Face à Trump, Chine et Mexique montent au front pour défendre le libre-échange

 |   |  383  mots
Le fraîchement élu président américain Donald Trump est contre la ratification du traité de libre-échange TPP, qui implique les Etats-Unis et 12 pays de la zone Asie-Pacifique.
Le fraîchement élu président américain Donald Trump est contre la ratification du traité de libre-échange TPP, qui implique les Etats-Unis et 12 pays de la zone Asie-Pacifique. (Crédits : Reuters)
La Chine veut faire signer un nouvel accord aux pays de la zone Asie-Pacifique, tandis que le Mexique se dit prêt à dialoguer. Donald Trump a promis un tour de vis protectionniste censé protéger les emplois américains contre la concurrence chinoise ou mexicaine à bas coût.

"Nous allons pleinement nous investir dans la globalisation économique. [...] Nous n'allons pas fermer la porte au monde extérieur mais l'ouvrir encore plus largement."

Face aux dirigeants de la zone Asie-Pacifique, le président chinois Xi Jinping a appelé à soutenir l'accord régional de libre-échange proposé par la Chine pour combler le vide laissé par le probable abandon de l'accord TPP par les États-Unis et alors que le président élu Donald Trump a basé sa campagne sur le protectionnisme.

"La construction d'une Zone de libre-échange de l'Asie-Pacifique (FTAAP) est une initiative stratégique vitale pour la prospérité à long terme de la région. Nous devons nous y atteler fermement", a déclaré le dirigeant chinois au sommet annuel de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

Défendu par le Chine, le RCEP est un projet d'accord de libre-échange entre l'Asean (Association des nations du sud-est asiatique), l'Australie, la Chine et l'Inde notamment, mais sans les États-Unis. Il est présenté comme une étape majeure dans la construction de la Zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP), qui rassemblerait les pays membres de l'Apec et dont la conclusion devrait prendre des années, si jamais elle doit voir le jour. Les 21 économies de l'Apec représentent 60% du commerce mondial et 40% de sa population.

Mexico veut parler avec Trump

Egalement présent à Lima, le président mexicain Enrique Peña Nieto a affirmé samedi vouloir discuter avec Donald Trump, connu pour ses prises de positions radicales.

"Face aux prises de position du président élu Trump, ce qui est certain c'est que nous en sommes à un stade où nous voulons privilégier le dialogue pour construire un nouvel agenda."

Donald Trump  a promis un tour de vis protectionniste censé protéger les emplois américains contre la concurrence chinoise ou mexicaine à bas coût. Le magnat de l'immobilier a en particulier mené campagne contre le Partenariat transpacifique (TPP) signé en 2015 entre 12 pays de la région, sous l'impulsion du président américain Barack Obama, qui effectue à Lima son dernier voyage officiel.

Cet accord de libre échange excluant la Chine est "terrible" et "viole" les Etats-Unis, avait déclaré le milliardaire pendant sa campagne, s'opposant fermement à son improbable ratification par le Congrès américain à majorité républicaine.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2016 à 17:15 :
Facile à comprendre que les Chinois ne veuillent se fermer aucun marché. Toutefois, il serait normal que les Occidentaux mettent fin aux privilèges commerciaux concédés par Nixon en 1972, car la Chine n'est plus un pays pauvre ou emergent. Je pense que c'est ce que Donald veut faire :-)
a écrit le 20/11/2016 à 17:08 :
La Chine riz jaune face à Trump. Il n'y a plus de moral sur la terre!
a écrit le 20/11/2016 à 10:43 :
Libre échange fonctionne que dans un seul sens jusqu'à a en être noyé .
a écrit le 20/11/2016 à 9:48 :
"La Chine défend le libre échange" MDR, on aura tout vu, facile quand on exploite une main d'oeuvre bon marché sans aucun respect des conditions de travail.
a écrit le 20/11/2016 à 9:18 :
La chine a arrêté d'acheter 400 mds de marchandises au bresil, argentine, et pma. Lol
a écrit le 20/11/2016 à 8:36 :
La Chine "défend le libre-échange" ? Etre anti-TRUMP fait vraiment écrire et dire n'importe quoi...
a écrit le 19/11/2016 à 20:51 :
La Chine:libérale ??????????????????????????????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :