Salah Abdeslam extradé vers la France

Transféré par voie aérienne, ll est arrivé à 9h05 sur le territoire France, selon le parquet. Il devrait être mis en examen dans la journée.
Salah Abdeslam est considéré comme le dernier survivant des commandos qui ont fait 130 morts en novembre dans le centre de Paris et aux abords du stade de France, en Seine-Saint-Denis.
Salah Abdeslam est considéré comme le dernier survivant des commandos qui ont fait 130 morts en novembre dans le centre de Paris et aux abords du stade de France, en Seine-Saint-Denis. (Crédits : REUTERS/Stephane Mahe)

Salah Abdeslam, présenté comme seul survivant du commando djihadiste qui a commis les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, a été remis à la France mercredi, annonce le parquet fédéral belge, confirmant une information donnée quelques instants plus tôt par le quotidien La Dernière Heure.

"Je suis en mesure de confirmer qu'il a été extradé", a déclaré une porte-parole du parquet fédéral.

Transféré par voie aérienne, ll est arrivé à 9h05 en France, selon le parquet. Considéré comme le dernier survivant des commandos qui ont fait 130 morts en novembre dans le centre de Paris et aux abords du stade de France, en Seine-Saint-Denis, il sera présenté dans la journée aux magistrats instructeurs en vue de sa mise en examen.

Représenté par un avocat lillois

Déjà mis en examen en Belgique pour son rôle dans les attentats parisiens du 13 novembre, Salah Abdesam a choisi l'avocat Frank Berton pour assurer sa défense en France. Cet avocat lillois dit avoir accepté le dossier après avoir rencontré le suspect, vendredi dernier en Belgique, pendant plus de deux heures en compagnie de son confrère belge Sven Mary, chargé de l'affaire depuis l'arrestation de Salah Abdeslam, en mars.

"Son état d'esprit, c'est celui d'un garçon effondré bien évidemment en raison du drame qui s'est déroulé en France et qui a envie de parler à la justice française", a déclaré mercredi Frank Berton à la chaîne BFM TV.

"Il est à la fois dans une volonté d'explication et, je pense, de collaboration avec la justice française", a ajouté l'avocat, qui s'est avait fait connaître entre autres avec l'affaire d'Outreau.

Frank Berton avait déjà pris la défense de Smaïn Aït Ali Belkacem, condamné par la suite pour sa participation aux attentats de 1995 à Paris, avant d'y renoncer lorsque celui-ci était revenu sur ses aveux.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/04/2016 à 14:09
Signaler
Bienvenue en France !

à écrit le 27/04/2016 à 13:15
Signaler
Nos victimes ont qui comme avocat ?abdeslam a Frank bernon, je rêve, qui paie cet avocat. Nos pauvres victimes hospitalisées , doivent être dégoûtées......

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.