Football : quel est le club le plus riche du monde ?

Le Real Madrid, couronné l'année dernière, a perdu son trophée.
Manchester United, le club de Paul Pogba et de Zlatan Ibrahimovic (photo), revient à la première place.
Manchester United, le club de Paul Pogba et de Zlatan Ibrahimovic (photo), revient à la première place. (Crédits : Reuters)

L'étude du cabinet Deloitte sur la richesse des clubs de football, publiée jeudi, couronne les Red Devils de Manchester United. Le club anglais revient à la première place, qu'il avait abandonnée lors de la saison 2003/2004. La saison dernière (prise en compte pour établir le classement), il a cumulé 689 millions d'euros de revenus.

Cette percée détrône le Real Madrid, qui était leader depuis 11 ans. Et pour ne rien arranger, les "Merengue", qui ont totalisé 620,1 millions d'euros lors de la saison dernière, se voient même devancés par leur meilleur ennemi, le FC Barcelone (620,2 millions d'euros), 2e. Au total, les trois clubs, qui formaient le même trio de tête lors du premier classement de Deloitte lors de la saison 1996/97, ont dépassé pour la première fois la barre des 600 millions d'euros de revenus.

Prééminence du championnat anglais

Dans la suite du classement, on retrouve le Bayern Munich (591 millions), Manchester City (524,9 millions), et le Paris Saint-Germain (520,9 millions), qui cède deux places par rapport à la saison 2014/2015. Au total, les vingt clubs les plus riches du monde ont cumulé 7,4 milliards d'euros de revenus la saison dernière, contre 6,6 milliards lors de l'exercice précédent, soit une hausse de 12%.

Le classement illustre la puissance financière de la Premier League : huit clubs anglais se hissent en effet dans le top 20, dont Leicester (20e), vainqueur surprise du championnat la saison dernière, qui a cumulé 172,1 millions d'euros de revenus. Ces huit clubs ont totalisé à eux seuls 3,2 milliards d'euros de revenus.

L'Italie à la peine

En revanche, la descente continue pour les clubs italiens - seulement 4 sont dans le top 20 -  qui peinent depuis des années à "générer de nouveaux revenus à la fois commercialement et les jours de matches, la vétusté des stades étant l'un des problèmes", comme le souligne Tim Bridge, consultant. Le premier club de Série A, la Juventus, pointe à la 10e place du top 20, et pourrait bientôt devenir le seul représentant transalpin de ce classement.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/01/2017 à 11:30
Signaler
Et les clubs français ! Ou sont ils.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.