Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse annonce sa candidature à la primaire de la droite

La présidente (Libres!) sortante du conseil régional d’Île-de-France, réélue avec près de 46% des voix le 27 juin, se lance dans la campagne présidentielle. Valérie Pécresse se projetait déjà en 2022 dans son discours prononcé après sa victoire aux régionales. Son entrée en lice lance la bataille pour le leadership à droite.

3 mn

Valérie Pécresse
Valérie Pécresse (Crédits : Eric Gaillard)

Confortablement réélue à la tête de la région Île-de-France le 2 juillet 2021 par les 125 élus de sa majorité, Valérie Pécresse enchaîne sur la présidentielle. Après avoir obtenu 45,92% des voix au second tour des élections régionales en Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui a quitté Les Républicains pour lancer son propre mouvement politique, Libres!, annonce ce jeudi dans un entretien au Figaro qu'elle compte se présenter à la primaire de la droite. L'ancienne conseillère de Chirac souhaite "restaurer la fierté française" et "remettre le pays en ordre", affirme-t-elle dans cet entretien. Elle vient ainsi contester frontalement la candidature de Xavier Bertrand, qui s'est déclaré avant même les Régionales. La présidente de la Région Ile-de-France s'en expliquera devant les Français ce soir au 20 Heures de TF1.

Valérie Pécresse s'est lancée dès 2002 dans l'arène électorale où elle a décroché son premier mandat de députée des Yvelines. Cinq ans plus tard, elle devient Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de 2007 à 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, où elle a mené la réforme de l'autonomie des universités - critiquée par de nombreuses organisations étudiantes - qui vise à revaloriser des universités françaises en leur laissant notamment la gestion autonome de leur budget. Elle devient ensuite ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État et porte-parole du gouvernement de 2011 à 2012. Trois ans plus tard, Valérie Pécresse fait passer la région Ile-de-France à droite, en décembre 2015, en succédant à Jean-Paul Huchon et ses 18 ans de mandat, en étant élue à 43,8% face au candidat sortant (PS). Six ans plus tard pour les régionales, Valérie Pécresse a pu compter, le 27 juin 2021, sur le soutien de l'ancien président de la région, bien que socialiste, qui a déclaré voter "sans hésitation" pour la présidente sortante au détriment de Julien Bayou, candidat d'union de la gauche (PS-EELV-LFI).

L'annonce de sa candidature va surement accélérer celle des autres prétendants attendus dans la compétition à droite comme Laurent Wauquiez, le président (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR, l'ex-commissaire européen Michel Barnier ou encore Philippe Juvin, maire de La Garennes-Colombes (Hauts-de-Seine).

L'officialisation de cette candidature relance en parallèle la question d'une primaire à droite. Alors que Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse et Bruno Retailleau entre autresont, dans un premier temps, appelé à l'organisation d'une primaire ouverte dans une tribune publiée le 5 juillet sur le site du Figaro, Xavier Bertrand a décidé, lui, de faire cavalier seul. Dans un second temps, ce mardi 20 juillet, les cinq prétendants sont parvenus - en l'absence de Xavier Bertrand donc - à s'entendre sur la tenue d'une "primaire ouverte" au plus tard en novembre, sauf si le parti Les Républicains parviennent à désigner un "candidat naturel".

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 26/07/2021 à 12:03
Signaler
C'est vrai qu'elle a été brillamment réélue par 10% des électeurs.

à écrit le 23/07/2021 à 17:47
Signaler
Est elle pour le passe sanitaire ? Si oui je ne pourrait pas voter pour elle malgré toute sa compétence.

à écrit le 23/07/2021 à 9:23
Signaler
Valérie pécresse qui s'est engagée en politique pour contrer le FN/RN , quelle motivation pour une personne qui se présente à "droite" ! Autant prendre le Macron original dans le texte.

à écrit le 23/07/2021 à 8:40
Signaler
Chère Madame, depuis cette nuit ça ne sera ni vous ni un LR dans l'urne en juin en ce qui me concerne. Mais il y aura un bulletin, je vous l'assure. L'abstention, tant reprochée aux citoyens, a été votre arme d'autodestruction.

à écrit le 23/07/2021 à 6:55
Signaler
Madame Pécresse à changer de couleur de vêtements. D'habitude on la voit toujours habillée en rouge (même dans une cérémonie ou le noir est de bon ton). Elle vient d'adopter le blanc. Cela révèle une certaine ambiguïté.

à écrit le 23/07/2021 à 5:33
Signaler
A part Wauquiez, je ne vois rien a droite. Cette pecresse a un lourd passif. Ne l'oubliez pas.

le 25/07/2021 à 6:02
Signaler
LW un passif bien pire avec l'emblème coûteux de l'ANPE coût 3 milliards par an.

à écrit le 23/07/2021 à 4:49
Signaler
Trop imbue et trop parisienne Hidalgo de droite

le 23/07/2021 à 5:42
Signaler
Quand on a des alliés, on ne les plante pas à la première occasion. Elle fait ce qu’elle a à faire. Sa candidature ne me dit rien. S’il faut choisir entre elle et Bertrand, elle est moins pire. Bertrand, c’est du Chirac. Il raconte n’importe quoi et ...

à écrit le 23/07/2021 à 1:18
Signaler
Il serait temps de rappeler le rôle actif de la famille Pécresse dans le dépeçage du groupe Alstom au profit des américains, contre forte récompense d’ailleurs. Qu’ils aient été pour ce faire en bonne compagnie (Kron, Macron) ne change rien à l’affai...

à écrit le 22/07/2021 à 18:13
Signaler
Monsieur Bourassi je ne suis vraiment pas persuadé que le segment C soit vraiment la solution. Qui peut se payer de telles choses? Bon c'est vrai il y a une part de la population qui est prospère et ça fait rentrer des sous, mais globalement quand on...

à écrit le 22/07/2021 à 18:08
Signaler
Madame Pécresse passe son temps à critiquer le gouvernement actuel sur l’absence de justice, l’absence de prison et l’insécurité grandissante. Quand elle était dans la majorité de droite , elle a pourtant fait partie des gouvernements qui n’ont rien...

le 22/07/2021 à 22:16
Signaler
Et puis quelle intelligence, souvenez-vous : - Elle soutenait des femmes voilées et des enfants scandant des slogans contre le mariage pour tous (merci la laicité) - Elle soutenait le cardinal BERNARDIN qui comparait le mariage pour tous à la zoo...

à écrit le 22/07/2021 à 17:25
Signaler
Monsieur Bourassi je ne suis vraiment pas persuadé que le segment C soit vraiment la solution. Qui peut se payer de telles choses? Bon c'est vrai il y a une part de la population qui est prospère et ça fait rentrer des sous, mais globalement quand o...

à écrit le 22/07/2021 à 17:22
Signaler
Beaucoup de candidat mais peu de programme...a part celui dictée par Bruxelles!

le 22/07/2021 à 21:42
Signaler
Le choix se porte plus sur un programme mais contre ceux qu'on veut plus... si un "coluche" sans programme se présente il aura plus de chance qu'un politicien...

à écrit le 22/07/2021 à 17:10
Signaler
Elle reve ! A moins que ce ne soit une basse manoeuvre politicienne du RPR pour " embeter " Bertrand que ça ne doit guère empecher de dormir ..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.