Football : l'UEFA s'attend à négocier des droits télé records

Les négociations commencent mardi pour la vente des droits télévisuels des compétitions de l'UEFA. Le lot devrait rapporter 3,2 milliards d'euros par saison
Jean-Christophe Catalon
L'augmentation serait énorme. Le précédent contrat s'élevant à 2,5 milliards d'euros par an, la facture pour les diffuseurs grimperait de 28% d'une signature à l'autre.
L'augmentation serait énorme. Le précédent contrat s'élevant à 2,5 milliards d'euros par an, la facture pour les diffuseurs grimperait de 28% d'une signature à l'autre. (Crédits : reuters.com)

Dans le monde du football, les transferts et les salaires des joueurs ne sont pas les seuls à exploser. Les négociations se sont ouvertes mardi pour fixer les droits de retransmission télévisuels des compétitions de l'UEFA - à savoir la Ligue des Champions et le Ligue Europa - pour la période 2018 à 2021. Le montant devrait atteindre 3,2 milliards d'euros de revenus marketing et média par saison, a indiqué à Bloomberg Guy-Laurent Epstein, directeur marketing de l'UEFA.

L'augmentation serait énorme. Le précédent contrat s'élevant à 2,5 milliards d'euros par an, la facture pour les diffuseurs grimperait de 28% d'une signature à l'autre. Les Britanniques, premier contributeurs, s'apprêtent à sortir le chéquier. Le groupe British Telecom (BT) serait prêt à aligner le double du précédent contrat, alors que l'opérateur avait déjà déboursé 897 millions de livres (plus d'un milliard d'euros) pour le cycle 2015-2018. Avec le Royaume-Uni, les pays des principaux championnats européens que sont l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et la France représentent 60% des revenus des droits télé de l'UEFA.

La Chine nouveau diffuseur ?

Si la diffusion des matchs de l'UEFA sont de plus en plus chers, c'est parce qu'ils ont de plus en plus de succès à travers le monde. Plus de 165 millions de téléspectateurs étaient devant leur écran pour la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et l'Atlético Madrid en 2014. En-dehors de la Coupe du monde au Brésil, il s'agit de l'événement sportif le plus regardé cette année-là, devant la finale du Super Bowl et ses 160 millions de téléspectateurs.

Au total, les droits télé représentent 80% des revenus des l'UEFA. Les 20% restant concernent principalement les contrats de sponsoring avec des grandes marques. Le tour de négociations s'ouvre avec la Chine ce mardi. Guy-Laurent Epstein espère qu'une société chinoise se présentera au deal, ce serait une première. Ces dernière temps, l'empire du Milieu a décidé d'investir dans le football européen. En novembre, elle a déboursé 613 millions d'euros sur trois ans pour les droits de diffusion de la Premier League, le championnat anglais, une somme 12 fois supérieur au précédent contrat.

Jean-Christophe Catalon

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.