L'Iran à court d'eau... la source des tensions sociales

 |   |  272  mots
(Crédits : Morteza Nikoubazl)
REPLAY. En Iran, la pénurie d’eau devient une urgence nationale. Comment la république islamique a-t-elle sacrifié cette ressource vitale ? Un documentaire éclairant.

Quel est le plus grand danger qui menace l'Iran ? C'est à l'intérieur de ses frontières, et non à l'extérieur, que la réponse est à chercher. Le pays traverse une dramatique crise de l'eau : ses étangs et ses zones humides disparaissent, ses nappes phréatiques se vident tandis que ses rivières s'assèchent. Le phénomène a des conséquences graves pour l'agriculture et de nombreux villages sont en voie de désertification.

"Une véritable banqueroute", selon les experts locaux, qui déplorent aussi la frénésie de construction de barrages - plus de six cent cinquante, dont 40% ne servent plus. Si rien ne change, "l'Iran, avec ses sept mille ans d'histoire, ne sera plus vivable dans vingt ans", s'alarment-ils.

Qu'est-il arrivé aux descendants des Perses, réputés pendant des millénaires pour leurs ingénieux systèmes d'irrigation ?

Failles et malversations

Le changement climatique et la baisse de la pluviométrie sont les premières causes identifiables de cette crise environnementale, qui, par son ampleur, crée des tensions régionales au cœur du pays. L'enquête de Laurent Cibien et Komeil Sohani fait aussi affleurer les failles systémiques de la politique hydrologique iranienne. À une gestion défaillante de l'urbanisation, à des décisions ubuesques et des passe-droits aux effets dévastateurs se surajoutent les malversations qui permettent aux ingénieurs de construire toujours plus et aux entreprises sous contrat avec l'armée de tourner. Suivant le cours de l'emblématique rivière Zayandeh Rud, ce documentaire éclairant raconte une désertification en marche.

Documentaire de Komeil Sohani et Laurent Cibien (France, 2017, 55mn)

(source ARTE)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2020 à 3:17 :
Nous-mêmes commençons à avoir des problèmes d'eau, soit il en tombe trop, soit il n'en tombe plus. Alors on accuse ! Certes, l'agriculture et l'élevage demandent beaucoup d'eau. On en oublie les multiples piscines de toutes tailles qui fleurissent dans les propriétés privées, mais aussi de plus en plus dans les petites copropriétés dotées d'un jardin individuel. C'est le cas dans ma copropriété où je suis entourée de voisins qui pataugent avec enfants dans de petites piscines, piscines qui débordent régulièrement et qu'ils faut réapprovisionner en eau. Personne ne se soucie que les nappes phréatiques soient à sec !! Il y a pourtant, dans ma ville, plusieurs piscines collectives et un lac (le plus propre d'Europe).
Les ruisseaux, les rivières s'assèchent, mais là le problème est ailleurs !! La neige de culture vous connaissez ? Et les canons à neige ? La station de Tignes par exemple, c'est 355 canons à neige et c'est pareil pour toutes les autres stations !
Maintenant, dans nos montagnes, sont creusées d'immenses réserves d'eau retenues dans des bassins aussi grands que des piscines olympiques. Eau d'automne, d'hiver, un peu de printemps. Voilà pourquoi les rivières n'alimentent plus les plaines, voilà pourquoi les poissons y meurent par milliers. Personne ne se pose de questions !!
L'année dernière, le très beau lac de ma ville a fait la une des journaux, tant il avait baissé. Monsieur le maire a fait l'idiot en le regardant, comme les autres. Pourtant, Monsieur le maire voulait une station de ski plus près et il l'a faite. Qui dit plus près, dit aussi plus basse, avec moins de neige, de vraie neige. J'ai découvert, il y a peu, que cette station fonctionnait grâce à des canons à neige !! Bingo, j'en étais certaine, et c'est certaine l'eau du lac qui part dans les canons à neige.

"La neige artificielle, du fait de sa densité et de son compactage par les dameuses, fond beaucoup moins vite que la neige naturelle qui l’environne : la repousse de la végétation est retardée et les espèces ligneuses s’en trouvent favorisées, au détriment d’autres espèces. De plus, la compression de la neige et du sol entraîne une moindre absorption de l’eau et donc une érosion des terres. L’eau qui peut s’accumuler au bas des fortes pentes modifie la composition de la flore à ces endroits, d’autant plus que la fonte de la neige artificielle (du fait de sa densité) produit beaucoup plus d’eau que la fonte de la neige « normale » : les débits de crues s’en trouvent également augmentés."
Il ne faudra donc pas se plaindre, car personne n'aura rien fait !!

Et, quand cette industrie du loisirs (pas du sport) va jusqu'à mettre en place une piste de ski en Afrique, la Droite française applaudit ! Quelle intelligence, je suis dépassée !!
Bonne glisse ! Faites attention au arbres, aux poteaux, aux autres, sur la route, etc.... le Droite macronienne continue de fermer les lits des hôpitaux !!
a écrit le 30/12/2019 à 18:31 :
c'est comme chez-nous, l'agriculture doit réapprendre sa façon de faire bien plus économe de la ressource en eau, en Sarthe ou le sol est très souvent sableux, les agriculteurs récupèrent venant de chantiers de la glaise qu'ils incorporent sous la couche arable afin de garder l'eau, plus des intrants de broyats de déchets végétaux l'agriculture se prépare à des périodes moins propices dues au réchauffement climatique.
Perso je jardine comme ça sans autre apport que l'eau de mes chenaux par principe.
a écrit le 30/12/2019 à 17:52 :
Quand on veut faire du nucléaire civil....Le minimum c' est avoir de l' eau pour refroidir les réacteurs . De plus la région est soumise à une activité sismique importante . Cette argent devrait être utilisé à des fins domestique .
Réponse de le 30/12/2019 à 20:45 :
Le pays regorge de gaz et de pétrole pourquoi l'Iran devrait t'il utilisé le nucléaire 🤔 ???
Il n'y a pas plus aveugle que ceux qui ne veulent pas voir
Trump à raison de les metre aux pas avant d'avoir un conflit nucléaire avec les suprêmes des dieux de Téhéran ☝️
a écrit le 30/12/2019 à 12:25 :
Mais de quoi se mêle-t-on ?
Les français n’ont aucune leçon à donner à ce pays multi-millénaire car côté copinage, corruption et collusion entre pouvoirs publics et lobbies elle fait preuve d’exemplarité totale !
Alors certes le pouvoir en Iran n’est pas exemplaire, mais tant que les représentants français tabasseront la population qui manifeste et que des Juncker crieront « il ne peut y avoir de choix démocratique dans la construction européenne », il n’est aucune leçon à donner. Aucune.
Réponse de le 30/12/2019 à 14:50 :
En France on ne tire pas à balles réélles sur les manifestants!
En Iran on arrive à mater un un mouvement social en 3 jours avec 1500 morts.
Concernant les leçons à donner ou pas ... les dirigeants iraniens devraient s'abstenir de donner des leçons et de mêler des affaires israélo-palestiniennes.
a écrit le 30/12/2019 à 11:55 :
Comme dans beaucoup de pays non démocratiques, la gestion des matières premières profitent aux copains du régime, qui soutiennent et vivent directement du bras armé des dirigeants. C'est la première fois, semble-t-il, qu'un pays manque d'eau suite à une collusion de ce genre.
a écrit le 30/12/2019 à 10:15 :
Pourquoi la France ne s'occupe pas de leursoucis propres problèmes et va toujours se mêler à ce qui ne la regarde pas ? Les problèmes en France sont beaucoup plus importants que les problèmes d'Iran. D'autant plus qu'à chaque pays ses responsabilités. C'est pour décourager les Iraniens et les mettre contre leur gouvernement. Pour cacher les fautes de leur propre gouvernement français.
Réponse de le 30/12/2019 à 12:48 :
Je ne vois pas pourquoi un journaliste, par ce qu'il est de nationalité française, n'aurait pas le droit de faire un reportage sur des faits qui se déroulent dans un autre pays!
Ceci est un fait le gouvernement iranien gère mal le pays y compris les ressources naturelles comme l'eau.
Beaucoup d'iraniens sont déjà découragés et contre le gouvernement, ils n'ont pas besoin de lire cet article pour cela.
La république islamique est un véritable catastrophe pour l'Iran et sa population.
Vous dîtes que chaque pays doit s'occuper de ses propres affaire. D'accord, en tant qu'iranien j'aimerais bien que la république islamique
arrête de se mêler des affaires des autres (Israël, Palestine, Liban ...) et qu'elle s'occupe de la propre population.
Réponse de le 30/12/2019 à 13:54 :
L'Iran consacre toutes ses forces a essayer de conquerir la domination des peuples chiites et sunnhites tout en negligeant de traiter serieusement ses problemes vitaux . Ainsi lorsque dans tout le Moyen Orient les precipitations naturelles ont ete reduites de 30% l'Iran a pompe de facon excessive dans ses nappes phreatiques entrainant la chute de quartiers entiers dans ses grandes villes .Et au lieu de reconnaitre ses erreurs ses aut5orites ont rendu responsables les ''demons'' israeliens . C'est comme cela que l'empire d'Iran va progressivement s'enfoncer !
a écrit le 30/12/2019 à 10:14 :
Pourquoi la France ne s'occupe pas de leursoucis propres problèmes et va toujours se mêler à ce qui ne la regarde pas ? Les problèmes en France sont beaucoup plus importants que les problèmes d'Iran. D'autant plus qu'à chaque pays ses responsabilités. C'est pour décourager les Iraniens et les mettre contre leur gouvernement. Pour cacher les fautes de leur propre gouvernement français.
a écrit le 30/12/2019 à 7:52 :
On ne peut pas accuser les ayatollahs ou les USA de faire pleuvoir ou non. La gestion de l’eau semble défaillante avec ces histoires de barrages, mais il semble que des choix agricoles soient aussi impliqués dans cette pénurie. Enfin, peut-être que la population iranienne est supérieure à ce que cette terre peut porter. Cela n’augure rien de bon pour la stabilité régionale. On a vu ce que la sécheresse a fait en Syrie et ce qu’elle provoque en Turquie, au Mali et dans tous les états faibles.
Réponse de le 30/12/2019 à 12:46 :
L'eau est un problème pour tous les pays du moyen-orient, et du Maghreb, hors Libye qui a des réserves d'eau douce dans ses nappes, et pour Israël qui s'est accaparé l'eau destinée auparavant aux palestiniens et qui ne la redistribue qu'en quantité misérable à ces derniers.
a écrit le 30/12/2019 à 2:05 :
Les Ayatollah veulent la bombe atomique, pour l'eau, Allah ne peut alors qu'y pourvoir… sauf que le réseau d'eau fuit de partout.
a écrit le 29/12/2019 à 19:23 :
Peu être aussi due à l'embargo qui dure depuis maintenant plus de 15 ans ? C'est marrant vous en parlez pas. Pousser un peuple au suicide c'est pas jolie en même temps, cela fait tâche. Un jours ils se vengerons et vos larmes viendrons refleurir les rivières d'Iran qui coulerons à flot. USA, et leurs allier du moyenne-Orient et du monde, votre association avec le diable se paiera au prix chers. Profitez donc, riez, nous savons que dans vos cœurs, quand vous êtes face à vous même vous êtes effrayée, par la vie et par la mort. Au revoir et à jamais.
Réponse de le 29/12/2019 à 20:06 :
Dites, c'est du second degré j'espère ? En quoi une consommation en eau SUPÉRIEURE à celle de l'Europe et une gabegie désastreuse on a voir avec un ''embargo'' ?
Réponse de le 29/12/2019 à 20:10 :
Au fait, même problème en Afrique du Sud (et dans nombre d'autres régions du monde) , c'est aussi la faute d'un ''embargo'' ?

https://www.latribune.fr/economie/international/afrique-du-sud-penurie-d-eau-836095.html
Réponse de le 29/12/2019 à 20:10 :
Au fait, même problème en Afrique du Sud (et dans nombre d'autres régions du monde) , c'est aussi la faute d'un ''embargo'' ?

https://www.latribune.fr/economie/international/afrique-du-sud-penurie-d-eau-836095.html
Réponse de le 29/12/2019 à 20:33 :
Tu sais si il fait chaud en iran,si il fait nuit une fois par jour cest de la faute des américains avec leur embargo
Réponse de le 29/12/2019 à 20:45 :
Houlà Marcel, il faut bien que ce soit de la faute de qqun n'est ce pas ? Surtout pas celle des gouvernants de ce gd pays à priori...on connaīt ça par coeur.
a écrit le 29/12/2019 à 16:21 :
Bénissez Israël au lieu de le maudire, c'est la source de vos problèmes.
a écrit le 29/12/2019 à 16:14 :
L'Iran gère mal son eau et les Iraniens sont très gourmands,c'est hallucinant de voir qu'après 7000 ans,les perses/iraniens se rendent compte qu'ils n'ont pas autant d'eau que ça et qu'il faut apprendre à bien la gérer et non la gaspiller comme si on était aux E-U.
Pas le choix,ils doivent déjà d'une réduire leur population,notamment celle de la capitale qui s'est considérablement agrandit en plus d'être gourmande et réduire leurs taux de natalités qui est extrême pour un tel pays sans parler de leurs consommation d'eau par tête,c'est affolant.
Leurs consommations en moyenne est de 160L dans les grandes villes,contre 125 en Allemagne malgré son statue industriel et d'une forte population mais qui économise et gère mieux son eau.. (CSDHI)
A terme les iraniens vont se tuer eux-même par leurs nombres affolant de citoyens à nourrir et à qui donner de l'eau qui augmente sans s'arrêter.
Et ce ne sont pas les seuls concerner,d'autres pays devront suivre la même voie,la surpopulation est un gros problème qu'il faudra régler et surtout apprendre aux populations à mieux consommer plutôt que de dilapider n'importe comment.
Mais bon ça n'a pas l'air d'être la priorité des iraniens actuellement.
Ca reporte le problème,comme à chaque fois en pensant que tout va s'arranger tout seul... c'est une mauvaise passe,"ça va passer"..
Jusqu'au jour ou... plus d'eau et là ils vont pouvoir commencer à s'affoler.
Mais bon sang,comment les Iraniens font pour gaspiller autant d'eau et en consommer plus qu'un européen ?
Réponse de le 30/12/2019 à 13:15 :
Il faut se rappeler quand même qu'il fait quand même extrêmement chaud en iran contrairement en allemagne.... Donc forcément des très fortes chaleurs mènent à une consommation en eau plus importante et c'est logique
a écrit le 29/12/2019 à 15:49 :
Tous les autres pays du Moyen Orient, ont toutes les ressources en eau,
procurent au peuple le revenu par habitant le plus élevé du monde.
L'Iran en faisait partie.
Le Shah allait propulser son pays, au rang de 5ème puissance économique du monde
pour l'an 2000

Ce pays ne peut s'en prendre qu'à ses parents et grands-parents qui ont choisi en masse en 1979, classe très aisée incluse, la Dictature Islamique clairement proposée par l'Ayatollah Khomeiny
A présent ils ont de cruels pères noels barbus en soutane noire qui ne servent qu'eux-memes..
C'est leur choix de dictature : respect pour leur choix.
a écrit le 29/12/2019 à 14:46 :
L'Iran trouvera la solution j'en suis persuadé
a écrit le 29/12/2019 à 10:20 :
Souvenez-vous, les deux richesses : La richesse financière, et la richesse démographique. Dans le cas de l'Iran, c'est surtout la richesse démographique. Et ces deux richesses consomment des ressources naturelles, dont l'eau douce. C'est le principe de réalité qui s'impose maintenant à l'humanité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :