Des missiles russes s’abattent sur le port d’Odessa, vital pour exporter les céréales

Kiev accuse Moscou de vouloir compromettre l’application de l’accord, signé la veille, pour la reprise des exportations des céréales ukrainiennes.
En tirant des missiles sur Odessa, le président russe a craché au visage du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et du président turc Recep (Tayyip) Erdogan, qui ont déployé d'énormes efforts pour parvenir à cet accord, a-t-il ajouté.
En tirant des missiles sur Odessa, le président russe a "craché au visage du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et du président turc Recep (Tayyip) Erdogan, qui ont déployé d'énormes efforts pour parvenir à cet accord", a-t-il ajouté. (Crédits : Reuters)

Des missiles russes ont visé samedi le port d'Odessa sur la mer Noire, a annoncé l'Ukraine qui a accusé Moscou de compromettre l'application de l'accord signé la veille pour la reprise des exportations de céréales ukrainiennes bloquées par la guerre. "L'ennemi a attaqué le port d'Odessa avec des missiles de croisière de type Kalibr. Deux missiles ont été abattus par la défense antiaérienne", a annoncé un porte-parole de l'administration de la région d'Odessa, Serguiï Bratchouk, dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux.

Cette frappe est intervenue au lendemain de la signature à Istanbul d'un accord paraphé séparément par les deux belligérants qui doit permettre d'exporter entre 20 et 25 millions de tonnes de grain bloquées en Ukraine. "Il a fallu moins de 24 heures à la Fédération de Russie pour remettre en cause, avec des attaques de missiles sur le territoire du port d'Odessa, les accords et les promesses qu'elle a faites à l'ONU et la Turquie dans le document signé hier à Istanbul", a affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Oleg Nikolenko.

Le spectre d'une aggravation de la crise alimentaire

En tirant des missiles sur Odessa, le président russe a "craché au visage du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et du président turc Recep (Tayyip) Erdogan, qui ont déployé d'énormes efforts pour parvenir à cet accord", a-t-il ajouté. Il a affirmé que Moscou assumerait "l'entière responsabilité" de l'échec de l'accord. "Si l'accord conclu n'est pas respecté, la Russie assumera l'entière responsabilité de l'aggravation de la crise alimentaire mondiale", a prévenu le porte-parole. Cet accord doit soulager les pays dépendants des marchés russe et ukrainien - 30% du commerce mondial du blé à eux deux.

Cette attaque russe suscite la colère de l'Occident. Le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrell, a accusé samedi la Russie d'avoir mené une attaque "répréhensible""Frapper une cible cruciale pour l'exportation de céréales un jour après la signature des accords d'Istanbul est particulièrement répréhensible et démontre une fois de plus le mépris total de la Russie pour le droit international et les engagements", a-t-il écrit sur Twitter.

Washington continue d'épauler Kiev militairement

L'accord sur l'exportation des céréales avait, pourtant, été largement salué avant l'attaque russe. L'Union africaine (UA) s'en est notamment "félicitée" ce samedi matin. Un "développement bienvenu" pour le continent qui fait face à un risque accru de famine.

En parallèle, les Etats-Unis ont annoncé poursuivre, ce vendredi, leur soutien militaire à l'Ukraine. Une nouvelle tranche d'aide à hauteur de 270 millions de dollars, comprenant notamment quatre nouveaux systèmes d'artillerie de précision Himars, a été débloquée.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 25/07/2022 à 8:55
Signaler
Question naïve (d'aucuns diraient c...!). Qui peut nous dire honnêtement (ce qui exclut automatiquement les belligérants et leurs alliés!) ce que ces missiles ont bien pu détruire à Odessa? Des bateaux céréaliers, des entrepôts céréaliers, des immeub...

à écrit le 24/07/2022 à 17:16
Signaler
Il faut definitialement régler le problème avec là Russie de poutine. Il faut définitivement arrêter son invasion de l'Europe et de l'Ukraine. Je suis d'accord avec l'ancien président polonais si la russie attaque en Pologne c'est la guerre avec lot...

le 24/07/2022 à 23:00
Signaler
Vous êtes le roi incontesté des yaka faucon sur ce site avec une bonne marge d'avance. Tout est facile, de grandes directives d'une naiveté confondante qui font abstractions des subtils complexités du réel. Vous vivez dans un monde factice, wake up l...

à écrit le 24/07/2022 à 14:07
Signaler
Quel intérêt auraient les Russes à déchirer un accord qu'ils viennent de signer ? Les médias devraient plus être prudents dans leurs accusations. Et moins donner l'impression qu'ils travaillent pour les fauteurs de guerre. Qui ont un système de pr...

à écrit le 24/07/2022 à 10:13
Signaler
Avant ce n'étaient pas des missiles russes mais maintenant ceux sont bien eux mais "la Russie affirme avoir détruit des «infrastructures militaires» ukrainiennes". Pour la maternité c'était bien eux mais il n'y avait que des militaires cachés dedans,...

à écrit le 24/07/2022 à 9:44
Signaler
A qui une telle attaque profite ? Aux extrémistes qui veulent que cette guerre dure et s'étende ? Aux spéculateurs sur le prix des grains (c'est facile de trouver un lanceur de roquettes dans un coin où tout le monde en a plein) ?

à écrit le 24/07/2022 à 8:57
Signaler
Pauvre occident, obligé de faire des "faux drapeaux" H24 (faux génocides prouvés) , évidemment que c'est bidon et que c'est Kiev qui a intérêt à tout faire capoter. Le problème des USA avec leur caniche Ukrainien c'est que le reste du monde avance, ...

le 24/07/2022 à 10:11
Signaler
l'ukraire fait et fera tout pour que ce conflit dégénère en 3 ieme guerre mondial allant meme a se bombarder avec des armes russe m zelenski le fou des usa .et surtout pas un responsable d'etat comme le laisse croire l'occident son pays n'a pas re...

à écrit le 23/07/2022 à 21:36
Signaler
Moscou vient de nier auprès d'Ankara toute implication dans ces frappes, a affirmé le ministre turc de la Défense. "Les Russes nous ont dit qu'ils n'avaient absolument rien à voir avec cette attaque et qu'ils examinaient la question de très près", a-...

à écrit le 23/07/2022 à 20:19
Signaler
Bon, c'est la guerre, c'est horrible, on le sait, on le constate encore et on l'a malheureusement bien cherchée. Avant de lancer le choeur des bêlements habituels, il faudrait répondre à ces trois questions, sauf à vouloir faire davantage oeuvre de ...

le 24/07/2022 à 9:01
Signaler
1 silo touche et un missile (ou autre: obus d'artillerie?) est tombe pres d'un autre. Importance plutot politique. L'attaque n'a pas compromis la capacité du port à charger des marchandises et les exportations de céréales peuvent se poursuivre, sel...

le 24/07/2022 à 9:03
Signaler
1 silo touche et un missile (ou autre: obus d'artillerie?) est tombe pres d'un autre. Importance plutot politique. L'attaque n'a pas compromis la capacité du port à charger des marchandises et les exportations de céréales peuvent se poursuivre, sel...

à écrit le 23/07/2022 à 17:24
Signaler
Si on se préoccupait vraiment de la famine, on abattrait immédiatement 75% du cheptel bovin/ovin pour réserver les céréales à l'alimentation humaine et ne conserver que l'élevage en pâture.

à écrit le 23/07/2022 à 16:56
Signaler
Eltsine signe un accord et le sabote le lendemain. Question, Est il capable de gerer ses généraux à 200% pour la guerre? Ça serait pas le premier dictateur en réalité conduit par ses subordonnés, il est pas loin des 80 balais. Exemple chez -nous ...

le 23/07/2022 à 19:02
Signaler
Eltsine ?? allez vous reposer, vous etes ayssu fatigué que biden

le 23/07/2022 à 21:32
Signaler
Biden qui a encore le covid malgré ses trois doses ,on sent l"efficacité de ce vaccin.

à écrit le 23/07/2022 à 15:23
Signaler
Les Occidentaux auront ils le courage de dire stop à Poutine?

le 23/07/2022 à 19:13
Signaler
@Pecario Les Occidentaux n'ont pas intérêt à arrêter Poutine. L'Ukraine fait la guerre à la Russie par procuration avec le soutien sans faille...mais mesuré des Occidentaux. Le but est d'affaiblir l'armée Russe. La guerre en Ukraine va donc durer,...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.