Aux Etats-Unis, l'inflation surprend en accélérant à 7,5% en janvier

L'inflation en janvier s'inscrit à son plus haut niveau depuis 40 ans. Cette nouvelle donnée met la pression sur la Réserve fédérale américaine pour relever ses taux.
L'énergie augmente à nouveau de 0,9 %, ce qui autorise néanmoins un léger tassement du rythme de hausse annuel, à 27 % après un pic à 33 % en novembre.
L'énergie augmente à nouveau de 0,9 %, ce qui autorise néanmoins un léger tassement du rythme de hausse annuel, à 27 % après un pic à 33 % en novembre. (Crédits : Reuters)

En s'affichant à + 7,5% en janvier par rapport à janvier 2021, l'indice des prix à la consommation (CPI) aux Etats-Unis a accéléré plus que prévu, la plus forte progression depuis février 1982. En décembre, il avait déjà augmenté de 7%.

Sur un mois, il a progressé de 0,6%, après 0,5% en décembre, a annoncé le département du Travail. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une augmentation de 0,5% d'un mois sur l'autre et une hausse de 7,3% en rythme annuel.

Le président américain Joe Biden a assuré jeudi dans un communiqué que si les chiffres actuels de l'inflation aux Etats-Unis étaient "élevés", il prévoyait néanmoins que le phénomène "se calme de manière substantielle d'ici la fin de l'année 2022".

Reconnaissant la "véritable pression" subie par les ménages américains, le démocrate, pour qui la flambée des prix est une handicap politique majeur, a assuré qu'il y avait "aussi des signes montrant que nous allons surmonter ce défi".

Hors énergie et produits alimentaires, l'indice "core" ressort à 6%

Hors énergie et produits alimentaires, l'indice CP dit "core" a également augmenté, de 0,6% sur un mois après une hausse de 0,6% en décembre. Sur un an, la hausse ressort à 6%, le niveau le plus élevé depuis août 1982, après un gain de 5,5% en décembre.

Le consensus des économistes interrogés par Reuters tablait sur une augmentation de 0,5% sur un mois pour l'indice CPI "core" et de 5,9% en rythme annuel.

"Les dérapages de prix sont généralisés : les prix alimentaires se renchérissent de 0,9 % sur le mois, soit une flambée de 7 % par rapport à janvier 2021. L'énergie augmente à nouveau de 0,9 %, ce qui autorise néanmoins un léger tassement du rythme de hausse annuel, à 27 % après un pic à 33 % en novembre. L'ensemble sous-jacent progresse, quant à lui, de 0,6 %, comme, grosso-modo, au cours des mois précédents, à la différence que toutes les sous-composantes de l'indice participent maintenant à ce résultat, parmi lesquelles le transport, la santé, les loisirs, l'habillement et les biens d'équipement du foyer. Les loyers, de leur côté, progressent un peu plus modérément, de 0,3 % sur le mois", commente l'économiste Véronique Riches-Flores.

Le rendement des bons du Trésor à 10 ans passe les 2%

Cette accélération de l'inflation milite en faveur d'un durcissement plus rapide de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Certains analystes estiment que l'institution pourrait relever ses taux d'intérêt de 50 points de base le mois prochain.

Sur les marchés financiers, les contrats à terme sur le S&P-500 ont accru leurs pertes après la publication de cet indicateur. Le Dow Jones était en baisse de 0,4%, le S&P en repli de plus de 1% et le Nasdaq en recul de 1,85%.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans gagnait plus de 7 points de base et a brièvement dépassé le seuil de 2% pour la première fois depuis août 2019.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 11/02/2022 à 18:19
Signaler
Les ultra-riches apatrides (cf. Pichai, Huang, Musk, etc) de la silicon valley toujours plus riches grâce à Biden...

à écrit le 10/02/2022 à 20:43
Signaler
C'est une excellente nouvelle, cela va accélérer le retour à une économie plus normale. Mais il ne faut pas croire que cette inflation est une surprise, elle était attendue par la FED

le 11/02/2022 à 9:04
Signaler
une manipulation de plus des usa pour que le monde paye la dette americaine

à écrit le 10/02/2022 à 19:10
Signaler
incroyable!!!!!!!!! personne n'aurait jamais pu imaginer, vu qu'il convenait de dire que c'etait provisoire!!!!!!! personne, absolument personne n'aurait jamais imagine ce que milton friedman ecrivait dans ses bouquins en 1970!!! impossible! et maint...

à écrit le 10/02/2022 à 17:58
Signaler
Venezusa.... retour du troc ! Par contre ils continuent toujours de foutre l'or et l'argent sous le boisseau, dans le genre manipulation de marché..

le 11/02/2022 à 8:31
Signaler
Le troc se pratique de plus en plus en France aussi, faudrait descendre de sa tour d’ivoire, je rappelle d'ailleurs que le trafic d'ivoire est interdit, et observer comme les gens, les vrais, vivent un peu hein, merci.

à écrit le 10/02/2022 à 17:57
Signaler
Avec des salaires aussi bas et visiblement malgré les annonces médiatiques, aux états unis c'est comme ici s'ils augmentent taux la consommation et l'épargne vont s'effondrer. C'est le problème de ne chercher systématiquement que des solutions qui av...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.