Hong Kong : la Chambre américaine de commerce exhorte les autorités à écouter les manifestants

 |   |  375  mots
De violents heurts ont éclaté à Hong Kong.
De violents heurts ont éclaté à Hong Kong. (Crédits : Reuters)
Les autorités hongkongaises doivent répondre à la colère d'une partie de la population locale, a estimé lundi la Chambre de commerce américaine (AmCham), de plus en plus inquiète des conséquences des manifestations et violences dans l'ex-colonie britannique.

La Chambre de commerce américaine (AmCham) a fait part de ses inquiétudes quant à la situation actuelle à Hong Kong traversée par des manifestations et des violences depuis plus d'un mois. La mobilisation partie début juin du rejet du projet hongkongais - désormais suspendu - d'autoriser les extraditions vers la Chine s'est muée au fil des semaines pour le gouvernement local et la Chine en un défi d'une ampleur sans précédent depuis la rétrocession en 1997. Le ressentiment ne cesse de grandir dans la région semi-autonome face à l'incapacité -ou au manque de volonté- de l'exécutif local et du gouvernement chinois de proposer des solutions ou un compromis pour sortir de la crise.

Dimanche soir, des manifestants pro-démocratie ont pour la deuxième journée consécutive affronté la police ce qui a donné lieu aux scènes les plus violentes observées à ce jour sur le territoire. La Chambre américaine de commerce a indiqué lundi dans un communiqué qu'une "majorité claire" de ses membres considéraient que les dirigeants de Hong Kong devaient en faire plus pour répondre aux demandes des manifestants, en citant la nécessité d'une enquête publique sur les violences commises de part et d'autre, ainsi que celle du retrait définitif du texte sur les extraditions.

Carrie Lam désormais sous pression

"Le gouvernement devrait agir de façon immédiate et tangible pour s'attaquer aux causes profondes des récentes manifestations et rétablir la confiance dans le statut de la ville en tant que centre de premier plan en Asie pour la finance et les affaires", a indiqué la Chambre dans un communiqué.

Sa présidente Tara Joseph estime que l'administration de la cheffe de l'exécutif Carrie Lam doit "faire preuve de leadership pour répondre aux attentes des Hongkongais et être à la hauteur de la réputation internationale de la ville en matière de gouvernance efficace""Une majorité claire de nos membres a déclaré au cours de la semaine écoulée que le gouvernement devait s'attaquer aux causes profondes des manifestations, et pas seulement masquer les problèmes d'instabilité sociale avec une politique à court terme de maintien de l'ordre", a-t-elle ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2019 à 17:28 :
La stabilité de HK passe par la stabilité politique... et comme c'est profitable, pourquoi changer ? Je ne comprends pas le gouvernement actuel, sauf s'il y a petits arrangements entre "amis", tout comme en France par ailleurs (voir classement anticor).
a écrit le 29/07/2019 à 16:09 :
Ce régime a sorti des gens de la misere mais il est a l origine de malheurs bien pires... aucun regime n a causé la mort d autant de ses propres citoyens que le parti communiste chinois, on parle de plus de 50 millions de morts! Les libertés fondamentales sont bafouées au quotidien, on ouvre des camps pour les ouighours, on preleve des organes de force, la seule religion qui est autorisée est l obedience totale au parti communiste chinois... alors non! Les taiwanais ont raison de refuser toute unification avec la chine, ils ont d ailleurs une presidente elue, un passeport, une armée, une monnaie, etc... et des libertés dont revent beaucoup de chinois...
a écrit le 29/07/2019 à 12:04 :
On aura beau critiquer le régime chinois, il aura quand même réussi à sortir les chinois de la misère, la France n'est pas devenue une démocratie du jour au lendemain. Quant aux américains , ils sont davantage attiré par l'opportunité de déstabiliser la Chine que par les valeurs démocratiques.
a écrit le 29/07/2019 à 11:45 :
"des manifestants pro-démocratie" : Non, ce sont des manifestants pro-anarchie. Ils doivent être réprimandés par le pouvoir, avec l'aide de la Chine. Il en va de la stabilité de Hong-Kong.
a écrit le 29/07/2019 à 11:20 :
Il n'y aura pas d'écoute car Pékin et sa dictature communiste totalitaire écraseront au final les hongkongais comme les étudiants de Tiananmen. Pour le parti communiste chinois, il y va de sa survie. La réaction des hongkongais n'est qu'un baroud d'honneur inspiré par l'énergie du désespoir avant le carnage final et la "normalisation" communiste.
Seul espoir, l'effondrement du régime chinois exemple concret de ce que George Orwell avait préfiguré dans son roman 1984
Réponse de le 29/07/2019 à 11:48 :
"Seul espoir, l'effondrement du régime chinois" : Je ne vois pas pourquoi vous espérez cela, le régime chinois est très bien géré, si vous croyez que c'est facile, de diriger un pays comme la Chine ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :