Guerre en Ukraine : l'aide militaire massive des Etats-Unis, un nouveau virage dans le conflit ?

Le président américain Joe Biden a demandé au Congrès de voter un nouveau plan d'aide à l'Ukraine d'un montant de 33 milliards de dollars, dont 20 sont destinés à du matériel militaire, qui semble de plus en plus offensif : drones, hélicoptères, alors que des pays européens ont déjà livré aux Ukrainiens des chars. Vladimir Poutine, dont l'offensive de son armée semble s'enlisser depuis plusieurs semaines en dépit de nouveaux bombardements intensifs, a mis en garde contre des livraisons d'armes à l'Ukraine qui "menacent la sécurité" européenne.

4 mn

(Crédits : JONATHAN ERNST)

La guerre en Ukraine prend-elle encore une nouvelle dimension ? Plus de deux mois après le déclenchement de l'invasion russe dans ce pays souverain de 42 millions d'habitants, les Etats-Unis veulent livrer 20 milliards de dollars d'aide militaire en plus à l'Ukraine, selon un plan global de 33 milliards d'euros présenté par le président américain Joe Biden, hier, au congrès américain. Quelques heures plus tard, la Russie bombardait une partie de Kiev alors que le secrétaire général de l'ONU était en visite dans la capitale ukrainienne. Alors que Moscou semble s'enliser dans une "opération spéciale" - en réalité une guerre - qu'elle estimait pouvoir boucler rapidement, la résistance ukrainienne - voire la contre-offensive des forces armées de la nation - et le soutien de pays Occidentaux -génèrent une vive tension chez Vladimir Poutine. Le chef du Kremlin n'a pas hésité à plusieurs reprises ces dernières semaines à réitérer ses menaces nucléaires.

Discussion au Congrès

"On n'attaque pas la Russie. On aide l'Ukraine à se défendre contre l'agression russe », a justifié Joe Biden lors de la présentation de ce plan. « Le coût de ce combat ne sera pas faible, a-t-il ajouté, mais céder devant l'agression sera plus coûteux si on la laisse se dérouler". Le Kremlin avait plus tôt mis en garde contre des livraisons d'armes à l'Ukraine qui "menacent la sécurité" européenne.

Sur cette somme, 20 milliards de dollars seraient consacrés à l'aide militaire, 8,5 milliards à l'économie et 3 milliards au soutien humanitaire. Cette rallonge réclamée par l'administration Biden doit permettre à Kiev de pallier ses besoins urgents dans les cinq mois à venir. Le 9 mars, le Congrès avait déjà adopté une aide globale de 13,6 milliards de dollars pour l'Ukraine.

Sur ce total, 20 milliards sont destinés à la fourniture d'armements, soit près de sept fois plus que les quantités pourtant impressionnantes d'armes et munitions déjà fournies à l'Ukraine depuis l'invasion russe, déclenchée le 24 février. Kiev a déjà reçu 10 armes anti-char pour chaque blindé russe, a ainsi vanté le président américain lors de son allocution prononcée à la Maison Blanche.

Ces 33 milliards d'aides supplémentaires doivent désormais être débloqués par le Parlement américain. Mais les discussions entre élus, dont le soutien à Kiev est pourtant unanime, achoppent pour l'instant sur le contenu de la loi censée étendre l'aide militaire: les démocrates veulent y insérer un amendement pour augmenter du même coup le budget de la lutte anti-Covid aux Etats-Unis, ce que les républicains refusent catégoriquement.

Drones, hélicoptères...

La Maison Blanche va "s'activer tous azimuts" afin d'obtenir ce passage au Congrès, a promis jeudi la porte-parole de l'exécutif Jen Psaki, en insistant sur l'importance de la montée au créneau personnelle de Joe Biden. Le président reviendra d'ailleurs probablement sur le sujet en visitant mardi prochain une usine de Lockheed Martin dans l'Etat de l'Alabama, où sont produits les lance-missiles antichars Javelin, armes devenues symboles de la résistance ukrainienne.

Pour l'Ukraine, l'accroissement de l'aide est urgent : plus de deux mois après le début du conflit, la Russie a redoublé ses assauts sur le sud et l'est du pays, qui subissaient jeudi un feu nourri de bombes.

Et, après s'être cantonné à des armes vues comme défensives, Washington envoie désormais artillerie, hélicoptères et drones à l'armée ukrainienne, dont des soldats sont formés au maniement de ces armes aux Etats-Unis ou dans des pays tiers avant de retourner au front.

L'administration américaine veut accroître la pression sur le président russe et son entourage en proposant de liquider les avoirs "kleptocratiques" saisis auprès d'oligarques russes et d'en transférer le produit à Kiev "pour compenser le préjudice causé par l'agression russe", a précisé la Maison Blanche dans un communiqué.

A LIRE AUSSI | Les Etats-Unis veulent utiliser les avoirs des oligarques russes pour reconstruire l'Ukraine

Ces avoirs saisis s'élèvent à ce jour, pour les seuls pays de l'Union européenne (UE), a plus de 30 milliards de dollars d'avoirs russes dont près de 7 milliards en biens de luxe appartenant aux oligarques (yachts, œuvres d'art, immobilier et hélicoptères), indique ce communiqué.

Les Etats-Unis ont quant à eux "sanctionné et bloqué des navires et avions pour une valeur de plus d'un milliard, ainsi que gelé des centaines de millions de dollars d'avoirs d'élites russes sur des comptes américains".

Des mesures punitives qui ne devraient pas faiblir, la Maison Blanche promettant jeudi de continuer à "sévir" contre les manœuvres "d'évitement des sanctions" en renforçant les capacités américaines d'investigations et de poursuites contre les oligarques tentés de s'y soustraire.

Après la fin de la guerre en Ukraine, "l'agresseur devra payer pour la reconstruction" de ce pays, a affirmé jeudi à l'ONU la vice-Première ministre de la Slovaquie, Veronika Remisova, jugeant par ailleurs qu'à "long terme" il sera nécessaire "d'intégrer" la Russie dans la communauté des nations.

(Avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 01/05/2022 à 4:14
Signaler
J'ai été très longtemps un partisan inconditionnel des USA et des américains, pas de leur système économique ni démocratique. Mais ils m'ont fait ouvrir les yeux et je ne les considère plus comme des gens de bonne compagnie. Sont ils aussi philanthr...

le 01/05/2022 à 15:09
Signaler
J’adhère absolument à votre analyse. Nous sommes bel et bien en présence d’un conflit usa Russie avec l’Europe au milieu. Malheureusement dans la guerre des opinions publiques et avec le manichéisme ambiant, le très méchant reste Poutine et le gentil...

à écrit le 30/04/2022 à 9:41
Signaler
Quelle brutalité ce Biden quand même hein... J'espère que Trump gagnera au prochain coup que l'on est un peu moins de haine mondiale.

à écrit le 29/04/2022 à 18:06
Signaler
Je crois que l'alliance anti russe est destinée à s'effondrer. À un moment donné dans un avenir proche, les Européens réaliseront que se suicider collectivement pour l'Amérique ou un tuyau de gaz israélien est un peu trop. Je ne vois pas non plus des...

le 30/04/2022 à 17:48
Signaler
Poutine a démontré qu'il se fiche royalement des règles internationales, qu'il se fiche de toute humanité, qu'il se fiche des frontières internationalement reconnus !!! Il a démontré qu'il se fiche également de sa propre signature lorsqu'en échange ...

à écrit le 29/04/2022 à 17:54
Signaler
Biden mené par les néoconservateurs américains est prêt à détruire l' Ukaine jusqu' au dernier ukrainien et ce faisant, à organiser la disette et la famine des pays européens telle qu' anticipée hier par un K Schwab, l' orac...

à écrit le 29/04/2022 à 17:26
Signaler
L'armée russe n'arrive pas déjà à contrer d'une manière efficace l'armée ukrainienne qui ne possède pas encore beaucoup d'armement moderne. Même après la concentration de leurs forces dans le Donbass, les Russes s'avancent très lentement, pas partout...

à écrit le 29/04/2022 à 13:56
Signaler
Les USA utilisent les Ukrainiens pour faire leur guerre. Pauvres Ukrainiens qui se font tuer pour les USA qui veulent affaiblir les russes. Quand il n'y aura plus de soldat Ukrainien, qui ira se battre comme les Russes. Les Russes ne peuvent pas perd...

le 29/04/2022 à 14:43
Signaler
vous savez que vous recyclez un argument de Goebbels ? c etait a Dunkerque en 40 (les anglais se battront jusqu au dernier francais disait il a l epoque. Version modernisee par Moscou cette annee que vous reprenez en coeur)

à écrit le 29/04/2022 à 12:22
Signaler
la meilleure defense, c'est l'attaque! quand on utilise des bielorusses, des techtechenes et des syriens, en plus de gens non identifies de wagner, on explique que personne ne doit prendre part au conflit sauf l'ukraine qui a envahi la russie, et la ...

le 29/04/2022 à 16:48
Signaler
Effectivement. Juste une remarque - l'armée biélorusse ne participe pas à la guerre, au moins, en masse et directement. Les Russes utilisent sa infrastructure - des bases militaires, des aérodromes etc. On dit qu'il y a eu des plans de ce genre au Kr...

à écrit le 29/04/2022 à 12:21
Signaler
L’État profond et le complexe militaro-industriel en surchauffe.. Combien de guerres ont-ils gagné depuis 45...

à écrit le 29/04/2022 à 11:49
Signaler
Il est certain que les services US font leur " brainstorming " sur la réaction possible de la Russie et comment ils doivent réagir. Elle pourrait être d' apparence mineure, comme l'impact des dernières mesures concernant 2% des paiements de gaz.

le 29/04/2022 à 13:32
Signaler
le debut de la destabilisation mondial pour permettre aux usa de continuer a controler le monde et gare a celui qui vas dire non a l'oncle sam

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.