Pourquoi l'appel à "l'unité nationale" ne marche plus

 |   |  409  mots
Reçu à l'Elysée par son successeur le dimanche 15 novembre, Nicolas Sarkozy refuse pour autant de se ranger derrière lui au nom de l'unité nationale. Au contraire, lex chef de l'Etat reproche une certaine inertie au pouvoir en place.
Reçu à l'Elysée par son successeur le dimanche 15 novembre, Nicolas Sarkozy refuse pour autant de se ranger derrière lui au nom de "l'unité nationale". Au contraire, lex chef de l'Etat reproche une certaine inertie au pouvoir en place. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le Premier ministre a beau appeler à "l'Union sacrée", le message ne "prend" pas. A la différence d'après les attentats de janvier, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen réfutent cet appel à l’unité nationale, à l'approche d'échéances électorales.

L'Unité nationale ? L'Union sacrée ? Ce souhait de Manuel Valls est loin de faire l'unanimité. Une grande partie de l'opposition, à commencer par Nicolas Sarkozy, président du parti « Les Républicains », refuse de se ranger sans rien dire derrière François Hollande. C'est aussi l'attitude du Front National de Marine Le Pen.

On est donc loin de l'ambiance qui régnait au lendemain de l'attentat contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher en janvier dernier. Pourquoi une telle attitude ? Il n'échappe à personne que l'élection présidentielle est maintenant en ligne de mire. Il n'y a donc plus aucun cadeau à faire à François Hollande, éventuel concurrent. Marine Le Pen comme Nicolas Sarkozy mais aussi Bruno Le maire - qui se montre également très virulent - comptent participer à cette élection, même si les deux derniers devront parvenir préalablement, dans un an, à franchir l'obstacle de la primaire de la droite et du centre.

L'élection présidentielle approche

Dans ces conditions, ces deux personnalités veulent faire entendre une petite musique différente pour monter qu'ils ont des idées. C'est pour cette raison que, fidèle à ses « fondamentaux », Marine Le Pen a immédiatement lié les attentats parisiens et l'actuel afflux de migrants en Europe. C'est aussi pour montrer sa détermination et son obsession sécuritaire que l'ancien chef de l'Etat à exiger « une guerre totale » et reproché au pouvoir en place de ne pas avoir pris conscience « de l'extrême gravité de la situation ».

Se drapant dans ses habits d'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy fait aussi une incursion sur le terrain de la politique étrangère - domaine présidentiel par excellence - en reprochant à François Hollande de ne pas prendre langue avec les Russes et de mettre dans le même bain l'Etat Islamique et Bachar El Assad.

Aucune indulgence avec le pouvoir socialiste

Mais avant la présidentielle, il y a les élections régionales. Là aussi, Nicolas Sarkozy comme Marine Le Pen espèrent que leur parti respectif va faire un carton. Donc, il n'y a aucune indulgence à avoir avec un pouvoir socialiste qui détient actuellement 21 des 22 régions métropolitaines.
Toujours soucieux de se démarquer de son principal rival, Alain Juppé, lui, a choisi une autre attitude en « apportant son soutien, sans hésitation et sans nuance » au gouvernement et au Président en place. Malgré les attentats, l'avant présidentielle a vraiment commencé

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2015 à 10:33 :
Pour la grande majorité de nos politiques, l'unité se fait surtout autour de l'allégeance et de la soumission des peuples qui n'ont plus rien de souverain au diktat européen, lui même soumis à l'Oncle Sam. Donc, que l'on vote PS, LR, FN (et oui, aussi FN), vous votez donc forcément pour des gens qui auront la même UEAttitude... Le vrai patron, c'est pas Hollande/Merkel, mais Junker/Obama. Pas la peine de vous diviser. Le seul parti à proposer une alternative crédible (mais blackliste par tous les médias car prônant la sortie de l'euro et de l'Europe) et ouvert à tout le monde gauche-droite et titi quanti reste pour moi l'UPR.
J'ai lu un truc rigolo il y a peu de temps du genre "Il ne faut pas que Sarkommence ni croire Hollandemains qui chantent. Pas Le Pen de se faire du mal mais surtout ne Melanchons pas tout sinon c'est la Bayroute annoncée. Eva être Jolly l'année 2017 ! ". Un trait d'humour que je partage avec vous.
a écrit le 18/11/2015 à 9:17 :
si F. Hollande pensait à nouveau réitérer l'union sacrée pour rassembler les français derrière lui , suite aux attentats de Charlie Hebdo, et espérer récolter des voix, suite aux récents attentats, qu'il n'y compte pas, les français sont conscients des élections à venir, régionales et présidentielles, nous n'avons pas de cadeau à lui faire , son quinquennat aura été lamentable , ses prises de position et ses reculades ont fait qu'aujourd'hui, nous sommes dans une totale défiance à son égard , si bien qu'aujourd'hui nous ne l'écoutons même plus. Lui qui devait réenchanter le rêve des français, a donné l'image du racketteur des contribuables et des promesses mensongères. Nous n'adhérons pas et nous ne voulons pas renouveler son bail à l'Elysée.
a écrit le 18/11/2015 à 6:48 :
Les politiques sont indécents.
Ne parlons pas de la France moisie que certains représentent. Balkany est une honte de la République
a écrit le 17/11/2015 à 23:16 :
J avais prévu de ne pas voter aux régionales, mais le spectacle abjecte de l ump à l assemblée nationale aujourd'hui, jour de deuil national, me pousse a aller voter PS. Voir Balkany sur ces bancs est déjà ahurissant, mais le voir huer rouge écarlate mme Taubira c est carrément a vomir. Honte à Sarkozy et à ses sbires.
a écrit le 17/11/2015 à 21:27 :
La France a divisé de moitié depuis 1981, son budget de la défense, alors que l'ennemi n'est plus exclusivement à l'Est, mais dispersé partout. Elle doit doubler son Budget de La Défense, et revenir au seuil que le Président Giscard et ses Chefs d'Etat Major, considéraient juste ( et les actuels aussi ). Et cela exclusivement par le Fruit de Réformes que seule La France refuse d'accomplir permettant de Dégager selon les institutions Nationales et Internationales entre 130 et 160 milliards d'Economie, qui d'ailleurs ne toucheraient pas le modèle social. La moitié des économies permettant d'augmenter Les Budgets affectés à la Sécurité et Défense, et la Moitié au retour à l'équilibre du budget de la nation. ALARMANT !!! CETTE AUTORISATION EUROPEENNE AU DERAPAGE BUDGETAIRE ACCRU DE LA FRANCE, AVEC POURTANT 2 200 000 MILLIARDS D EUROS DE DETTE PUBLIQUE.
Réponse de le 18/11/2015 à 0:28 :
Quant à la défense européenne : de l'utopie. Une "force " d'intervention de 500 hommes pour 500 millions d'habitants de 28 pays repliés sur leurs seuls intérêts de plus en plus égoistes, qui s'entraine, et qui n'est jamais intervenu nulle part : impossible, en effet, et de toute évidence, à 28 !!!!!! de s'accorder sur sa projection. Tous les pays d'Europe, ont liquidé leur défense, et n'ont d'ailleurs pas de diplomatie.
a écrit le 17/11/2015 à 21:15 :
Bien sur que l'Unité Nationale s'impose. Mais elle doit se constituer autour de ceux qui nous mettaient en garde contre la montée du communautarisme et avaient averti des drames que nous vivons aujourd'hui. Pas au profit de ceux qui les insultaient, les conspuaient et ont laissé faire.
a écrit le 17/11/2015 à 21:12 :
A 16 mois de la Présidentielle, l'unité des forces politiques est impossible. Pour la constituer, il faut etre hors compétition. Hollande doit démissionner : la constitution prévoit un court intérim de trois semaines, par le deuxième personnage de l'Etat : Le Président du Sénat. Ce qui s'est produit en 1969 : Démission du Président Charles De Gaulle, à la suite du non au référendum. 1974 : Mort du Président Georges Pompidou.
La dissolution de l'Assemblée Nationale, conduisant à une cohabitation, surtout pas : l'on connaît suffisamment, les effets dévastateurs entre les deux tetes de l'Exécutif, se piegeant, et se glissant des peaux de bananes l'un à l'autre, en vue des élections.
La France a plus que jamais besoin de durée, pour cette guerre, et de moyens : F.M.I O.C.D.E Cour des Comptes sont unanimes : la France doit accomplir les réformes, qu'elle seule n'a pas accompli parmi tous les pays socialement et économiquement développés : 150 Milliards d'économies ( trop de structures, d'organismes, d'agences en tout, de doublons, qui ne servent à rien ) sans remettre en cause le modèle social. La France est exonérée depuis hier de discipline budgétaire, et autorisée à tout va aux déficits et endettements. 97% d'endettement cette année ( sur le total du P.I.B ) 101% en 2016, avec 4% de déficit en plus. Les seuls intérêts de la dette représentent annuellement 70 milliards d'euros. La France doit descendre très vite sous les 3% de déficit public, et revenir très vite pas seulement à l'équilibre budgétaire, mais à l'excédent budgétaire, pour éponger le lourd passif. Un Président et un Premier Ministre ont des Ministres en tous domaines pour REFORMER : ils ne sont pas dispenser de cesser leur travail. La France a besoin de stabilité et de durée : il faut revenir au septennat ( mais Non Renouvelable : surtout plus de Président occupé aux sondages, et à son obsession de ré-élection, donc à ne surtout pas réformer ) Hollande a pris des mesures de facilité, et n'a exécuté aucune Réforme, parce qu'il est en Campagne Obsessionnelle Quinquennale de Réélection. Le mandat des députés doit lui aussi etre porté à 7 ans RENOUVELABLES : donc pas de députés en apprentissage 2 ans sur 7 ans. renouvellement naturel de ceux-ci lorsqu'ils ne se représentent plus (les plus performants, sont les plus expérimentés après 3 ou 5 mandats ) Tant qu'ils sont élus par leurs électeurs, ils doivent poursuivre : travailler en Commission au parlement, étudier et proposer des lois, les procédures parlementaires nécessitent du savoir faire : les plus expérimentés, forment les nouveaux au sein de leur groupe : cela fonctionne très bien ainsi. Mais Le Président, ne doit plus etre en campagne : le résultat c'est immobilisme, déclin, faute réformes à cause de sa campagne quinquennale obsessionnelle de réélection.
a écrit le 17/11/2015 à 20:28 :
Les Français constatent que Hollande Valls cest du Sarkozy Fillon pur jus ;

Nos Parlementaires impuissants surtout durant ces 15 dernières années ont chanté en coeur, mais ca ne nous laisse que du dégout.

Pour le reste, le médiocre spectacle de l'Assemblée Nationale en Valls et Wauquiez est tout simplement MINABLE hypocrite selon la célèbre citation ...
a écrit le 17/11/2015 à 18:38 :
Le costume est trop grand pour notre professeur Nimbus...
Réponse de le 18/11/2015 à 0:19 :
C'est la raison pour laquelle Porcinet porte un costume si serré : il n'assume pas son énorme prise poids. Il mange et boit si bien à l'Elysée, et dans les resto parisiens de luxe. Ce Bidochon, parait un peu plus sérieux avec sa teinture de cheveux plus noire que noire et ses lunettes noires de l'industrie Danoise ( Les Français sont pourtant N° 1 Mondiaux en lunettes : pas assez bien pour ce complexé et orgueuilleux )
a écrit le 17/11/2015 à 17:49 :
Comment oublier les leçons de morale des bobos, intellos, socialos qui nous expliquaient que les expulsions étaient "indignes de la tradition française" ? Qu'il fallait lutter contre la "lepenisation des esprits" à chaque fois qu'on critiquait le laxisme de Taubira qui fait tout pour relâcher les malfrats ? Qu'ils n'ont pas eu de mots assez durs pour dénoncer la "dérive sécuritaire" de Sarkozy ? Qu'ils ont, depuis 1981 réduit tellement le budget de l'armée que nous n'avons qu'une poignée d'avions en état de marche ?
Notre riposte "massive", c'est d'avoir envoyé 20 bombes sur des cibles dérisoires, sans détruire la moindre unité de combat. C'est pitoyable. La Russie a largué en quatre jours plus de bombes que nous en un an.
Hollande est peut-être bon dans la mise en scène, mais comme tout dirigeant socialiste, il a largement contribué au désastre actuel. On peut approuver certaines de ses mesures -bien tardives-, et dénoncer en même temps sa responsabilité.
Réponse de le 17/11/2015 à 19:49 :
Pfff... quand je vois ce genre de réaction, j'hésite soit à vomir soit à rire suivant les phrases... Taubira, comme si elle était responsable des lois et de leurs applications. Le type qui pense qu'elle juge tout toute seule ! Naïveté ? Sinon vous avez raison : laissons crever tout le monde à nos frontières, au moins, vous serez satisfait de retrouver la tradition vichyste...
a écrit le 17/11/2015 à 17:24 :
N'en déplaise à nos gouvernants, l'unité nationale est une expression massive ou non de la population nationale. Que des politiciens agitent leurs petits bras musclés en clamant sur tous les toits qu'ils sont "pour" ou "contre" ou "fautvoir" ne change rien. Il suffit de voir dans notre histoire passée comment ont pu tourner au fil des événements les appels à "l'unité", au "salut"...
a écrit le 17/11/2015 à 16:48 :
Je trouve assez cocace que les socailistes, après avoir favorisé depuis la première régularisation de masse de 1982, les immigrés, nous parlent maintenant d'unité nationale ? C'est quoi le message: vous, Français, êtes maintenant débordés, alors ne cherchez plus à comprendre et acceptez la politique migratoire socialiste ??
Réponse de le 17/11/2015 à 17:55 :
En 1982, il s'agissait de réfugiés cambodgiens parqués dans des camps ! Situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle! L'intégration était une réussite et je ne vois pas le rapport avec 2015!
Le problème, ce sont les amalgamâmes que vous maniez très bien!
Entre 2010-11 et 2013, en terme de chiffres, je ne vois pas de différence!
La politique migratoire est quasi stable.
Maintenant, nous sommes à nouveau dans une situation exceptionnelle!
Réponse de le 18/11/2015 à 9:00 :
Il faut pas raconter n importe quoi, en 82 le gros des regularisations n a pas profite a des asiatiques mais a des africains !
SI une partie c est en effet integre, une partie (et surtout leurs enfants/petit enfants) ne l est toujours pas. et meme certains nous remercient de les avoir acceuilli a coup d ak47 (6 terroristes etaient de nationalite francaise, tout comme Merah, Kouachi ...)
a écrit le 17/11/2015 à 16:39 :
Dans une période d'instabilité et d'agression imprévisible ! Qui peut penser avec raison qu'une élection est la bonne periode . je lis les commentaires "Hollande démission " même si je n'ai pas voté pour lui, il faut voir plus loin que ses convictions personnelles. Procéder à un changement de politique cela signifie recommencer à zéro et créer des failles autant laisser Hollandes continuer ce qu'il a commencer !! Il fait avec les moyens financier que les gouvernement précédent lui on laisser ... Ils faut gérer le déficit social, budgétaire ... Parfois oublie la charge de travail que doit représenter le poste de Président ... Qui peut mieux faire ? Rien ne sera jamais parfait !
Réponse de le 20/11/2015 à 16:22 :
N'importe qui pourrait être meilleur que Hollande et ses sbires au pouvoir!! Bref, tout sauf la gauche qui gaspille et distribue l'argent des contribuables pour des foutaises de son idéologie dont les Français ne veulent pas !
a écrit le 17/11/2015 à 16:38 :
L'UMP, envoie ses candidats à l'élection poser les questions au gouvernement. Et que demandent-ils? Des propositions totalement contraires à la constitution mais d'un populisme démagogique accablant!

Gesticulations, accusations stériles, perte de temps... ce n'est pas le gouvernement qu'ils méprisent c'est la France.

Il font leur petit commerce électoraliste, ah si au moins ces centaines de morts pouvaient rapporter des voies!
Réponse de le 18/11/2015 à 0:07 :
Propos caricaturaux mensongers, et faux, et incohérents et TELLEMENT CREUX et médiocres d'un gauchiste, qui ne sait pas quoi dire du tout, avec une énorme faute d'orthographe, comme cerise sur sa tarte renversée. Hollande veut se refaire une popularité sur ce drame, çà c'est flagrant. Il faut le laisser : il a été élu, et son mandat est en cours. " gringo " : çà fait spontanément penser au Dictateur du Vénézuela, fou enragé et parano.
a écrit le 17/11/2015 à 15:53 :
Dans pareille situation Hollande doit démissionner. Des élections présidentielles, et législatives, dans la foulée, et un nouvel Exécutif et Législatif, dans une situation crédible, sans campagne électorale Présidentielle qui bat déjà son plein.
La pré-campagne Présidentielle : reste 16 mois, ne permet pas de faire face.
Non pas une simple dissolution, avec une cohabitation dont on connaît les dégâts : duels, et peaux de banane permanent au sommet de l'Etat, Et guerre de plus en plus violente et dévastatrice, les mois passants et se rapprochant de l'Election, Guerre entre les deux tetes de l'exécutif, pour la présidentielle. Hollande doit démissionner.
Il ne le fera pas : trop Fier " Moi Président Je " ( 17 fois ) Le Roi Normal 1er.
Réponse de le 17/11/2015 à 16:19 :
Ce texte n'a pas de sens, relisez-vous par respect pour les autres!

Des idées confuses mal exprimées donnent un commentaire calamiteux!
a écrit le 17/11/2015 à 15:46 :
Ce sont des partis d'opposition, cet article est d'une inutilité affligeante et le fait que je prenne le temps de laisser un poste est je pense une grave erreur. Mais je pense que ce doit être en réponse à un chef editorialiste, et que le journaliste suit la ligne directrice du journal. Ou alors il n'a fait aucune étude politique, et devrait se réorienter vers public ou voici, parler de croissants et chocolatine.

Les partis d'opposition, s'oppose même si Hollande créee des milliers d'emplois, Sarkozy trouverait à redire.
La seul chose que Hollande, Sarkozy ect veullent, c'est du pouvoir
Réponse de le 17/11/2015 à 16:25 :
Non, il n'est pas normal que des individus carriéristes et en campagne s'opposent bêtement et lâchement à l'action d'un gouvernement d'un peuple en guerre!

La politique ne justifie pas tout, et ce qui est courant n'est pas forcément normal.

Vous auriez pu vous dispenser de votre "poste", mais pas d'une petite réflexion!
a écrit le 17/11/2015 à 15:45 :
Il ne m'a pas déçu.
Aussi mauvais que son prédécesseur.

Il est moins speed que Sarkosy mais il est quand même très mauvais.

J'aime bien ses amis par contre : les Cahuzac, Thevenoud et autres Balkany de gauche.

"Vas y mon François" je lui dis aujourd'hui. Modifie la constitution pour mieux encadrer les lipides et les proteines au restaurant de l'Assemblée Nationale.
a écrit le 17/11/2015 à 15:13 :
De toute manière, la france - qui fait tout pour faire des affaires avec le Qatar qui finance l'EI, la france devenant donc complice du financement d'EI - a déjà perdu sur toute la ligne. Elle a perdu parce que sa population vit dans la peur (pari gagné pour l'EI), parce que ses politiciens se terrent derrière leurs vitres blindées et leurs gardes du corps (pari gagné pour l'EI), parce que ces mêmes politiciens vont se déchirer pour des fins purement et bassement élecoralistes (pari gagné pour l'EI), parce que la france va - comme son suzerain étasunien - s'enliser pour des années des des conflits perdus d'avance (pari gagné pour l'EI), parce que le pays n'a pas les moyens financiers d'entamer et de faire durer pour des dizaines d'années des conflis partout dans le monde (pari gpour l'EI) La france a déjà ou perdu ! Il ne lui rese plus qu'une seule chose à faire : négocier. Ce que, n'en doutons pas, ses politiciens ridiculemen bravaches font déjà certainement en sous-main.
a écrit le 17/11/2015 à 15:01 :
Unité Nationale!!!!
Quel grand mot!!!!
Comment faire comprendre et donner un véritable sens à cette expression à des populations aussi divers et inégalitaires .
il faut distinguer:
L’employé du cadre
Le précaire, ou ,l'intermittent,qui eux sont en constante recherche de revenu
Les chômeurs avec ou sans statut
Et les privilégiés de la vie,comme les politiques,quelque soit le niveau du mandat,ensemble totalement ignorant du montant du SMIC.
C'est ce dernier groupe qui vote et décide pour tous ces abstentionnistes,ou votants ,selon une préférence bien éloignée de l'objet de l"élection.
Ainsi nous avons des politiques ,de cooptation,de clans géographique,parfois familiaux,et avec ça,il faut faire l'Europe!!!!
a écrit le 17/11/2015 à 14:55 :
Parce qu'évidement nous sommes en campagne électorale!
Donc on est dans les postures!
"l'appel à "l'unité nationale" ne marche plus",
mais ça ne veut pas dire que l'unité nationale sera absente, parce que ce sont l'Assemblée Nationale, le Sénat et le Conseil Constitutionnel qui sont les garants de l'unité national, et présager de leurs discussions et de leurs votes serait bien présomptueux!
a écrit le 17/11/2015 à 14:37 :
Il y a possibilité d'une union nationale a la seule condition d'avoir un gouvernement et des représentants du peuple qui n'est qu'un objectif et non pas d’intérêt autre que ceux qu'ils représentent! Mais malheureusement nous n'avons que des européistes qui mettent l'UE de Bruxelles sur un piédestal!
a écrit le 17/11/2015 à 14:35 :
L'affaire "Charlie" était une erreur. J'ai d'ailleurs indiqué ne pas être "Charlie". Elle cachait la réalité en laissant croire qu'un élan commun effacerait tout. Hollande a en 3 jours récupéré cette unité pour en faire une adhésion à sa politique et sa propre personne, c'est à dire poursuivre le délire. Absurde. Si cette grossièreté humaine et politique pouvait marcher il y a un siècle, temps où l'on espérait à tort beaucoup de la république, il est évident qu'elle tombe à plat de nos jours. Les citoyens progressent à grande vitesse dans leur réflexion en ne s'embarrassant plus de tabous. Dans ces attentats ceux qui sont morts sont morts, il n'y a rien à ajouter. Les vivants rescapés mais meurtris physiquement sont plus à plaindre et à soutenir. Les parents feront leur deuil de tout dans cette tristesse. Pour les autres il n'y a pas lieu de jouer les pleureuses car c'est une fermeté morale que l'on attend. C'est ce qui manque : la responsabilité de ce que nous faisons ou laissons faire sans autre préoccupation à Hollande. Il serait bon, non sous la pression de quiconque mais parce que c'est utile de lui dire de cesser. Les élections diront si ce chemin s'amorce. Ce serait une nouvelle chance pour la France.
Réponse de le 17/11/2015 à 15:57 :
De voir arriver un Juppé ou une Lagarde ou revoir un Sarkozy..? Pour faire la même politique libérale atlantiste..? Vous êtes KO debout cher Corso..
a écrit le 17/11/2015 à 14:34 :
Parce que Sarko, le plus grand diviseur de la V république. What else
a écrit le 17/11/2015 à 14:30 :
@Rouge
Ah bon ? Elle est bien bonne celle-là. Les milieux économiques et de la défense, traditionnellement à droite, sont plutôt satisfaits de Macron, de Le Drian et de Cazeneuve. Et contrairement à son prédécesseur, Hollande n'a jamais manié l'outrance, la surenchère populiste et désigné des boucs émissaires pour draguer les voix du FN. Et là, il me semble que Hollande est resté digne alors que Sarkozy et Le Pen rompent l'indispensable union nationale avec leurs critiques idiotes et leurs "solutions" ridicules (cf Sarkozy sur les fichés S et Wauquiez sur les camps de rétention). On peut reprocher plein de choses à Hollande, mais dresser les gens les uns contre les autres, c'est assez difficile à justifier.
Réponse de le 17/11/2015 à 15:56 :
Tout à fait d'accord avec vous. Question diviser son camp et dresser les gens les uns contre les autres, le petit haineux en connaît un rayon. La plupart des gens sensés à droite n'en rajoutent pas (j'ai entendu Raffarin, Juppé, Fillon, Apparu, etc..et ce qu'ils ont dit était convaincant). Ca ne les empêche pas de dire qu'ils ne sont pas d'accord sur tout, mais ils le disent intelligemment et avec pondération. Les tartarinades façon Sarko ou le disque rayé de MLP sur l'immigration n'apportent aucune solution à un problème bien plus compliqué que ces tribuns populistes ne le pensent.
Le nommé Fabien Clain qui revendique les attentats (un converti en plus) a été condamné mollement sous Sarko puis libéré tjs sous Sarko et non sous Taubira. Des exemples comme celui-là, on peut en trouver autant qu'on veut.
a écrit le 17/11/2015 à 14:28 :
Je n'ai pas été dupe de l'opération de com lors des attentats de janvier de la part de ce gouvernement et refuse de me ranger derrière lui aujourd'hui car il porte une lourde responsabilité dans ce qui nous arrive par ses renoncements, ses atermoiements et son laxisme.
a écrit le 17/11/2015 à 14:20 :
L unité nationale ne peut fonctionner ! voila 25 ans que l on ne parle que de société multi culturelle, muliti confessionnel, multi ethnique ! De la société pluriel !
Bref de vivre ensemble mais séparément ! Tout cela est contraire a unite ! au groupe unique, a la societe unique !
Ici, les communautés françaises veulent elles vivre ensembles : NON !
Donc il ne peut y avoir d union nationale sur la base d une nation qui n existe plus.
a écrit le 17/11/2015 à 14:10 :
Hollande et Valls ont passé 3 ans â dresser les gens les uns contre les autres. Alors l'unité, c'est difficile .....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :