VIDEO Le stand du ministère démonté par des membres de la FNSEA

 |   |  1  mots
Images France 3 Bretagne
Images France 3 Bretagne (Crédits : YouTube)
Des heurts ont éclaté ce samedi matin au Salon de l'agriculture, au cours desquels des manifestants ont totalement démonté le stand du ministère de l'Agriculture. Xavier Beulin a indiqué ne pas avoir été averti de l'intention de certains membres de la FNSEA d'Île-de-France qui ont démonté le stand du ministère de l'Agriculture, poussant les CRS à intervenir. Plusieurs manifestants ont alors été blessés.

--

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2016 à 17:46 :
Avez-vous observé qu'on parle aujourd'hui "d'exploitants agricoles" et non plus de "paysans"? Les mots ne sont pas innocents. Depuis trois décennies, le modèle de développement agricole s'est aligné sur le modèle industriel: on exploite des ovins comme on exploitait la houille, avec pour critères la surproduction et le rendement en volume et en tonne. Or, un animal n'est pas de la matière première; on est dans une relation avec le vivant. Traiter l'agriculture comme une matière première, c'est s'exposer à la concurrence mondiale avec des cours qui font du yoyo comme le pétrole.
L'agriculture doit changer de logiciel, ne plus faire du lourd, mais de la qualité. Les chambres d'agriculture connaissent bien le problème; mais, motus et bouche cousue: le profit par dessus toute chose , et, pour cela, mieux vaut jouer l'avenir des agriculteurs en bourse.
a écrit le 04/03/2016 à 11:10 :
@ BONJOUR : quand ces messieurs de la F.N.S.E.A. auront fini de démonter le stand du ministre, pourront ils faire un saut jusqu'à chez moi pour réparer la clôture qui a été défoncée par tracteurs pourront ils passer chez ma voisine qui a eu une partie du toit de sa grange arraché par une remorque chargée de foin, pourront ils passer chez ma voisine pou réparer le pignon de sa maison endommagé par un tracteur .... et je ne vous parle pas de la haie de végétale de mon jadrin défoncée par ces mêmes tracteurs et remorques !!!!!!
a écrit le 01/03/2016 à 14:12 :
Une question me tracasse... Qui a accepté toutes les dérégulations du marché agricole depuis des lustres et également de vendre des produits à perte, à part vos syndicats majoritaires agricoles ?
Bref, M. Beulin, élu d'une partie des agriculteurs, qui parade et sert de garde du corps à Hollande le fossoyeur lors d'un salon de l'Agriculture, es-ce son rôle ? Qui joue à quoi, avec qui ? Messieurs-dames, n'êtes vous pas en partie à l'origine de ce dumping social ? Le loup n'est il pas entré avec votre accord dans votre bergerie ? Je soutiens les agriculteurs, mais ceci ne suppute pas d'absoudre certaines responsabilités. Même si d'autres responsables sont bien identifiés (ministres de parade, etc).
a écrit le 01/03/2016 à 11:19 :
On parle d’un Brexit, aura-t-on une plus grande indépendance de régions comme l’Ecosse ou la Catalogne ? Le Parlement Bruxellois détruit-il l’emploi, la population et le PIB par habitant ? Peut-on expliquer si l’Europe est un modèle quand on y trouve des Etats qui publient des chiffres élevés en termes de suicide citoyen, de chômage et des Etats dont la population diminue depuis 2010, ce qui ne se retrouve pas ailleurs dans le monde avec une proportion de moins de 15 ans ou une augmentation de population plus faible qu’aux USA, avec une désindustrialisation on aurait par exemple 19,4 en VAI et de chômage chez les jeunes. Les diplômés et Européens ne devraient-ils se poser la question de l’efficience des institutions alors que dans presque tous les pays du continent le produit par habitant en 2014 est sous le niveau de 2007 ou 2008 hors inflation, phénomène qu’on ne retrouve pas dans les pays développés ou dans le monde, avons-nous un souci de compétence ? Le secteur productif est-il considéré d’utilité publique alors qu’on parle d’une gestion par l’offre en record de faillites de petits commerces ou d’éleveurs sans aides qui abandonnent, ne perd-on pas des emplois indépendants et productifs ? Peut-on expliquer que la croissance française est inférieure à celle de l’Allemagne ? Ne forme-t-on pas des techniciens en perdant 40000 postes dans certaines filières, on aurait peu d’investissements ou des chômages de longue durée non mérités par exemple dus à des fusions, on écraserait la classe moyenne en défiscalisant ? On parle du secteur agricole, il y aurait un salon, les avantages comparatifs sont-ils convenablement développés comme pour la filière bois par exemple alors qu’on importerait du mobilier d’Allemagne ou de Chine en exportant du bois rond donc des produits de basse valeur ajoutée ? On investirait dans le vrac mais pas dans les conteneurs qui constituent un commerce de plus haute valeur et qui passerait chez nos voisins ? La filière agricole qui perdrait 1/3 de parts de marché et l’industrie sont-elles ex-filtrées ? Des agriculteurs, on parle d’un déclin voire d’un suicide, seraient victimes des excès de normes et de charges alors qu’on démonterait des stands, est-ce un souci de compétence ou l’emploi est rendu impossible aux salariés précaires ? La filière viande qui serait peu compétitive est-elle menacée par l’accord libre-échange TAFTA avec les USA considérés premiers en compétitivité mondiale ? L’économie française est-elle peu compétitive vis-à-vis de l’Allemagne, on importerait 40% du poulet consommé en France alors qu’on subventionnerait la filière, la balance serait négative vis-à-vis de nos voisins, 2/3 du commerce français se faisant avec l’Europe ? Les chrétiens sont-ils moins considérés ? Les jeunes européens ne sont-ils pas victimes de la double crise de 2000 et 2010 ? Ne devrait-on améliorer le taux d’emploi voire indemniser les discriminations faute d’expérience alors qu’on ferait des pré-retraites pour des salariés sans statut. Peut-on expliquer le taux d’emploi en 2014 rapporté à la population : 50 en France, 59 aux USA, 58 en Angleterre, 65 en Suisse, 59 en Suède, 60 au Pays-Bas, 63 en Norvège, 57 au Japon, 58 au Danemark, 62 au Canada, 61 en Australie, 57 en Allemagne, 58 en Autriche, 54 en Finlande, 53 en Irlande, 52 au Portugal et 39 en Grèce, n’est-ce pas bizarre le comportement Européen, il y aurait moins d’actifs et plus d’inactifs en France ?
a écrit le 29/02/2016 à 18:34 :
Quand un manifestant écologiste ou même de la confédération paysanne manifeste pacifiquement il est accueilli par les CRS, quand les manifestants de la FNSEA cassent des bâtiments publics, détruisent ou violentent des animaux ils sont accueillis par des ministres ou des premiers ministres.

Cherchez l'erreur...
a écrit le 29/02/2016 à 14:58 :
Démonte-t-on un stand ou un PIB inventé ? On publie dans la presse un PIB par habitant en ppa constant 2000. On note pour 2007 ou 2008 puis 2014 les valeurs suivantes, la première liste montre un maximum en 2014 et la seconde montre un produit plus faible en 2014 par rapport à 07 ou 08. Afrique du Sud à 12446, Arabie Saoudite à 52096, Brésil à 15412 après 15518, Chili à 21967, Corée à 33629, Egypte à 10792, Inde à 5565, Indonésie à 10099, Israël à 31180, Mexique 16496, Philippines à 6598, Thaïlande 13986, Pérou à 11514, Tunisie à 10768, Uruguay à 19929, Turquie à 18884, Pologne 23952, Roumanie 18569 (après 18032 en 08), Slovaquie 26335, Lettonie 22460, Lituanie 25708, Hongrie 23609 (après 23334 en 08), Bulgarie 16048, Chine à 12609, Australie à 43219, Canada 42817, Japon 35635, Allemagne 43444, USA 52118 après plusieurs années sous le niveau de 2008 ce qui est inédit depuis 1990 voire avant. Pour d’autres pays le PIB par habitant est inférieur au niveau de 2007 ou de 2008 : Slovénie 30816 puis 28059, Rép Tchèque 29128 puis 28695, Estonie 26066 puis 25865, Islande 42598 puis 41237, Portugal 27732 puis 26055, Grèce 32408 puis 24502, Norvège 65781 puis 64020, Luxembourg 96245 puis 88850, Irlande 50001 puis 46633, Finlande 42122 puis 38569, Autriche 43952 puis 43906, Belgique 41641 puis 40885, Suède 44005 puis 44029, Pays-Bas 47388 puis 45281, Espagne 34845 puis 32270, Suisse 55020 puis 54983, Italie 38125 puis 33078, Angleterre 38164 puis 37614, France 37641 puis 37218. Nombre de pays d’Europe publient donc un PIB plus faible en 2014 par rapport à 2008 ou 2007. D’autres pays publient une valeur maximum, l’Europe n’a-t-elle pas un souci de croissance et d’emploi ? Pour l’agriculture, on parle d’un déclin voire d’un suicide de la 2ème place à la cinquième, avec un tiers de parts de marché en moins, également dans l’industrie à 19,4 de VAI, avons-nous un souci de compétence alors que la population baisserait dans de nombreux pays comme la proportion de -15 ans ? Ne devrait-on poser la question aux Européens de savoir s’ils ont un souci avec la notion de croissance ?
a écrit le 29/02/2016 à 12:35 :
À mon avis, ils ne sont trompés de stand : c'est celui de l'Europe qu'ils auraient dû démonter... Ils auraient peut être été davantage entendus ("il vaut mieux s'adresser à Dieu plutôt qu'à ses saints...")...
Mais l'Europe n'écoute que les sirènes US ou les banques/lobbies, les agriculteurs n'ont plus "la voie",

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :