Aux Etats-Unis, une tribu sioux combat un projet d'oléoduc

 |   |  202  mots
Une manifestation contre le projet avait déjà eu lieu fin août à Washington.
Une manifestation contre le projet avait déjà eu lieu fin août à Washington. (Crédits : Reuters)
Des affrontements ont eu lieu dans le Dakota du Nord, à proximité d'une réserve indienne.

Une tribu sioux a protesté ce week-end contre la construction d'un oléoduc tout près de son territoire, dans le Dakota du Nord,, conduisant à de violents affrontements. La société Energy Transfer Partners, en charge du projet, a en effet démarré les premiers travaux. Les sioux estiment que les équipes de construction ont déjà détruit plusieurs sites d'inhumation et de prières.

En colère, les manifestants ont affronté des gardes de sécurité : "Ils ont essayé de nous repousser avec leurs camions et leurs bulldozers mais nous avons insisté" a expliqué l'un d'entre eux à l'AFP. Certains d'entre eux ont été mordus par des chiens de garde, et trois gardes ont également été blessés.

La tribu assure que l'oléoduc, qui sera long de 1.900 kilomètres, menace l'accès à l'eau potable et à plusieurs de ses sites historiques. Un juge fédéral doit se prononcer d'ici le 9 septembre sur une éventuelle suspension des travaux. "Les démolitions sont catastrophiques", a indiqué dans un communiqué David Archambault, responsable de la tribu. "Ces terres sont les lieux où reposent nos ancêtres. Les constructions en pierre et les lieux de prière ne peuvent être remplacés".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2016 à 16:39 :
Ils veulent des siou !
a écrit le 05/09/2016 à 10:44 :
Envoyez custer, il va regler le pb.
Réponse de le 05/09/2016 à 13:11 :
@matins calmes: ou c'est peut-être les indiens qui vont régler le problème de Custer à Little Bighorn :-) Cela dit, "un bon indien est un indien mort" disait Philip Sheridan et "la raison du plus fort est toujours la meilleure" disait Lafontaine :-)
a écrit le 05/09/2016 à 10:22 :
L'argent a ses raisons que la raison ignore.

ZAD partout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :