctionnées : l'alcool et la drogue qui sont les seules vrai causes déclenchantes des accidents graves de la route ;

Ne cherchons pas ailleurs les causes des accidents, mais nos élus sont des consommateurs de petites vertus et des profiteurs qui ne se rendent plus compte de ce qu'ils font, et sont incapables de discernement ...
a écrit le 10/06/2017 à 20:25 :
Mettre les radars à des zones 30 alors que PERSONNE ne roule à 30... Oui, bravo... on comprend pourquoi les amendes augmentent. Se faire doubler à 160 sur l'autoroute, il y personne... Pourquoi ?
a écrit le 10/06/2017 à 20:18 :
La police est aux endroits où ça rapporte (ex: les autoroutes où rouler à 145 km/h sur une portion à 130 quand il n'y a personne ne présente pas de danger), mais pas aux endroits où il y a du danger. J'en ai un bon exemple à coté de chez moi avec une route où rouler à + de 50 est réellement dangereux pour les piétons et les automobilistes car les platanes ça ne bouge pas en cas de choc, mais où je n'ai jamais vu un gendarme pour contrôler la vitesse. Avec les riverains, on a demandé un ralentisseur mais la Mairie est aux abonnés absents. Il y a régulièrement des accidents, mais ça n'empêche pas quelques tarés de rouler à 80 sans être sanctionnés.
a écrit le 10/06/2017 à 19:42 :
la question se pose plus de morts plus de radars plus d'entrées dans le budget non pas pour améliorer la sécurité routière mais pour boucher les trous d'une mauvaise gestion de l'état, avec des radars positionnés dans de nombreux cas non pas sur des portions à risque mais sur des portions au jackpot de la finance publique donc l'état n'aurait il pas intérêt à faire de la mort un business malgré un discours toujours aussi rocambolesque du délégué à la sécurité un poste avant tout pour remercier pour le zèle politique. Chaque semaine je constate sur l'ensemble du réseau des conducteurs plus occupés par leur portable que par la route avec parfois l'obligation de klaxonner pour que la bande de roulement soit respectée. Chaque jour des centaines d'automobiles qui roulent en "toute tranquillité" sur la voie du milieu des autoroutes et d'autres automobilistes excédés doubler par la droite? Je vois régulièrement nos "amis" gendarmes dans un canton du sud couper une ligne continue pour soit prendre un café à la boulangerie soit aller tirer de l'argent au distributeur alors qu'un rond point est à moins de 500 mètres même nos "amis" gendarmes grands donneurs de leçons sont capables de ne pas respecter le code. Par contre ils aiment à 3 ou 4 se cacher surtout en fin de mois pourquoi à ce moment là, pour un concours ??? mette des PV à foison. Les discours pompeux sur la sécurité routière sont une vaste fumisterie car d'abord les conducteurs dans la majorité roulent de moins en moins vite l'état des routes est devenue une annexe de la sécurité en premier lieu les bandes blanches qui ne le sont plus depuis longtemps et posent un vrai problème de sécurité par temps de pluie etc etc . La sécurité routière est devenue un business pour l'état pas une cause nationale au sens noble du terme.
a écrit le 10/06/2017 à 19:18 :
Il est évident que les contraventions sont devenues une nouvelle taxe déguisée et que son but est avant tout de rapport, plus ça va et plus on s'éloigne complètement du principe de sécurité routière.

Par ailleurs avec la privatisation des procès verbaux il est évident que c'est d'abord et avant tout le secteur marchant que l'on engraisse, ce serait bien d'ailleurs de connaitre les liens d'amitiés ou de familles de ces dirigeants qui ont des contrats aussi privilégiés avec l'état.

En plus cela donne beaucoup de pouvoir aux policiers dont certains mal intentionnés se servent à mauvais escient surtout qu'avec l'état d'urgence ceux-ci sont de plus en plus en train de perdre la raison.
a écrit le 10/06/2017 à 19:04 :
Ils pourraient commencer par résoudre le problème de cette route transversale très dangereuse et qui fait minimum 20 morts chaque année. Quand ça sera fait on pourra discuter d'autre chose.
a écrit le 10/06/2017 à 18:42 :
Le système des radars atteint ses limites et n'est plus qu'un impôt supplémentaire qui irrite les conducteur mais n'a plus aucun résultat en terme de nb de morts. Si l'on veut avoir un résultat il faut maintenant s'attaquer sérieusement à l'alcool mais la le lobby des café bar et des viticulteurs va dire niet et leur députés vont monter au créneau!
a écrit le 10/06/2017 à 17:39 :
Normal, les fonctionnaires qui sont en charge de la sécurité routière préfèrent transférer les pV vers les entreprises privés ( les politiques ne font qu'entériner), construire des routes à quatre voies qui elles sont plus sûres, il n'en est pas question. En plus elles seraient gratuites, ce serait une insulte pour la cupidité de ces gens.
a écrit le 10/06/2017 à 17:22 :
La vitesse est certes dangereuse, mais l’utilisation du portable devient délirante parmi les conducteurs, et il est certain que la cause de la stagnation des accidents mortels pourrait bien se trouver de ce côté-là.
Quant aux contrôles, nous n’avons encore rien vu. La mise en service des mobiles mobiles mis en œuvre par les sociétés privées, va en surprendre plus d’un, équipé « coyotte » ou pas.
a écrit le 10/06/2017 à 15:57 :
Vivement la voiture autonome: plus de permis, plus de pv, qu'est-ce qu'on va faire comme économies :-)
Réponse de le 10/06/2017 à 17:20 :
Ne vous inquiétez pas : les "décideurs " trouveront un autre moyen de remplir leur caisse : c'est leur spécialité !
Réponse de le 10/06/2017 à 17:39 :
Il semble, jusqu'à présent, que votre commentaire soit le seul raisonnable: félicitations à votre bon sens!
Réponse de le 12/06/2017 à 10:43 :
VU que l etat francais n a pas un sou, il lui faudra bien recuperer l argent a quelque part ...
Les radars ca sert a remplir les caisses, pas a eviter des accidents. Tout comme les taxes sur l alcool et le scigarettes ca sert a renflouer l etat ! Si les gens arretaient de fumer, boire et de rouler vite, il faudrait bien trouver de nouvelles sources de financement !

PS: ca serait peut etre encore pire si le taux de mortalite baissaient. Les accident de la route tuent surtout des jeunes -> moins de chomeurs. De meme les cigarettes reduisent l esperance de vie -> moins de retraites a payer.
a écrit le 10/06/2017 à 15:56 :
Il faudrait demultiplier les radars mais surtout mettre en place une détection et repression systematique des chauffards et autres petits messieurs en mal de compensation qui nous mettent en danger pour satisfaire leur ego demesuré.
Réponse de le 12/06/2017 à 10:45 :
excellente idee: des mouchards sur toutes les voitures et des PV automatiques. J insiste sur le cote automatique: car s il est impossible de le contester et pas trop cher de payer, les gens paieront . c ets bien plus rentable

Cerise sur le gateau, on aura un outil parfait pour surveiller toute la population : on saura qui va ou et a quelle heure...
a écrit le 10/06/2017 à 15:25 :
Il faut donc accentuer les politiques de répression et de prévention qui fonctionnent bien.

SI le nombre de morts est stable (après avoir fortement diminué suite à l'arrivée des radars ne l'oublions pas) alors que le trafic augmente c'est une bonne chose car cela signifie une baisse de la mortalité au kilomètre parcouru.

Il est aussi normal que les recettes augmentent puisque le trafic routier augmente.

Tout est normal, les délinquants routiers auront du mal à justifier leurs infractions et à se victimiser!
Réponse de le 10/06/2017 à 17:21 :
un représentant des moutons contents d'etre tondus ?..... ou des veaux !!!
Réponse de le 10/06/2017 à 19:03 :
... sauf que le nombre de morts est plutôt en augmentation !!!
Réponse de le 10/06/2017 à 23:45 :
Non le nombre de morts est en décrue sur une longue période.
Il y a une relative stabilisation voire des augmentations parfois dans des statistiques mais la tendance est clairement à la baisse de nombre de morts.

Quant à savoir si c'est être un veau que de respecter la loi, alors oui je suis un veau. J'évite aussi de braquer les vieilles, de frapper ma femme...

Et effectivement je suis un veau bien élevé, lorsque la caissière se trompe en ma faveur je lui signale qu'elle m'a rendu trop, je paye tous mes impôts sans même essayer de passer une facture en plus, je ne dépasse pas dans le files d'attente, je fais le tri sélectif, je déclare mes employés et je respecte leurs droits...

Cela m'a demandé des efforts mais il n'est jamais trop tard pour s'éduquer.
a écrit le 10/06/2017 à 14:32 :
Si on divise les 920 millions par les 3500 morts sur la route , ça fait dans les 250 000 euros chacun
a écrit le 10/06/2017 à 13:59 :
Que disent les statistiques sur les victimes de la route ?
Combien sont-elles dues à des suicides ?
Car aujourd'hui si un pilote d'avion peut se suicider, aucun chauffeur de voiture n'y a jamais pensé.
Et pourtant, réfléchissez : Vous avez une famille et vous voulez tout quitter. Vous cotisez à une assurance vie. Puis vous prenez quelques verres d'alcool, la voiture, vous oubliez les limitations de vitesse, et vous quittez la route..., la vie...
Officiellement un mort de plus lié à l'alcool et à la vitesse. Mais, heureusement, rien sur le suicide. Votre famille va pouvoir toucher l'assurance vie...
A quoi sert le radar ?
a écrit le 10/06/2017 à 13:49 :
Faites la queue devant un cinéma ou autre lieu populaire et vous constatez que tout un tas d'individus tentent de resquiller pour vous passer devant. Comportement typiquement français qui ne se retrouve pas dans la plupart des autres pays européens, y compris l'Italie, contrairement aux idées reçues.
Cet état d'esprit du français prêt à vous griller la priorité à n'importe quel prix pour gagner quelques minutes explique que la courbe de mortalité sur les routes ne s'inversera pas.
Réponse de le 10/06/2017 à 15:52 :
+1!
Réponse de le 10/06/2017 à 17:24 :
vous avez raison pour la mentalité française , pour le reste aussi avec en plus ce complexe de supériorité qui veut que ce soit les AUTRES qui sont dangereux , donc on peut téléphoner ou appuyer sur le champignon la conscience tranquille !
a écrit le 10/06/2017 à 13:02 :
Ce qui prouve une fois de plus, si besoin était encore, que les radars ne sont que de vulgaires machines à pomper le fric et que les français sont des très mauvais automobilistes qui se conduisent aussi mal sur les routes que dans la vie. Deux choses que tout le monde savait déjà. Pas besoin de sortir des chiffres pour conforter ces deux vérités inébranlables.
a écrit le 10/06/2017 à 12:59 :
Une vraie arnaque ces amendes pour excès de vitesse. Perdre 1 point pour 6 Km /H de dépassement plus 45 euros, c'est n'importe quoi. On devrait ne perdre 1 point qu'au delà de 10KM /heure minimum de dépassement. Par ailleurs , la signalisation est de mauvaise qualité. Souvent, on ne sait pas si la vitesse est limitée à 30 , 50, 70 , 90 etc... faute de panneau indicatif. Les radars sont placés dans des descentes pour optimiser les chances de la police.
Les Maires multiplient les obstacles , chicanes , casse- vitesse etc... des investissements lourds et souvent dangereux. Il serait temps de revoir la réglementation, de revenir sur des mesures simples , limitation de vitesse harmonisée , 50 , 90, 110 , 130
point final. Par ailleurs, les forces de l'ordre ont d'autres choses à faire que de se planquer au bord d'une route toute la journée.
Réponse de le 10/06/2017 à 14:38 :
La seule limitation efficace et acceptable est le 50 en agglomération pour protéger piétons et cyclistes : le 30 y est stupide encore que certains casse vitesses ne soient pratiquables qu'à 20 et ensuite on accélère jusqu'au prochain ! Quant aux limitations sur route ; tout dépend du trafic et de son état : il y a des départementale en excellent état ou le 120 est confortable et des autoroutes chargées ou le 110 est déjà trop vite .
Vérité pour les uns , erreur pour les autres : PASCAL le savait déjà
Réponse de le 12/06/2017 à 10:05 :
Les accidents de la route c'est 3/4 000 morts par an sur les routes, nettement d'avantage que le terrorisme ou les meurtres.
Alors, oui, c'est normal que les forces de l'ordre soient sur les routes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :