Attentat de Bangkok : malgré la diffusion d'un portrait robot, le mystère demeure

 |   |  574  mots
L'attaque terroriste du lundi 18 août a visé le temple hindouiste d'Erawan. Un sanctuaire, très prisé des fidèles et des touristes, en plein centre de la capitale.
L'attaque terroriste du lundi 18 août a visé le temple hindouiste d'Erawan. Un sanctuaire, très prisé des fidèles et des touristes, en plein centre de la capitale. (Crédits : Reuters)
Deux jours après l'attentat à Bangkok qui a fait au moins 21 morts dont 8 étrangers, les investigations de police thaïlandaise semblent progresser mais aucune information sur les poseurs de bombe n'a encore filtré. L'attaque terroriste de lundi dans la capitale pourrait lourdement affecter le tourisme, moteur de l'économie, alors que la croissance (2,8% sur un an au 2e trimestre) est toujours à la peine.

Article publié le 18 août 2015 à 18:35, mis à jour le 19 août à 12:55

La police thaïlandaise a diffusé, mercredi 19 août, le portrait-robot du suspect, qui pourrait être "étranger ou Thaïlandais", selon le porte-parole de la police nationale Prawut Thavornsiri, précisant qu'un mandat d'arrêt allait être émis dans les prochaines heures.

L'homme, plutôt jeune a une chevelure brune très fournie et porte des lunettes noires. Les autorités ont annoncé qu'elles offraient une récompense de 1 million de bahts (25.400 euros) pour toute information menant à son arrestation.

Aucune information n'a néanmoins fuité sur les motivations des assaillants, mais plusieurs hypothèses se dessinent. Pour l'instant, aucun groupe n'a revendiqué l'attentat, et les autorités semblent avoir exclu la possibilité qu'il s'agisse d'une action des insurgés musulmans du sud du pays.

L'explosion a eu lieu lundi 17 août, vers 18h30 heure locale, en plein cœur de la capitale thaïlandaise, près du sanctuaire hindouiste d'Erawan, dédié au dieu Brahma. Un lieu très fréquenté à Bangkok, capitale du pays, par les fidèles et les touristes. Le sanctuaire se trouve également au pied d'un hôtel cinq étoiles, le Grand Hyatt, et à proximité de plusieurs grands centres commerciaux.

Le dernier bilan provisoire fait état de 21 personnes tuées et 123 blessées, dont 28 touristes chinois. Un sauveteur a également rapporté hier soir que la puissance de la bombe, arrimée à une moto, a formé un cratère de 2 mètres de diamètre.

Les étrangers, cible de l'attaque

"La bombe visait à tuer autant de personnes que possible, puisque le sanctuaire est bondé aux alentours de 6 et 7 heures le soir", a poursuivi le porte-parole de la police Prawut Thavornsiri. Le ministre de la Défense, Prawit Wongsuwong a indiqué de son côté que cette attaque visait directement le tourisme.

"Les gens qui ont fait ça visaient les étrangers pour porter atteinte au tourisme et à l'économie", a-t-il indiqué après l'attaque.

Huit touristes, originaires de Malaisie, de Hong-Kong, de Singapour, d'Indonésie, et de Chine ont perdu la vie dans cette attaque terroriste.

La Bourse chute, le baht s'effondre

Mardi matin, le baht thaïlandais s'est effondré avec un cours au plus bas depuis six ans. La Bourse de Bangkok était en baisse de 2% à l'ouverture, les marchés se disant inquiets des répercussions de l'attentat sur le tourisme, un des moteurs de l'économie thaïlandaise. Les entreprises du secteur dévissaient en début de journée, à l'instar de Airports of Thailand dégringolait de 8,7% tandis que Central Plaza Hotel perdait 13%.

"La Thaïlande est vulnérable en ce moment car la croissance est faible, comme les bénéfices des entreprises, et le tourisme ne se porte pas au mieux", a expliqué Andrew Stotz, PDG du cabinet Stotz Investment Research à l'agence financière Bloomberg News.

Le tourisme déjà affecté par les événements politiques de 2014

L'attentat, perpétré à l'approche de la haute saison touristique, pourrait avoir des conséquences particulièrement néfastes sur le tourisme, qui représente 8,5% du PIB thaïlandais.

Début août, les autorités ont indiqué que 12,4 millions de touristes avaient visité le pays au cours des cinq premiers mois de cette année, une hausse de 25% par rapport à la même période de l'année dernière, impactée par les manifestations et le coup d'Etat militaire. Depuis mai 2014, le pays est dirigé par la junte militaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2015 à 11:59 :
Le titre : le baht s effondre. Faite un peu attention à votre contenu car l article ne donne aucune information sur le cours de la devise. ...
a écrit le 18/08/2015 à 13:55 :
Vous dites que le baht thaïlandais s'est effondré avec un cours au plus bas depuis six ans, vérifier vos sources avant de dire n'importe quoi.

Le bath était au alentours de 34,4 bath pour un Euro en Avril ( le10/04) , ce jour ( le 18/08) : il est à 39,32 bath pour un Euro.
Réponse de le 18/08/2015 à 16:04 :
On a notre winner
Réponse de le 18/08/2015 à 19:04 :
Que faites-vous mercredi soir? J'aimerais vous inviter à dîner avec des amis.
Réponse de le 18/08/2015 à 22:57 :
Chris et gendre : c est pas gentil de se moquer....au lieu de cela, vous auriez pu lui expliquer que lorsque qu on dit qu une monnaie s effondre, c est par rapport aux autres monnaies...illustration (a l attention de Marcel ) : en avril, un euro vous donnait 34 baths. Aujourd'hui pour un euro, vous avez 39 baths.... compris Marcel?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :