Janet Yellen veut un impôt des sociétés minimum des pays du G20

La secrétaire américaine au Trésor souhaite que le G20 trouve un accord pour en finir avec la "course vers le bas" de la fiscalité des entreprises. Cette annonce survient une semaine après l'annonce par le président américain d'un plan massif d'investissements financé par une hausse de l'impôt sur les sociétés.

2 mn

(Crédits : Jonathan Ernst)

Les Etats-Unis vont pousser leurs partenaires du G20 à adopter un taux d'imposition minimal pour les entreprises, a déclaré lundi la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen, une semaine après la présentation par Joe Biden d'un plan d'investissements financé par une hausse des impôts sur les sociétés.

"Nous travaillons avec les pays du G20 pour s'entendre sur un taux minimal d'imposition sur les entreprises, qui pourrait mettre fin à la course vers le bas", a déclaré la ministre de l'Economie et des Finances de Joe Biden, lors d'un discours à Chicago.

Elle a ainsi déploré cette course entre pays à une imposition toujours plus faible pour les entreprises, au nom de la compétitivité.

Au contraire, a-t-elle assuré, "ensemble, nous pouvons utiliser une taxation mondiale minimale sur les entreprises pour nous assurer que l'économie mondiale prospère sur la base de règles du jeu plus équitables en matière d'imposition des multinationales".

Battant en brèche les critiques, elle a estimé que cela pourra "(stimuler) l'innovation, la croissance et la prospérité".

Le président Joe Biden a présenté le 31 mars un plan d'investissement de 2.000 milliards de dollars sur huit ans dans les transports, l'industrie ou encore les réseaux internet. Pour le financer, il veut augmenter l'impôt sur les sociétés, de 21% à 28%.

Janet Yellen, lors d'une audition au Sénat quelques jours plus tôt, s'était déjà dite favorable à une hausse des impôts sur les sociétés américaines dans le cadre d'un accord mondial négocié à l'OCDE.

Elle avait estimé que des négociations "productives" au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques pourraient "créer un régime dans lequel il y a un taux minimum d'imposition des sociétés" dans le monde.

Le G20 espère aboutir à un accord sur ce sujet d'ici le mois de juillet, a rappelé un responsable du Trésor, lors d'une conférence téléphonique.

Le projet d'accord concerne tous les secteurs d'activité, mais il se pose avec une acuité particulière pour les multinationales du numérique, qui paient des impôts souvent sans rapport avec le montant de leurs bénéfices et ont été les grandes gagnantes en 2020 de la pandémie de Covid-19.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 07/04/2021 à 10:57
Signaler
C'est quand même fou que l'Europe n'ait pas été foutue d' instaurer cela pour ces pays membres.

à écrit le 07/04/2021 à 10:56
Signaler
C'est quand même fou que l'Europe n'ait pas été foutue d' instaurer cela pour ces pays membres.

à écrit le 06/04/2021 à 13:41
Signaler
Si les EU le demandent, ça risque de se faire. Pas la même puissance de persuasion face à l'Irlande, aux pays-bas ou à l'UK.

à écrit le 06/04/2021 à 12:57
Signaler
En France, grâce à Bercy, si il y avait un concours international de hausse de la fiscalité sur les entreprises nous serions vainqueurs haut la main, sans conteste !

à écrit le 06/04/2021 à 12:29
Signaler
Impossible, les américains seront les premiers a re baisser les impots sur les sociétés en cas de nouvelles majorité républicaines !

à écrit le 06/04/2021 à 9:53
Signaler
Bonjour, Restons à 20% d’impôt de société, Cdt, Juan Junan N Financier

à écrit le 06/04/2021 à 9:52
Signaler
Bonjour, Restons à 20% d’impôt de société, Cdt, Juan Junan N Financier

à écrit le 06/04/2021 à 8:35
Signaler
Faites ce que je dis pas ce que je fais..

à écrit le 06/04/2021 à 6:40
Signaler
Un bon gros tiers des états aux États Unis sont des paradis fiscaux ou l'imposition est égal à zéro. Les ricains ne doutent de rien et on ne peut leurs enlevés cela. Juste qu'à la longue c'est fatiguant.

à écrit le 06/04/2021 à 4:52
Signaler
Première proposition de loi du nouvel ordre mondial... depuis que les chinois ont déclenché la troisième guerre mondiale bactériologique, tout s'enchaine de façon remarquable. Reste à savoir si ces derniers sont d'accord.

à écrit le 05/04/2021 à 23:51
Signaler
C'est bien que les Etats-Unis se décident à faire quelque chose concernant les impôts sur les sociétés. Cela dit, il faudrait aussi se pencher sur les subventions que tous les états donnent à certaines entreprises. Parce que si c'est pour avoir le mê...

à écrit le 05/04/2021 à 20:25
Signaler
j'adore les discours a la con elle aurait du dire ' ca luttera contre le changement climatique', c'est a peu pres aussi con que de dire que ca stimule l'innovation c'est pas serieux pour quelqu'un de ce niveau qui aurait peut etre du dire ' si on d...

à écrit le 05/04/2021 à 20:09
Signaler
La dame a peur de l’ouverture des bourses demain matin ? Une pièce pour cette dame ; le DJ est passé de 14000 à 33 000 dollars et ça pleure toujours.

à écrit le 05/04/2021 à 19:42
Signaler
Il faudrait commencer par l'union européenne,et ce, pour l'ensemble de la fiscalité des entreprises! Les sièges sociaux peuvent déménager en quelques heures d'un pays à l'autre, sans qu'une limite d'accès au marché ne puisse être activée :du coup, on...

à écrit le 05/04/2021 à 19:41
Signaler
Il vaudrait mieux fermer les paradis fiscaux, zéro impôt sur les sociétés mais que par contre ils payent le pollueur-payeur et une véritable politique de l'impôt sur le revenu que les plus riches payent enfin leurs impôts, que l'on casse ce déséquil...

à écrit le 05/04/2021 à 19:26
Signaler
Peut-être pourrait-on baisser la taxation sur les placements en actions pour les particuliers; cela permettrait d'éponger une bonne partie de l'épargne en excès qui dort dans les comptes courants faute de consommation possible.

à écrit le 05/04/2021 à 19:21
Signaler
Les socialistes qui vont rendre compétitives les entreprises extra occidentales. Voler et taxer l'argent des travailleurs et entrepreneurs.

à écrit le 05/04/2021 à 19:20
Signaler
Attendons voir. Le diable se cache souvent dans les détails. En atténuant les plaisirs du paradis on ne tue pas forcément les pénibilités de l'enfer.

à écrit le 05/04/2021 à 18:43
Signaler
Chez nous, en France ça ne changera rien, pour les sociétés importantes, c'est déjà 28%.

à écrit le 05/04/2021 à 18:22
Signaler
Un jour nous reviendrons vers les idées de Maurice Allais. Aujourd'hui le commerce est mondialisés avec un dumping fiscal, social et environnemental il faut que cela cesse..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.