Etats-Unis : Trump met en garde contre une nouvelle hausse des taux d'intérêts de la FED

 |   |  437  mots
Le président américain a, comme d'habitude, usé de son arme favorite : le tweet.
Le président américain a, comme d'habitude, usé de son arme favorite : le tweet. (Crédits : Jonathan Ernst)
Le président américain a indiqué, ce mardi, que la Banque centrale américaine commettrait une "nouvelle erreur" en cas de hausse de ses taux d'intérêts.

Les dissensions entre la Banque centrale américaine et Donald Trump ne datent paa pas d'hier. Elles ont même connue un nouveau rebondissement,"" ce mardi, lorsque le président américain a mis en garde l'institution bancaire contre "une nouvelle erreur" . En cause à la veille d'une décision de la Fed qui devrait, selon toute vraisemblance, déboucher sur la hausse de ses taux d'intérêts. Une politique honnie et dénoncée par Donald Trump depuis son arrivée au pouvoir.

"J'espère que les gens à la Fed liront l'éditorial du Wall Street Journal du jour avant de faire encore une nouvelle erreur", a tweeté le président américain. "Sentez le marché, ne prenez pas vos décisions simplement à partir de chiffres sans signification", a-t-il ajouté en essayant de peser sur le Comité monétaire de la Fed, qui entame ce mardi une réunion de deux jours.

La Fed se veut intransigeante

Pour l'immense majorité des spécialistes, il ne fait guère de doute que la Fed va augmenter son taux directeur d'un quart de point de pourcentage ce mercredi. La banque centrale a plus ou moins assuré qu'elle le ferait et il faudrait un événement extraordinaire pour qu'elle entame sa crédibilité en se dédisant. La pression incessante du locataire de la Maison Blanche ne peut que conforter le Comité : ne pas augmenter le coût du crédit ce mercredi serait donner l'impression que l'institution, jalouse de son indépendance, est aux ordres.

Si M. Trump craint l'impopularité d'une hausse des taux, qui renchérirait les crédits à la consommation et dont il paierait le prix dans sa course à la réélection, les analystes vont surtout scruter les déclarations du président de la Fed, Jerome Powell et décortiquer le communiqué qui sera publié ce mercredi pour essayer de savoir ce que la banque centrale compte faire l'année prochaine et combien de fois elle pourrait encore resserrer la vis.

Les incertitudes autour de l'économie américaine et mondiale pèsent sur les marchés financiers et en particulier sur Wall Street. Une chute qui inquiète aussi le président qui a montré qu'il liait cours de Bourse et succès de sa politique économique.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2018 à 18:14 :
Ce qui est bizarre c'est que les prévisions de croissance pour les USA restent bonnes alors que tout le monde commence à entrevoir la possibilité d'une récession ou autrement dit à ne plus croire les prévisions. Trump a juste envie que ça pète après les élections.
a écrit le 18/12/2018 à 17:34 :
près de 50% des dirigeants d'entreprises US pensent qu'il y aura une récession d'ici la fin 2019 : https://www.cbsnews.com/news/three-quarters-of-ceos-have-apologized-for-trumps-rhetoric/
alors que le déficit public explose (échec de la politique de baisse d'impôts, comme au Kansas... ?).
le marché immobilier n'est pas en grande forme. en général, cela annonce effectivement une récession.

le marché immobilier plonge aussi à Sydney/Melbourne. la baisse pourrait être plus longue que la crise du début des années 1990, d'après les médias locaux.
a écrit le 18/12/2018 à 17:33 :
"ne prenez pas vos décisions simplement à partir de chiffres sans signification"
il faut supprimer les chiffres, vu qu'ils ne signifient rien. Le taux de popularité de Trump ne veut donc rien dire non plus. :-)
a écrit le 18/12/2018 à 16:04 :
"La pression incessante du locataire de la Maison Blanche ne peut que conforter le Comité : ne pas augmenter le coût du crédit ce mercredi serait donner l'impression que l'institution, jalouse de son indépendance, est aux ordres."

"Que pour être efficace il faut savoir cacher ses intentions !" Nicolas Machiavel

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :