Crise dans le Golfe : quelles sont les mesures prises pour isoler le Qatar ?

 |   |  374  mots
La frontière terrestre entre l'Arabie saoudite et le Qatar est fermée. Ce qui bloque les importations de biens par voie terrestre du Qatar à travers l'Arabie saoudite.
La frontière terrestre entre l'Arabie saoudite et le Qatar est fermée. Ce qui bloque les importations de biens par voie terrestre du Qatar à travers l'Arabie saoudite. (Crédits : Fadi Al-Assaad)
L'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et Bahrein ont fermé leur espace aérien aux vols de la compagnie aérienne du Qatar. Ryad a fermé sa frontière terrestre.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont rompu lundi avec le Qatar, accusé de "soutien au terrorisme", et pris un train de mesures visant à l'isoler. La crise diplomatique ouverte par la rupture des relations avec le Qatar décidée par l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU) et l'Egypte s'est notamment traduite lundi par la suspension de plusieurs liaisons aériennes dans la région du Golfe lundi. L'autorité de l'aviation civile saoudienne (GACA) a annoncé qu'elle interdisait à tous les appareils qataris l'accès aux différents aéroports du royaume.

Plus grave, en raison de la rupture immédiate des relations diplomatiques avec le Qatar, l'Arabie Saoudite, Bahreïn et les EAU ont ordonné à leurs diplomates de quitter Doha dans les 48 heures. En 2014, les trois pays avaient rappelé leurs ambassadeurs à Doha pour protester contre le soutien du Qatar aux Frères musulmans.

Fermeture des espaces aériens et de la frontière terrestre

Les trois pays ont fermé leur espace aérien aux vols de la compagnie aérienne du Qatar, ont suspendu les liaisons aériennes et maritimes avec ce pays dans les 24 heures. Ainsi, les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates, flydubai et Air Arabia, ainsi que la Saudia et Gulf Air (Bahreïn), ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols vers ou depuis le Qatar après la rupture des relations d'Abu Dhabi, Ryad et Manama avec Doha. Qatar Airways a pour sa part suspendu ses liaisons avec l'Arabie saoudite.

En outre, la frontière terrestre entre l'Arabie saoudite et le Qatar est fermée. Ce qui bloque les importations de biens par voie terrestre du Qatar à travers l'Arabie saoudite. Il est par ailleurs interdit aux ressortissants des trois pays de se rendre au Qatar. Dans le même temps, il a été demandé aux ressortissants du Qatar, visiteurs ou résidents permanents dans les trois pays, de partir dans un délai de 14 jours. Cette mesure contredit un accord sur la libre circulation au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG: Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar). Seuls les pèlerins du Qatar peuvent se rendre sur les lieux saints musulmans en Arabie saoudite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2017 à 12:16 :
La fin de la guerre en Yémen et la crise avec le Qatar en 48 heures pour éviter l'extermination des pays de Golfe et les pays arabes par ces punitions d' ALLAH un fort séisme tsunami tempête de sable apocalyptique météorite les inondations les foudres violent feu de forêt la canicule explosion de gaz pétrole incendie des hôtels bâtiments comme bâtiment de Londres si la fin du monde 7.7.2017 aux êtres humains de se convertir a l'islam pour éviter l'enfer.
a écrit le 06/06/2017 à 15:14 :
Dans une de vos dépêches afp on voit que le Koweit veut reconcilier l'arabie et le qatar on les comprend ce pays soutenant également apparemment aussi le terrorisme, le traditionnel bal des hypocrites n'est pas prêt de s'arrêter.

"http://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN18X1KP/le-koweit-tente-une-mediation-entre-l-arabie-saoudite-et-le-qatar.html"

"Grave crise entre les émirats du Golfe" https://blog.mondediplo.net/2014-03-07-Grave-crise-entre-les-emirats-du-Golfe
a écrit le 06/06/2017 à 14:45 :
Trump comme le monde entier sait très bien que l'Arabie Saoudite finance les Sunnites de l'E I et que son ennemi séculaire et l'Iran qui lui finance les Chiites !! . Et si Busch et Miterand ne s'étaient pas mêlés de cette rivalité en Irak copiés par Obama et son valet Holand , l'E I ne serait pas venu ensanglanter notre Pays .
a écrit le 06/06/2017 à 13:00 :
Qui connait l'Arabie et son système de partage entre pouvoir religion laisse beaucoup d’ambigüité car l’un ne va pas voir ce qui se passe chez l’autre. L’Arabie est une grande pourvoyeuse de ses ressortissants dans les réseaux terroristes, et l’argent? En fait d’autres points sont peut-être à évaluer d'abord le bourbier Yéménite l’Arabie n’arrive pas à gérer cette situation et se trouve en face de l’Iran qui porte toute son aide à une partie des yéménites avec au milieu des réseaux terroristes soutenues par qui le Qatar peut-être , l’Iran mais aussi un autre ennemi du royaume la Syrie qui malgré son propre bourbier s’invite peut-être à la table du Yémen. Quel rôle des américains devenus très anti iranien et très pro saoudien? malgré leur base au Qatar Le terrorisme serait il l’excuse pour « punir » un émirat qui n’est pas en froid avec l’Iran. Je trouve dans cette affaire beaucoup de muets en commençant par les américains mais aussi les européens et la Russie où sont les grandes agences de ces pays en général très promptes à dénoncer les pays proches du terrorisme, étrange ces voix sans voix. Alors cette affaire n’est elle pas le problème du leadership entre l’Arabie et l’Iran une affaire entre sunnites et chiites? Ne pas oublier que Bahreïn est le maillon faible des deux communautés de la péninsule avec un émir encore en place grâce à l’Arabie
a écrit le 06/06/2017 à 10:34 :
Faut-il en déduire que l'Islam est un problème? Oui, quand il se même de politique.
A une autre échelle, l'histoire est la même que celle de l'Irlande où catholiques et protestants ont fini par arrêter de s'entretuer pour des motifs grandement plus économiques que religieux. Les "chapelles islamiques" ne sont que la caution de luttes de pouvoir, de territoires, d'intérêts divers...Je me demande si d'ailleurs l'Occident voit d'un bon oeil un Islam apaisé, réconcilié, puissant. Le business des armes en pâtirait, tarissant des sources de revenus considérables.
a écrit le 06/06/2017 à 8:51 :
Étant donné que je vais devoir attendre juillet pour lire cette incroyable information sur le monde diplomatique en attendant ce serait bien de connaitre le fond de ce dossier plus que surprenant car comme il est dit ça fait longtemps que le monde dit que le Qatar soutien le terrorisme du coup pourquoi cette escalade aussi brusquement ?

Sont ils allés encore plus loin que ça ? Ils nous manquent un élément déterminant pour comprendre cet évènement, historiquement c'est la première fois que je vois cette tension palpable entre pays du golf. C'est une information qui laisse franchement perplexe.
Réponse de le 06/06/2017 à 16:11 :
Ils avaient déjà coupé leur relations diplomatiques en 2014, ça ne sort pas de rien, concurrence régionale, jalousie et on les trouve trop arrogants.
Le fait déterminant pas compliqué à deviner: visite de Trump appelant à durcir contre l Iran. Qatar plus proche que ses voisins de l Iran, du coup on en profite pour les planter et on parle hypocritement de soutien au terrorisme.
Conclusion quel panier de crabes!
Réponse de le 07/06/2017 à 11:02 :
Oui c'est un sacré panier de crabes et comme ils sont plein aux as et qu'ils font de gros chèques à nos actionnaires milliardaires ont y touche jamais.

Pourtant tout le monde dit tout le temps qu'ils sont à la source du financement du terrorisme islamiste du coup si leurs responsabilités sont effectivement engagées celles de nos dirigeants qui se ruent pour aller signer des contrats juteux avec eux l'est également tout autant.
a écrit le 05/06/2017 à 23:12 :
Et sinon les quataris ils prennent des Rafales ??? ou pas
a écrit le 05/06/2017 à 20:48 :
Tous ces braves gens se battent pour garder ou gagner le monopole du "vrai" Islam.
Comme la vérité en matière religieuse est très aléatoire et fort sujette à caution.
Je pense que tous ces grands esprits du moyen orient devraient régler leurs problèmes entre eux et nous laisser les simples laiques, tolérants, et séculiers que nous sommes en paix.
Réponse de le 06/06/2017 à 8:47 :
"Je pense que tous ces grands esprits du moyen orient devraient régler leurs problèmes entre eux et nous laisser les simples laiques, tolérants"

En quoi ils vous gênent en fait puisque étant à des milliers de kilomètres ils vous laissent déjà tranquille non ? Votre phrase assimile le terrorisme à des gens qui vous font peur parce que différents, elle empeste le racisme à des kilomètres.
a écrit le 05/06/2017 à 20:46 :
Après les 380 Millliards de Dollars d'armements vendus par les U.S.A à l'Arabie Saoudite, soutenant activement le terrorisme, voilà déjà la contrepartie. Et puisque les U.S ont TOUT ET TOUT raflé, la france doit,i de suite reserrer considérablement ses relations diplomatiques et commerciales avec le Quatar et l'Iran, qui n'ont rien à voir avec le TERRORISME.
Réponse de le 05/06/2017 à 22:01 :
C 'est l'ambassade du Qatar qui parle ?
a écrit le 05/06/2017 à 17:50 :
les pays limitrophes du Qatar n'avaient pas connaissance du soutien financier de ce pays au terrorisme islamique ? Mais que font leurs services de renseignements ? il y a du "foutage de gueule dans l'air".
a écrit le 05/06/2017 à 17:15 :
Nous ne savions pas qu ils étaient les commanditaires de l islam radical , on aurait pu nous le dire quand même .
Réponse de le 05/06/2017 à 22:02 :
Ca fait pourtant un moment que c'est connu .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :