Stocks de masques : ce rapport que l'Etat aurait dû prendre en compte à temps

 |   |  1056  mots
Palais de l'Elysée.
Palais de l'Elysée. (Crédits : Reuters)
CHRONIQUE. La défiance à l'égard du pouvoir dans sa gestion de la crise sanitaire est croissante. Non sans raison. Les préconisations contre le risque de pandémie issues d'un rapport commandé par Santé Publique France et publié en mai 2019 ont été ignorées.

En ce temps d'épidémie mondiale, les conférences de presse, et autres prises de paroles, se suivent et... se ressemblent. Certes, Emmanuel Macron a fixé une date de dé-confinement. Mais c'est désormais au gouvernement de trouver les ressources pour engager au mieux ce processus périlleux. « Ce n'est pas le retour à une vie normale », a tenu à prévenir Edouard Philippe. « Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus ». Pour le chef du gouvernement, l'équation semble impossible à concrétiser en si peu de jours : comment faire repartir la machine économique, et donc les flux de transport, tout en assurant un minimum de « distanciation sociale » ? « Tout commence le 11 mai », appréhende un conseiller du gouvernement. Car comment assurer la sécurité des Français sans disposer suffisamment de masques et de tests ?

Tout cela aurait pu être différent si l'Etat avait suivi les préconisations des experts qu'il a lui-même mandatés par le passé. Datant de mai 2019, un rapport commandé par Santé Publique France, et intitulé « avis d'experts relatif à la stratégie de constitution d'un stock de contre-mesures médicales face à une pandémie grippale », avait très clairement alerté plusieurs mois en amont de l'épidémie de Covid-19 de la nécessité de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2020 à 17:03 :
Voilà,j'ai mis deux commentaires qui ont disparu...pourquoi cette censure
a écrit le 23/04/2020 à 18:12 :
Le probléme n'est pas tant le gvt (si on est pas content il dégage au bout de 5ans). Le probléme c'est l'Etat, cette administration boursouflée où même les médiocres arrivent à des postes de responsabilité. Ceux-là ils sont à vie et nous n'avons aucun control sur eux. Depuis deux siécles, nous sommes constamment mal dirigés. Il est temps de dégraisser, décentraliser et démocratiser pour que la méritocratie soit la norme.
a écrit le 23/04/2020 à 14:22 :
les incompetents on les connait si Sarko avait ete encore president je pense que les choses auraient ete plus rondement menees on aurait pas ( pinaille ) pendant des semaines des les premieres alertes fin janvier debut fevrier il aurait pris des mesures dare dare mais on a eu a faire a des amateurs ,on ne s'improvise pas president comme cela on ne sort pas de la finance pour rentrer en politique qui plus est avec des resultats par defaut c'est bien joli de se mettre la legion d'honneur a la boutonniere et de faire le gandin mais cela ne rapporte pas grand chose ideml pour les autres Merkel fait pas de tape a l'oeil et là bas sa tourne carre prenez un peut d'exemple mrs ils ont meme recupe nos pauvres malades Français la honte quoi!!!
Réponse de le 23/04/2020 à 14:45 :
La tarification 100% à l'acte dans les hôpitaux, c'est lui.
La mise sous tutelle des hôpitaux par les gestionnaires, c'est lui.
La fermeture de centaines d'hôpitaux, de maternités et d'établissement psychiatriques, c'est lui.

La créature auto-satisfaite qui se répand dans les média, Bachelot, c'est encore lui !

Alors, plutôt que de faire de la politique fiction, on va le laisser répondre en justice de ce qu'il a réellement fait pour le pays, la démocratie et le peuple français.
a écrit le 23/04/2020 à 12:56 :
Ha, il poursuit sa croisade et a trouvé son os à ronger...Journaliste de gauche bien marqué et anti-système notoire.... Il va même nous écrire un livre à la fin de tout ça, dédicacé par son copain Mélanchon bien sur. Titre : Bas les Masques !
Mais puisqu'on est sur un Journal de vulgarisation Économique, peut être que Marc Endeweld pourrait nous faire un article sur la fabuleuse réussite économique du Venezuela et sur l’extraordinaire clairvoyance de ses dirigeants ? ...
On est pas bête et plutôt curieux ici !
Réponse de le 23/04/2020 à 14:58 :
Que de baratin , et hors sujet !
a écrit le 23/04/2020 à 12:36 :
@ France third world country
Faire dans la détestation, ça n'aide pas non, plus, même si c'est très chic et de bon ton.
Et même si ils auraient pu faire mieux que les Italiens, les Espagnols, les Anglais, et les Américains, c'est sûr.
a écrit le 23/04/2020 à 11:19 :
Dans presque tous les pays on cherche des masques, et en France on cherche des coupables.
Chercher des coupables, ça soulage la trouille, et ça donne bonne conscience, mais ce n'est pas ça qui va nous sortir de la panade.
Réponse de le 23/04/2020 à 11:37 :
Ben dans les autres pays et pas les plus riches (Portugal, Bulgarie, Grece, Espagne, Ukraine, Maroc...) ils ont plein de masques pour leur population. Les technocrates francais sont de lamentables incompétents adeptes de cocktails et d'autoflagornerie qui sont incapables de faire quoi que ce soit, donc oui ils sont coupables.
a écrit le 23/04/2020 à 11:01 :
C'est certain nous constatons une fois de plus, tous, le fiasco de nos classes dirigeantes que l'on a d'ailleurs élues, mais pour aller au- delà et comprendre pourquoi ,cela vient à mon avis un problème d'éducation. Comment se fait-il que nos dirigeants n'aillent pas voir ce qui se fait dans les autres pays? C'est pourtant une démarche basique dans les domaines scientifiques et techniques. Il est clair ( Allemagne, pays asiatiques, pays du nord de l'Europe) qu'ils font beaucoup mieux ou au moins moins mal que nous. Je crois qu'ils sont aveuglés par un mal bien français, l'arrogance.Il faudrait pour que cela change les faire retomber sur leurs pieds,c.a.dire revenus plafonnés, avantages plafonnées ,transformation des palais hérités de l'ancien régime en logements sociaux,etc
Réponse de le 23/04/2020 à 13:20 :
@lucide ...
vous cherchiez à caser "arrogance française" c'est ça ? puisque vous parlez des autres pays, et bien allez donc y regarder dans les autres pays. Et si vous ne maitrisez pas la langue des presses étrangères, commencez par regarder chez les francophones ... et là oh ? je ne vois pas où trouver le "bien mieux que nous". Regardez en Suisse par exemple, à part une population des fois aveuglement suiveuse de ses élites et des discours un peu plus pacifiés, on rencontre les mêmes problèmes.
a écrit le 23/04/2020 à 9:47 :
Bien sur, l’État à aussi négligé une phrase dans un des nombreux rapport de l'Institut Géologique de Clermont Ferrant disant qu'il faudrait arrêter de construire 50 km autour de la Chaine des Puys....
Et des recommandations dans certains rapports des instituts hydrologiques disant qu'il faut interdire toutes constructions 10 km autour des fleuves et rivières ...
Et des recommandations des écolos pour les centrales Seveso, et des centrales nucléaires...
Tout le monde le savait, sauf nos dirigeants....
On va tous rester chez nous jusqu’à la fin ....whouahaaa, c'est cool.....héhé....
a écrit le 23/04/2020 à 9:20 :
"Non mais tu me vois porter un masque ridicule comme ça ha ha ha ! Virez moi ça ça coûte un pognon de dingues !"

Oui on imagine bien en effet...
a écrit le 23/04/2020 à 8:48 :
Je ne comprends pas très bien les polémiques actuelles sur l'art de gouverner des élites de ces dernières années.
Les gens ne semblent pas comprendre que les élites politiques aujourd'hui ont un égo sur dimensionné, bénéficient d'une impunité quasi totale, et sont souvent entourés de gens comme eux (énarques, inspecteur des finances, mines, ...) qui sont persuadés d'avoir un avis supérieur sur tout et n'importe quoi.
De leur point de vue et les élécteurs en redemandent, ils sont les sachants, nous les éxécutants.
LREM et le président sont un exemple parfait de cette situation: ils ont ignoré les avertissements du sénat et de l'INSEE sur la forte possibilité d'une révolte sociale avant les gilets jaunes, ici un rapport sur les pandémies, là bas un autre sur les risques de séparatisme islamique, un autre sur la chute du niveau scolaire, ...

Ils n'en ont strictement rien à faire: c'est un mode de pensée et de vie, ils SAVENT ce qui est bon pour nous et surtout mieux que tout le monde. Ils n'ont pas besoin de tenir compte de l'avis des autres.

Et en plus, ils continuent à mentir même face aux faits et à nous prendre pour des idiots: la France a le meilleur système de santé, la France a mieux réagi que les autres pays, l'Europe protège, fermer les frontières ne sert à rien ... envers et contre toute analyse un peu honnête.

Ils ne risquent rien de toute façon, le système français les protège, pourquoi ne pas oser jusqu'au bout ?

Si vous voulez que les choses changent il faudra peut êter arrêter de voter ou voter pour des gens qui peuvent casser ce système, sinon arrêtez de vous plaindre.
a écrit le 23/04/2020 à 8:28 :
Donc l'article dénoncerait le fait que l'Etat n'ait pas rendu public le contenu d'un rapport sur les stocks de masques, mais vous réservez le contenu de cet article à vos abonnés et ne le rendez pas public davantage... La paille et la poutre ?
a écrit le 23/04/2020 à 8:10 :
ou sont les masque et les test promit
jamais nous les verrons ce gouvernement préfère confine et laisser pourrir la situation comme pour les gilets jaune et la reforme des retraites
il fallait réquisitionner des le débuts voir conseiller aux Français de prendre des congés mais rien de cela vu leur réticence envers les syndicats
comme envers les médecins libéraux a ce jour exclu comme nombre d'infirmiers
au profit des énarques qui ont précipité le pays dans le chaos
et qui ne connaissent rien en médecine
il faut en urgence changer tous les ministres
plus on attend plus profond sera la crise
a écrit le 23/04/2020 à 7:51 :
non au déconfinement par région
tous ceux qui réside a la limite des régions serons pénalisé
exp réside a troyes peut aller a colmar mais pas a paris pourtant moitie de km
déjà le regroupement des régions été une absurdité
la on vas nous en remettre une couche mais quand on demande e ce gouvernement
plus d'autonomie dans la gestion des régions la réponse et non
quand les régions commande des masques
l'etat envoi ces fermier généraux pour s'accaparer du précieux butin
comme des voleurs qu'il sont
a écrit le 23/04/2020 à 5:08 :
"La defiance a l'egard du bla, bla, bla"..... Quand il faudra voter en 22, le francais a memoire de poisson rouge aura oublie ce scandale de cette france jacobine matinee de monarchisme.
a écrit le 22/04/2020 à 20:17 :
Encore un article pour polémiquer .Ce rapport a été réalisé dans le cadre de la préparation à une pandémie grippale. Qu'aurait-on pu apporter de plus en suivant ces "recommandations" dans la crise actuelle ? Sans doute êtes vous un expert pour l'affirmer ? Avez-vous bien lu ce qui est écrit à propos des masques ? Quid de l’augmentation du nombre de respirateurs ?

Concernant les masques, il est indiqué que : "L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants" et qu'il "convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler"

• Les masques
• Les recommandations d’utilisation des masques en cas de pandémie n’ont pas à être modifiées :
- dans la communauté : masques de soins portés par les patients symptomatiques
- en milieu hospitalier : masques de soins portés dès l’entrée en chambre d’un
malade et masques FFP2 pour les soins invasifs ou à risque respiratoire. • En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population.
• L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants.
• Le stock doit être positionné au plus près des utilisateurs, avec un processus de
distribution simple et lisible dans la communauté.
• Le stock devrait être renouvelé pour éviter d’atteindre la date de péremption des
masques. Il convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler, l’objectif
étant que ce stock puisse tourner pour être utilisé dans les établissements de santé
et médico-sociaux un an avant leur péremption.
• Certaines associations en charge de patients particulièrement défavorisés devraient
être dotées d’un stock de masques à distribuer.
Réponse de le 23/04/2020 à 4:55 :
Il n’y a pas d’échelon administratif communauté.
Vous avez foyer, commune, communauté de commune, département ou région.
Donc vous voulez les stocker à quel niveau vos masques?
a écrit le 22/04/2020 à 19:25 :
Vous voulez clore une bonne fois le débat sur la face caché de hydroxychlorquine er comprendre ce que le tandem Big Pharma et Macro cachent soigneusement à la France et aux français, lisez c' est de la bombe .. Lire :

"ENQUÊTE EXCLUSIVE = L’efficacité in vitro de la chloroquine contre le coronavirus SRAS-CoV au stade précoce est établie par 3 études scientifiques de très haut niveau, à la disposition gratuite du monde entier par Internet depuis plus de 15 ans."


Et sa conclusion, "Il est dommage que ni le Pr Raoult, ni les membres du Conseil scientifique, ni d’autres autorités médicales, ni des journalistes n’aient réalisé l’exposé public des études médicales de 2004 et de 2005 sur le traitement du SRAS-CoV auquel il vient d’être procédé.

Ces références scientifiques incontestables auraient permis de clore cette polémique irrationnelle et d’envisager plus rapidement la mise en œuvre d’essais thérapeutiques, comme en Chine, mais aussi de traitements prophylactiques, avant toute infection.
Réponse de le 22/04/2020 à 23:05 :
Sources ?
Réponse de le 22/04/2020 à 23:27 :
Oui bien sûr la chloroquine marche tellement bien que personne ne le voit!

Un peu sérieux. Face au covid 98% des gens ne vont pas en réanimation.

Et si t es en rea alors t'as 55% de chances s'y passer.

Sinon cherchez effets secondaires chloroquine... qu on rigole.
Réponse de le 23/04/2020 à 12:24 :
Comment tirer des conclusions sur le covid 19 à partir d'un article vieux de 15 ans.
De plus je ne savais pas que M. François ASSELINEAU était un scientifique, un infectiologue, un épidémiologiste ou encore un spécialiste des Coronavirus ! Faut rester sérieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :