E-commerce : bienvenue dans les villages 2.0 chinois

Dans les villages du Yunnan, les habitants qui vivaient jusqu'à présent de l'agriculture se lancent désormais dans la vente de produits artisanaux en ligne. Su Junping, un jeune entrepreneur, a fait fortune en commercialisant en ligne des théières en argent. Il fait vivre ainsi plus de 300 villageois.
(Crédits : Jason Lee)

Il y a 10 ans, à 2.000 km de là, dans la province côtière du Zhejiang, le commerce électronique a débuté sous l'impulsion d'hommes d'affaires tels que Lu Zhenhong. Issu d'un petit village, lui aussi a fait fortune en créant un nouveau modèle de ventes de produits en ligne : il achète et revend du matériel de camping. Des milliers d'emplois ont été créés dans cette région grâce à ce pionnier du commerce en ligne. Son modèle s'est décliné dans toute la province du Zhejiang.

En 2017, autour de 800 milliards d'euros ont été dépensés sur internet en Chine. Le gouvernement chinois encourage cette nouvelle forme de commerce qui permet d'élever le niveau de vie dans les campagnes. Encore inégale dans certaines régions, cette révolution 2.0 a d'ores et déjà permis à des millions de paysans de troquer la bêche pour le net.

(source ARTE)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 02/01/2019 à 11:54
Signaler
exact........mais il y a des leçons a prendre en Chine......la capacité à rassembler des petits artisants autour d un projet collectif, un intermédiaire gérant l aspect commerce et logistique....avec souvent une spécificité géographique.......

à écrit le 02/01/2019 à 11:51
Signaler
Alibaba arrive en Belgique avec un énorme entrepot en France....vous pouvez commercer avec une grande partie du monde au travers de la place de marché Amazon........avec tous ses travers......mais ça marche..... en Chine ils sont organisé en spéciali...

à écrit le 29/12/2018 à 13:00
Signaler
Bravo aux chinois pour leur esprit d’entreprise. Pendant qu’en France on préfère toucher les assedics et se plaindre

à écrit le 28/12/2018 à 22:42
Signaler
Les Chinois ont la chance d'avoir depuis des années un site "alibaba.com" qui leur permet de vendre n'importe quoi dans le monde entier, nous n'avons pas malheureusement pas la chance d'avoir cet homme de génie, chez-nous chacun doit créer un site, v...

à écrit le 28/12/2018 à 10:34
Signaler
Je préfèrerais des articles sur des artisans français qui vendent en ligne le produit de leur travail, il est quand même incroyable que l'on en fasse sur ce pays qui comporte plus d'un milliard d'habitant et que rien ne soit organiser pour en parler ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.